Texte à méditer :   Le potage réussi est un signe de bonne éducation.   Grimod de la Revnière

Cailles aux saveurs d'Orient

« Quakele », vieux mot flamand, ou « quaccola », vieux mot franc : de toute façon, il s'agit d'une onomatopée. On a cherché à imiter un bruit de… caquetage, en somme.
La caille vient des pays chauds, elle arrive dans nos régions, en vols innombrables, ayant traversé la Méditerranée sans étape ! On les capture et on les engraisse méthodiquement. La caille dite « de fusil », c'est-à-dire la caille sauvage, est beaucoup plus rare, mais les fins gourmets disent que sa saveur est incomparable.

  

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 4 grosses cailles
- 1 citron
- 1 c. à c. de cumin
- 1 c. à c. de cannelle
- 2 gousses d'ail
- 4 c. à s. de confiture d'abricots/coings
- 2 c. à s.de graines de sésame
- 2 c. à s. d'huile d'olive
- Sel - Poivre

Technique :
1. Préparer les cailles en crapaudine soit les fendre en 2 au niveau du thorax puis aplatir avec le plat d'un couperet ; les huiler à l'aide d'un pinceau et les arroser du jus de citron, saler et poivrer puis les frotter de cumin et de cannelle.
2. Disposer les cailles dans un plat huilé avec les gousses d'ail écrasées ; faire cuire 25 minutes au four à 210°C (th 7) en les arrosant régulièrement avec leur jus ; en fin de cuisson, badigeonner les cailles de confiture et les passer 2 minutes sous le gril du four pour les faire légèrement caraméliser.
3. Faire dorer à sec les graines de sésame dans une poêle antiadhésive chaude ; réserver.
4. Servir bien chaud parsemé de graines de sésame ; accompagner de couscous fin.

Suggestion : Pour davantage de saveurs on peut ajouter à la confiture un peu de gingembre

Envoyé par Domi - France †


Date de création : 30/04/2015 14:56
Catégorie : - Caille
Page lue 2155 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !