Texte à méditer :   Les rires éclatent mieux lorsque la nourriture est bonne.   Proberbe irlandais

Lotte à la persillade

L'étymologie populaire prétend que ce mot viendrait de « barbe au cul », que les anglais au 16e siècle avaient été séduits par cette expression désignant la manière d'embrocher l'animal en fin de partie de chasse et l'avaient ramené chez eux. Il n'en n'est rien...
C'est dans l'Isthme de Panama, ou du moins aux civilisations pré-caribéennes chez les Arawak que l'on retrouve des traces du mot originel « barbacoa » dès 1518 désignant « une claie en bois servant à rôtir ou fumer la viande ».
Alors à vous, à présent, de remettre les choses en place en étalant votre pédanterie autour d'une saucisse-merguez lorsque tonton Jacques vous dira que barbecue vient de « barbe au cul ».

  

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 4 filets de lotte
- 4 tranches de baguette
- 1 c. à s. de moutarde
- Sel - Poivre
Pour la persillade :
- 1 c. à s. de beurre mou
- 4 c. à s. de mie de pain
- 2 c. à s. de persil haché
Pour la vinaigrette :
- 1 c. à s. de moutarde
- 3 c. à s. d'huile
- 1 c. à s. de vinaigre
- Sel - Poivre
Pour la déco :
- 1 botte de cresson

Technique :
1. Cuire les filets de lotte sur le barbecue ; y faire dorer également les tranches de baguette.
2. Préparer la persillade : mélanger le beurre avec la mie de pain et le persil haché.
3. Quand les filets de poisson sont pour ainsi dire cuits, enduire le dessus de moutarde ; saler, poivrer et couvrir chaque morceau de persillade ; remettre sur la grille, le temps de dessécher la persillade.
4. Préparer la vinaigrette : mélanger la moutarde, l'huile, le vinaigre, le sel et le poivre.
5. Dresser chaque filet de poisson sur une tranche de baguette et présenter le tout accompagné de cresson et de vinaigrette à la moutarde.

Suggestion : La vinaigrette à la moutarde peut être remplacée par une mayonnaise relevée de moutarde.


Date de création : 20/05/2015 10:08
Catégorie : - Barbecue
Page lue 2127 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !