Texte à méditer :   La gourmandise est l'apanage exclusif de l'homme.   Brillat-Savarin

BigrementBon.com - Des recettes sans pépin

PETITES ANECDOTES EN P

  

RADIS : Ne plus avoir un radis
Dans la langue populaire du 19ème siècle, le terme radis désignait une « petite pièce de monnaie » puis il a pris le sens de « petite quantité d'argent ». D'où l'expression « ne plus avoir un radis » qui persiste encore aujourd'hui.

  

RAISIN : SWEET SAPPHIRE > Saphir sucré


Son nom « sweet sapphire » qui veut dire « saphir sucré », fait d'ailleurs référence à sa couleur et à son taux de sucre exceptionnel. La longueur des grains dépasse extraordinairement les 5 à 7 centimètres. Lorsque vous croquez le grain du sweet sapphire, la peau craquante éclate et la chair ferme explose dans la bouche.
Le Docteur David Cain, qui est un créateur de fruits a reproduit cette variété en sélectionnant patiemment les raisins les plus longs et en les croisant pendant de nombreuses années. Ce dernier croisement « sweet sapphire » est né en 2004 et la première récolte commerciale a eu lieu en 2013 aux États-Unis.

  

RIZ : Du riz en Camargue
Sur les conseils de son ministre Sully, Henri IV ordonne le 23 août 1593 que soit entreprise en Camargue la culture du riz. Était-ce pour agrémenter sa légendaire poule au pot ? L'histoire ne le dit pas.

RIZ : Il est noir


Le riz noir était autrefois connu en Chine sous le nom de « riz interdit » ou « riz de l'empereur » car son faible rendement le rendait relativement rare. Ainsi, l'empereur interdisait à ses sujets d'en manger… et se réservait l'intégralité des stocks de riz noir pour sa consommation personnelle !

  

ROGNON : Plat « canaille »
Les contemporains de Balzac considéraient les rognons comme un plat vulgaire et « canaille ». Balzac lui-même estimait qu'ils étaient « un mets que l'on ne peut manger qu'entre soi, et surtout pas au dîner ».


Date de création : 14/05/2016 14:28
Dernière modification : 27/05/2020 09:19
Catégorie : BigrementBon en ABC-R -
Page lue 3110 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !