Texte à méditer :   La gastronomie est l'art d'utiliser la nourriture pour créer le bonheur.   Théodore Zeldin

Trifle rhubarbe et chocolat blanc

Un peu d'histoire... La première recette de ce dessert britannique date de 1560. Le trifle était alors une crème cuite parfumée avec du sucre, du gingembre et de l'eau de rose. 60 ans plus tard, des oeufs furent ajoutés et la crème fut versée sur du pain imprégné d'alcool. Et fin 18e siècle, le trifle pris alors sa forme classique, telle qu'on la connaît aujourd'hui, en couches superposées.
La succession de couches est une règle à respecter lorsque vous préparez un trifle. Il est important que les couches se mêlent et qu'un contraste s'opère entre le sucré et l'acidulé ainsi qu'entre les textures des couches. Et puis petit conseil, plus vous l'oublierez, meilleur il sera !

  

Ingrédients (pour 8 personnes) :
- 1 sachet de biscuits roses de Reims*
- 7 tiges de rhubarbe
- 3 c. à s. de sucre en poudre
- 50 cl de crème fraîche
- 150 g de chocolat blanc

Technique :
1. Porter la crème fraîche à ébullition et la verser sur le chocolat blanc, remuer jusqu'à ce que le chocolat blanc soit fondu ; réserver 2 heures au réfrigérateur ; monter en Chantilly.
2. Eplucher, couper la rhubarbe en morceaux faire cuire à feu doux avec un fond d'eau : la rhubarbe doit être fondante ; ajouter le sucre.
3. Tapisser le fond du récipient de biscuits de Reims (en réserver 2 ou 3) ; ajouter la rhubarbe puis déposer une couche de crème ; recommencer une ou plusieurs fois selon la contenance du récipient ; écraser les biscuits de Reims réservés et en saupoudrer le dessus.
4. Remettre la préparation au réfrigérateur pour 1 heure minimum question que les arômes se développent et que les biscuits ramollissent au contact du jus de rhubarbe.

*biscuit rose de Reims : Rose pour la douceur, poudré pour la noblesse, craquant pour le plaisir, les traits de séduction du biscuit rose sont soigneusement préservés par les maîtres biscuitiers. La recette est simple mais de réalisation délicate à base d'oeufs frais, de sucre et de farine, parfumée à la vanille, légèrement teintée de carmin (colorant naturel), poudrée de sucre glace. La pâte subit 2 cuissons successives, ce qui confère au 'bis-cuit' la particularité de ne pas se déliter quand il est imbibé.


trifle rhubarbe et chocolat blanc


Date de création : 13/05/2015 08:46
Catégorie : - Trifle
Page lue 1819 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !