Texte à méditer :   Le gourmet est l'indispensable et trop rare collaborateur du cuisinier.   Béatrice Dussane

Irish coffee

Une pause détente, un coup de barre ? Direction la machine à café ! Pourtant, rien ne prédestinait les cerises de caféier, aux vertus stimulantes découvertes par hasard par des chèvres !!!, à un tel succès populaire...
Laissez-moi donc vous conter cette légende. Nous sommes en Abyssinie, l'actuelle Ethiopie. Alors qu'un troupeau de chèvres broutaient sur les terres d'un monastère, quelques-unes s'égarèrent. Kaldi le berger se mit à leur recherche et quand il les retrouva, elles mangeaient les baies rouges d'un petit arbuste et se trouvaient dans un état d'excitation inhabituel. Kaldi en informa aussitôt les moines et ceux-ci intrigués, préparèrent pour eux-mêmes une infusion à base de ces petits fruits rouges. Ils constatèrent très vite qu'ils se trouvaient dans le même état que les chèvres. Ils prirent donc l'habitude de boire cette boisson étrange qui leur permettait de prier plus longtemps, sans ressentir les effets de la fatigue. Un jour, une branche couverte de graines se retrouva dans le feu. Constatant l'agréable odeur qui s'en échappait, un moine retira les graines du feu, les écrasa et se prépara une infusion noire : le premier vrai café était né !

  

Ingrédients (pour 1 verre à pied) :
- 1 verre à liqueur de whisky irlandais
- 1 morceau de sucre
- 1 petite tasse de café très fort et très chaud
- 1 c. à s. de crème fraîche très froide légèrement fouettée

Technique :
1. Préparer le café noir.
2. Réchauffer le whisky avec le sucre sans le faire bouillir, remuer jusqu'à dissolution complète du sucre ; verser directement dans un grand verre à pied résistant à la chaleur.
3. Tenir une petite cuillère à café pliée à 90° soit en « L » au-dessus de la surface du whisky et verser le café très chaud dans la cuillère, en la remontant au fur et à mesure : cela permet au café de ne pas « plonger » dans le whisky.
4. A l'aide du dos d'une cuillère à café, napper la surface de crème fraîche très froide légèrement battue.
5. Servir immédiatement : tout le plaisir tient dans l'opposition entre le chaud et le froid.

(A consommer avec modération)


irish coffe


Date de création : 09/12/2014 07:41
Catégorie : - Café
Page lue 2249 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !