Texte à méditer :   Neuf personnes sur dix aiment le chocolat, la dixième ment.   John Tellius

Gnocchis de patates douces

Les gnocchi sont peut-être les ancêtres des pâtes alimentaires. Ainsi, l'homme préhistorique lorsqu'il se mit à se nourrir de céréales, modela instinctivement une bouillie épaisse avec ses mains et fabriqua de petits cylindres qu'il plongea dans l'eau chaude. Les « Knödel » des pays de langue saxonne et les « canederli » de Trente (Italie) descendent en droite ligne des ces gnocchi primitifs.
Les macaroni d'ailleurs sont également dérivés de ces morceaux de pâte « cabossés ». Dans certaines régions de Vénétie les gnocchi sont encore appelés macaroni.
Au 17e siècle en Italie les gnocchi étaient aussi gros que des boulettes : plus tard on les fit très petits, dits les « pisani » dans la région de Plaisance. Mais c'est au 19e siècle que survint la grande transformation : jusque-là la pâte était à base d'eau et de farine. Mais voilà qu'intervint la pomme de terre et maintenant les recettes les plus courantes comportent farine et pommes de terre ou semoule.

  

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 500 g de patates douces
- 500 g de pommes de terre à chair farineuse
- 12 c. à s. bombées de farine soit 300 g
- 2 oeufs
- Sel
- 25 g de beurre
- 25 g de copeaux de parmesan

Technique :
1. Cuire les pates douces et les pommes de terre séparément dans leur peau et à l'eau bouillante salée durant 20 minutes ou jusqu'à ce qu'elles soient tendres mais sans se défaire ; égoutter, peler pendant qu'elles sont encore chaudes.
2. Étaler 4 cuillères à soupe de farine sur le plan de travail ; passer les patates douces et les pommes de terre chaudes au presse-purée directement sur la farine ; saupoudrer avec la moitié de farine restante, mélanger très rapidement ; casser les oeufs dans la purée, bien mélanger.
3. Pétrir légèrement la pâte en ajoutant un peu de farine si le mélange n'est pas assez épais : la pâte est prête quand elle est légère et sèche au toucher ; diviser la pâte en 4 portions.
4. Sur une surface farinée, former chaque portion en un long boudin de 2 cm de diamètre ; couper des rondelles de 2 cm ; avec les dents d'une fourchette, marquer des sillons sur chaque rondelle tout en formant un creux sur le dessous avec le pouce pour lui donner une forme ovale.
5. Porter à ébullition une grande casserole d'eau salée ; plonger la moitié des gnocchi dans l'eau bouillante pour 3 ou 4 minutes : les gnocchi sont prêts quand ils remontent à la surface ; les retirer avec une écumoire, égoutter.
6. Ajouter une noix de beurre ; couvrir et tenir au chaud le temps de cuire les gnocchi restants ; parsemer de quelques copeaux de parmesan ; servir aussitôt.


Date de création : 14/03/2015 14:33
Catégorie : - Gnocchi
Page lue 1616 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !