Texte à méditer :   Neuf personnes sur dix aiment le chocolat, la dixième ment.   John Tellius

Pistolets

L'histoire du pain commence en 8000 av. J-C. avec le début de l'agriculture dans la région du Croissant Fertile, située à la frontière de l'Iran et l'Irak actuels. Elle se développa au cours de l'Antiquité avec l'avènement des civilisations méditerranéennes : sumériennes, égyptiennes, grecques et romaines. Elle est également intimement mêlée à l'évolution des outils telle que la meule.
On attribue généralement l'invention du pain aux Egyptiens, qui en auraient fait la découverte par hasard. De la pâte à pain sans levain aurait été oubliée, se serait « gâtée », mais aurait tout de même été cuite, menant ainsi à la découverte du pain avec levain. Depuis sa fabrication n'a cessé d'évoluer en passant par le perfectionnement des fours par les Grecs de l'Antiquité, puis par la découverte de la levure par Pasteur à l'époque moderne jusqu'à la mécanisation de sa fabrication pendant l'industrialisation.
Aujourd'hui, le pain reste un incontournable dans notre vie et notre assiette.

  

Le pistolet est un petit pain bruxellois (Belgique) à base de pâte levée, rond et fendu d'un léger sillon.
L'origine du mot est controversée. Pistolet proviendrait du latin « pistor » signifiant meunier et qui par glissement sémantique au Moyen Age est venu à désigner le boulanger. Mais aussi les pistolets sont ces petits pains, frappés d'une taxation abusive au 17e siècle, et qui coûtaient presque une pistole à Bruxelles. Ils furent dès lors surnommés « pistooltje ».

Ingrédients (pour 10 pistolets) :
- 500 g farine
- 1 c. à c. de sel
- 10 g de levure fraîche de boulangerie
- 300 ml d'eau
- 1 c. à c. de sucre

Technique :
1. Dans un saladier mélanger la farine et le sel, creuser un puits et verser la levure délayée dans l'eau et le sucre ; mélanger à la main ou à la cuillère en bois du centre vers les bords en faisant tomber la farine au fur et à mesure jusqu'à ce qu'elle soit entièrement amalgamée.
2. Verser la pâte ainsi formée sur un plan de travail légèrement fariné ; travailler la pâte en l'étirant et en la rabattant et ce plusieurs fois en tournant le pâton à chaque fois ; pétrir ensuite durant 10 minutes jusqu'à ce que la pâte forme une boule lisse, souple et élastique.
3. Mettre la pâte dans un saladier légèrement huilé, couvrir avec du film alimentaire et laisser lever 3 heures dans un endroit tiède à l'abri des courants d'air.
4. Dégazer la pâte en appuyant au centre avec le poing et reformer grossièrement la boule de pâte dans le saladier ; couvrir et laisser lever 1 heure supplémentaire.
5. Verser la pâte sur le plan de travail légèrement fariné, la diviser en 10 morceaux de même poids et former des boules ; laisser détendre 5 minutes en couvrant avec un linge pour éviter le croûtage.
6. Fariner les boules ainsi que le manche d'une cuillère en bois et l'appuyer fermement au centre de la boule de pâte jusqu'à 5 mm du plan de travail : attention toutefois à ne pas toucher le plan de travail, ce qui couperait la boule en 2 !!! ; à l'aide d'un pinceau de cuisine, huiler légèrement la fente obtenue ceci pour empêcher sa fermeture au cours de la cuisson ; déposer les boules fentes au-dessous sur une plaque de cuisson chemisée d’un papier sulfurisé, bien les espacer ; couvrir les pistolets avec un linge et laisser lever 1 heure le temps que les pains doublent de volume.
7. Retourner les boules fentes au-dessus ; enfourner à 230°C (th 7) et cuire les pistolets 15 minutes jusqu'à obtention d'une croûte dorée.


pistolet


Date de création : 28/03/2015 14:54
Catégorie : - Pain
Page lue 1895 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !