Texte à méditer :   Trop de colle ne colle plus, trop de sucre n'adoucit plus.   Proverbe chinois

Soupe écossaise

« Aliments cuits au pot ». C'est la définition qu'au 13e siècle on donnait au mot « potage ». Pots de terre, pots de fer et aussi pots de cuivre, il est bien certain que dès lors qu'il y eut « pot », il y eut « potage ». Les moyens de chauffage étant rudimentaires quoi de plus naturel que de faire cuire dans le pot toutes les nourritures qui s'offrent : viandes, poissons, légumes, aromates... et si l'on a du vin, mettons-y du vin ! Si bien que les premiers potages ont donné les bouillabaisses, les matelotes, les potées et même les ragoûts.
« Le potage est au dîner ce qu'est le portique à un édifice ; c'est-à-dire que non seulement il en est la première pièce mais qu'il doit être combiné de manière à donner un des Amphitryons destiné aux nouveaux riches... » Signé : Grimod de la Revnière, gastronome rival de Brillat-Savarin. Grimod de la Revnière disait encore ceci : « Le potage réussi est un signe de bonne éducation. »
Il est certain qu'aujourd'hui encore le potage revêt une modestie de grand seigneur. Sa noblesse n'est pas proclamée mais discrètement susurrée et ce sont d'insoupçonnables petits riens qui peuvent la révéler.

  

« Cook-a-leekie », tel est le nom donné par les Ecossais à cette soupe, mélange de poulet et de poireaux agrémenté de pruneaux séchés.

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 250 g de chair de poulet
- 6 pruneaux séchés sans noyau
- 2 cubes de bouillon
- 6 blancs de poireaux
- 50 g de riz
- 1 dl de crème fraîche
- 2 c. à s. de persil
- 2 c. à s. de maïzena (farine de maïs)
- 6 grains de poivre moulus

Technique :
1. Découper la chair de poulet en morceaux ; couper les pruneaux en 2.
2. Faire dissoudre les cubes de bouillon dans 1 l d'eau chaude ; y ajouter les morceaux de poulet et les grains de poivre moulus ; écumer régulièrement.
3. Couper les poireaux en 2 dans le sens de la longueur, les laver, les découper en tronçons de 2 cm.
4. Après 20 minutes de cuisson, ajouter au bouillon la crème fraîche, les poireaux, les pruneaux et le riz ; faire cuire le tout à feu doux pendant 25 minutes.
5. Lier légèrement la soupe avec la maïzena délayée dans un peu d'eau froide ; saupoudrer de persil haché ; servir avec une baguette.


Date de création : 06/04/2015 15:55
Catégorie : - Soupe
Page lue 2028 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !