Texte à méditer :   Le poireau, c'est l'asperge du pauvre.   Anatole France

Compote de pommes

Si l'on s'en tenait à l'étymologie, une compote devrait être constituée d'un ensemble de fruits différents. Ce serait, en somme, un mets « composé ».
Aujourd'hui, le terme « compote » désigne des fruits cuits – entiers, en quartiers ou en morceaux – de manière à conserver autant que possible leur forme. Lorsque le fruit s'écrase à la cuisson, on parle alors de « marmelade ».
A noter que, par extension, on appelle « compotes » certaines préparations à base de viandes ou de légumes, dont le propre est d'avoir cuit très longtemps et d'avoir pris l'aspect d'une purée.

Conservation : C'est le sucre qui permet aux fruits de se conserver : il attire par osmose l'eau vers l'extérieur des germes, ce qui les dessèche. Dans le cas de la « compote », la quantité de sucre utilisée n'est pas suffisante pour assurer cette conservation à température ambiante.

  

Ingrédients (pour 500 g de compote) :
- 1 kg de pommes à cuire: Boskoop - Cox Orange - Canada - Golden éventuellement - Reinettes...
- 1 citron
- 1 sachet de sucre vanillé
- 50 g de sucre en poudre (facultatif)

Technique :
1. Peler, couper les pommes en quartiers, éliminer le coeur et les pépins et les couper en tranches épaisses.
2. Dans une casserole contenant les tranches de pommes ajouter le jus de citron, le sucre vanillé et 3 cuillères à soupe d'eau ; ajouter si besoin le sucre en poudre ; mettre sur feu doux et laisser mijoter 15 à 20 minutes jusqu'à ce que les pommes soient tendres ; mélanger de temps à autre, si les pommes attachent rajouter un peu d'eau.

Suggestion : La cannelle se marie très bien avec le goût des pommes ; ajouter une pointe de cannelle en poudre.


Date de création : 18/05/2015 07:06
Catégorie : - Compote
Page lue 1896 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !