Texte à méditer :   Faute de grives, on mange du merle.   Proverbe français

Croustillants de langoustines à la truffe

Son nom français signifie clairement petite langouste. Mais regardez-y de plus près, et constatez que la langoustine a deux pinces. Elle est donc plus proche du homard que de la langouste. D'ailleurs son nom savant le dit : « nephrops norvegicus », « homard norvégien ». Les rivages de la Norvège seraient donc le lieu d'origine de ces précieux crustacés. Contrairement au homard, la langoustine ne change pas de couleur à la cuisson. Elle a, au sortir de la mer, la même jolie teinte orangée que vous lui voyez sur votre table.

  

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 16 langoustines
- 50 g de truffe
- 200 g de pâte à kadaïf*
- 1 c. à s. d'huile d'olive
- Sel - Poivre

Technique :
1. Emincer la truffe en fines lamelles ; décortiquer les langoustines, les saler, les poivrer et couvrir chacune d'elle de lamelles de truffe en les enfonçant bien.
2. Emballer les langoustines dans la pâte à kadaïf.
3. Arroser chaque aumônière d'huile d'olive ; faire cuire rapidement dans un four à 220°C (th 7) : elles doivent être légèrement dorées.
4. Servir ces langoustines avec une salade légèrement parfumée.

*pâte à kadaïf : La pâte à kadaïf, appelée aussi 'cheveux d'ange', est vendue dans les boutiques de produits orientaux. Composée de farine, d'eau et d'amidon de maïs, elle est façonnée sous forme de fins vermicelles.


Date de création : 11/12/2014 11:06
Catégorie : - Langoustine
Page lue 1889 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !