Texte à méditer :   Qui ne pétrit, bon pain ne mange.   Jean Antoine de Baïf

Compote de figues fraîches

Si l'on s'en tenait à l'étymologie, une compote devrait être constituée d'un ensemble de fruits différents. Ce serait, en somme, un mets « composé ».
Aujourd'hui, le terme « compote » désigne des fruits cuits – entiers, en quartiers ou en morceaux – de manière à conserver autant que possible leur forme. Lorsque le fruit s'écrase à la cuisson, on parle alors de « marmelade ».
A noter que, par extension, on appelle « compotes » certaines préparations à base de viandes ou de légumes, dont le propre est d'avoir cuit très longtemps et d'avoir pris l'aspect d'une purée.

Conservation : C'est le sucre qui permet aux fruits de se conserver : il attire par osmose l'eau vers l'extérieur des germes, ce qui les dessèche. Dans le cas de la « compote », la quantité de sucre utilisée n'est pas suffisante pour assurer cette conservation à température ambiante.

  

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 500 g de figues fraîches
- 1 gousse de vanille
- 2 c. à s. de miel de châtaignier de préférence

Technique :
1. Laver, éplucher les figues ; les couper en 4 ou en 6, selon leur grosseur.
2. Fendre la gousse de vanille en 2, en prélever les graines.
3. Dans une casserole, faites fondre le miel avec un fond d'eau ; ajouter les figues, la gousse de vanille et les graines ; faire cuire 4 à 6 minutes où jusqu'à la consistance souhaitée.
4. Retirer la gousse de vanille et servir avec une glace à la vanille ou de la crème fouettée.


Date de création : 18/05/2015 06:51
Catégorie : - Compote
Page lue 1925 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !