Texte à méditer :  Deux crabes mâles ne vivent pas dans le même trou.  Proverbe antillais

Toasts au homard

Au 11e siècle, il était d'usage de mettre une tranche de pain grillé et épicé, « la tostée », au fond d'une coupe de vin pour honorer une personne en particulier. La coupe faisait alors le tour de tous les convives qui en buvaient une gorgée et la dernière personne, celle qu'on célébrait, avait l'honneur de vider la coupe et de manger « la tostée » imbibée d'alcool. Ce serait ensuite, au 12e siècle, que cette pratique aurait migrée en Angleterre, anglicisant le mot sous la forme de « toast », avant de revenir en France bien plus tard, au 18e siècle, sous la forme de l'expression « porter un toast » autrement dit « trinquer à l'occasion d'un évènement » ou « boire à la santé de quelqu'un ».
Mais comment sommes-nous passés du pain grillé au fait de lever son verre à un événement ou à une personne !!! Alors là, c'est une autre histoire...

  

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 4 tranches de pain de mie
- 225 g de chair de homard
- 1 c. à s. de xérès
- 1 c. à s. de brandy
- 200 ml de crème fraîche
- 2 jaunes d'oeufs
- 50 g de beurre

Technique :
1. Faire fondre le beurre, ajouter la chair du homard coupée en petits morceaux, laisser cuire 3 à 4 minutes ; verser le xérès et le brandy, flamber ; sortir les morceaux de homard de la casserole, réserver au chaud.
2. Ajouter la crème, laisser chauffer en remuant ; hors du feu incorporer alors les jaunes d'oeufs délayés dans 2 cuillères à soupe de sauce, fouetter énergiquement ; remettre sur le feu 4 minutes jusqu'à épaississement de la sauce : attention, la sauce ne doit pas bouillir.
3. Découper chaque tranche de pain en diagonale pour obtenir 8 triangles ; faire griller.
4. Répartir le homard sur les toasts ; napper de sauce ; servir aussitôt.


toasts au homard


Date de création : 09/04/2015 13:36
Catégorie : - Toast
Page lue 2189 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !