Texte à méditer :   Qu'un potage soit immangeable, cela ne tient parfois qu'à un cheveu.   Jules Romain

Poulet à la bruxelloise

Dans sa chanson « Poulailler Song », Alain Souchon parle de la volaille qui fait l'opinion. A défaut de faire l'opinion, le poulet agrémente bien des dîners quand il ne règle pas la circulation !!!
Le poulet a d'abord été domestiqué pour les combats de coqs plutôt que comme source de nourriture. Puis, ces combats ayant été légalement interdits au 17e siècle en Occident, on se prit de passion pour les expositions, où l'on venait montrer les spécimens d'espèces exotiques qu'on avait croisées soi-même. D'où la prolifération de variétés qui s'en suivit.
Il faudra attendre le 19e siècle pour voir se mettre en place la production en série, et les années 1920 pour que s'établissent les poulaillers-usines. A cette époque, on n'élevait pas encore les poules spécifiquement pour leur chair, mais bien pour leurs oeufs. Lorsqu'elles n'étaient plus assez productives, on les abattait pour vendre leur chair.
Toutefois, dès les années 1950, les élevages de poulets destinés au marché de la viande dépasseront largement en nombre ceux des poules pondeuses. À la fin du 20e siècle, il se consommait en Occident plus de chair de poulet que de celle de tout autre animal.

  

Les Bruxellois (Belgique) ont toujours été de gros mangeurs de poulet, ce qui leur a valu le surnom de 'kiekefretters' : mangeurs de poulets. Ce sobriquet leur fut attribué par les Hollandais il y a cinq siècles, lorsqu'après avoir battu les Bruxellois à Scheut, ils découvrirent dans leur camp d'invraisemblables quantité de poulets.

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 1 poulet de 1 kg 500
- 1 kg de chicons (endives)
- Le foie du poulet
- 2 oignons
- 1 gousse d'ail
- Un filet de citron
- Une pincée de muscade
- 100 g de crème fraîche (facultatif)
- 50 g de beurre
- Sel - Poivre

Technique :
1. Hacher le foie du poulet ; éplucher, hacher les oignons et l'ail ; farcir le poulet avec le foie, 1 oignon et l'ail hachés.
2. Dans une casserole faire dorer le poulet de tous les côtés dans la matière grasse ; le retirer et, à sa place, y faire revenir l'oignon restant haché.
3. Enlever les feuilles abîmées des chicons, les laver rapidement, les ajouter à l'oignon revenu ; laisser fondre doucement à couvert 15 minutes.
4. Après 15 minutes de cuisson, déposer le poulet par dessus ; assaisonner de muscade, de sel et de poivre ; ajouter un filet de citron ; laisser mijoter à petit feu pendant 1 heure ; surveiller la cuisson pour que les chicons n'attachent pas.
5. Joindre la crème à volonté pour terminer.


Date de création : 26/05/2015 14:17
Catégorie : - Poulet
Page lue 1891 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !