Texte à méditer :   Le poireau, c'est l'asperge du pauvre.   Anatole France

Confiture de cerises

Au Moyen-âge, l'appellation « confitures » désignait toutes les confiseries réalisées à partir d'aliments cuits dans du miel ou du sucre : bonbons, fruit confits... C'était à l'origine une méthode de conservation des fruits et une préparation à caractère médicinal. Les confitures étaient alors utilisées comme traitement, nommé « letuaire » au 12e siècle.
Puis, peu à peu ces préparations de fruits trouvèrent leur place en fin des repas seigneuriaux, dans le « boutehors ». Terme des pratiques de la table au Moyen Âge, le boutehors désigne le tout dernier élément d'un repas, précédé des services de la première assiette, de la deuxième assiette, des entremets, de la dorure, du dessert et de l'issue de table.
Longtemps considérées comme un produit de luxe, les confitures se banalisèrent au début du 19e siècle grâce à la découverte du sucre de betterave. Aujourd'hui, la confiture est considérée comme un aliment quasi quotidien et est devenue un emblème de la culture française avec le « French toast », pain-beurre-confiture.

Conservation : C'est le sucre qui permet aux fruits de se conserver : il attire par osmose l'eau vers l'extérieur des germes, ce qui les dessèche. Dans le cas de la confiture, la quantité de sucre utilisée est suffisante pour assurer une conservation de plusieurs mois à température ambiante.

  


confiture de cerises


Confiture de cerises
Ingrédients (pour 4 ou 5 pots) :
- 1,5 kg de cerises
- 250 g de groseilles
- 250 g de framboises
- 1,5 kg de sucre
- Le jus d'un citron
Technique :
1. Laver les groseilles, les égrapper et les mettre dans une casserole avec les framboises ; mouiller avec 10 cl d'eau ; faire cuire 5 minutes où jusqu'à ce que les fruits éclatent.
2. Verser dans une passoire et appuyer avec le dos d'une cuillère pour en extraire le maximum de jus.
3. Laver, équeuter, dénoyauter les cerises ; mettre dans un faitout, ajouter le sucre, le jus de groseille et de framboises et le jus de citron ; laisser macérer pendant 12 heures, en remuant de temps en temps.
4. Prélever les fruits avec une écumoire, les réserver ; porter le jus des fruits à ébullition et laisser cuire pendant 10 minutes sur feu vif ; ajouter les fruits et poursuivre la cuisson pendant 10 minutes, remuer souvent ; retirer à nouveau les fruits ; porter à nouveau le jus à ébullition et maintenir à frémissement pendant 5 minutes.
5. Vérifier si la confiture est cuite : pour ce déposer quelques gouttes sur une assiette bien froide : si elles se figent la confiture est prête à mise en pots ; sinon poursuivre la cuisson quelques minutes supplémentaires sans cesser de remuer.
Durée de conservation : 1 an


Date de création : 01/12/2014 14:27
Catégorie : - Confiture
Page lue 2047 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !