Texte à méditer :   La gastronomie est l'art d'utiliser la nourriture pour créer le bonheur.   Théodore Zeldin

Gâteau ardéchois

Le mot de la langue francique « wastil » qui a fait « wastel », puis « gastel », et enfin « gâteau » signifiait nourriture. Et de ce fait, farine + beurre + oeuf + lait +, le tout mis à cuire, voilà bien une nourriture élémentaire. Le gâteau est toujours « pâtissé » autrement dit faire une pâte... et de fait, autrefois on nommait le pâtissier, le gâtelier.
Les différents types de pâte, à partir desquelles tous les gâteaux sont fabriqués, sont nombreux : pâte levée, pâte brisée, pâte sablée, pâte tournée, pâte à choux, pâte biscuit (Génoise - Mousseline...), pâte feuilletée... Que de variétés, à partir de ces grandes pâtes mères !
Pour que la pâtisserie soit réussie, il faut respecter les principes liés à la préparation de ces différentes pâtes mais une fois que le pli est pris, on peut facilement innover en sucré bien entendu, mais également en salé.

  

Ingrédients (pour 6 à 8 personnes) :
- 500 g de crème de marrons
- 4 oeufs
- 80 g de beurre

Technique :
1. Mélanger les 500 g de crème de marrons avec les 4 jaunes d'oeufs.
2. Ajouter les 80 g de beurre fondu.
3. Battre les 4 blancs d'oeufs en neige et les ajouter délicatement au mélange précédent.
4. Mettre le mélange dans un moule graissé et cuire dans un four préchauffé à 180°C (th 6) pendant une vingtaine de minutes ; vérifier la cuisson en piquant avec la lame d'un couteau, celle-ci doit en ressortir sèche.
5. Démouler et laisser refroidir avant de servir.

Envoyé par Francine - Belgique


Date de création : 06/12/2014 12:36
Catégorie : - Gâteau
Page lue 1787 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !