Texte à méditer :   Celui qui est sot à table est sot partout.   Proverbe Gascon

BigrementBon.com - Des recettes sans pépin

PETITE(S) ANECDOTE(S) EN T

  

TOMATE : Fruit ou légume ?
La tomate, fruit ou légume? C'est l'éternelle question à laquelle la réponse est on ne peut plus simple ! La tomate est effectivement un fruit... que l'on consomme comme un légume.
Cependant, aux États-Unis et par décision de la Cour Suprême, c'est un légume ! La Cour fut amenée à ce verdict lorsqu'en 1893, une famille s'opposa à payer la taxe sur les légumes au trésorier du port de New York, en prétextant que la tomate était un fruit. Les plaignants furent finalement condamnés à payer la taxe et la tomate est toujours considérée comme légume aux USA.

  

TOURTE : La flamiche de Dinant (Belgique)
Chaque année, le premier samedi de septembre, a lieu le tournoi du plus gros mangeur de flamiche et c'est un redoutable honneur que d'enlever le titre de meilleur « flamicheur ».
La Confrérie des Quarteniers de la Flamiche de Dinant en Belgique défend comme il se doit cette spécialité, en respectant ces commandements :
- Moultes flamiches engloutiras, souventes fois au cours de l'an.
- Vins de Bourgogne apprécieras et des meilleurs crus seulement.
- Le mot « Copère » sera pour toi le signe de ralliement.
- Ta cité toujours défenderas, fourchette au poing et vaillamment.

  

TURBOT : Les deux turbots
Talleyrand, on le sait, était diplomate autant que gastronome et homme d'esprit.
Une fois que Chevet, le grand fournisseur du Palais Royal lui avait fait hommage de deux turbots gigantesques, tels qu'il n'en était jamais paru à Paris, il réunit son personnel de bouche. Que faire ? Il avait, le lendemain, un dîner de douze convives, des convives aptes à apprécier la chair exquise de ce poisson, comme aussi, cette taille inhabituelle. Mais servir les deux turbots, n'est-ce pas vulgarité de nouveau-riche ? Et pourtant, les deux pièces flattaient la vanité de Talleyrand.
C'est alors qu'il sourit dans son jabot de dentelle, il avait trouvé.
Le lendemain, après les potages, le maître d'hôtel ouvre à deux battants les portes devant deux laquais apportant, sur un plateau d'argent immense, le plus prodigieux turbot que dîneur ait jamais vu. Aussitôt, l'on se récrie, l'on admire, l'on complimente... Lorsque, tout à coup, un cri d'effroi. Un des laquais a glissé sur le plancher ciré et le turbot gît à terre. Chacun alors se désole.
- Apportez le second commande Talleyrand, impassible.
Et deux autres officiers de bouche apportent, au milieu de l'admiration générale, le second turbot.


Date de création : 18/05/2016 14:37
Catégorie : BigrementBon en ABC-T -
Page lue 3420 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !