Texte à méditer :   Quand on a mangé beaucoup d'ail il vaut mieux ne plus parler qu'à la troisième personne.   Curnonsky

Terrine de canard aux blettes

Etymologiquement, c'est un récipient en terre, dans lequel on fait cuire certains mélanges de viandes. Par extension, le mot « terrine » a fini par désigner le « contenant », et le « contenu », contenu qui aujourd'hui ne se limite plus uniquement aux viandes mais aussi aux poissons, aux légumes, aux fruits - cuits ou non dans la terrine - mais nécessairement moulé dans celle-ci. La terrine se consomme froide. Et pourtant, il y a dans ce mot de terrine quelque chose de chaleureux. Cela évoque la recette, le secret d'un chef ou d'une maîtresse de maison qui l'a hérité de telle ou telle grand-mère, une tradition régionale justement admirée. Alors, laissez libre cours à votre imagination, à votre originalité et que votre recette perdure à travers les temps...

  

Ingrédients (pour 6 personnes) :
- 2 filets de canard
- 2 cuisses de canard désossées
- 200 g de chair à saucisse
- 400 g de blettes
- 4 oeufs
- 10 cl de crème liquide
- 5 cl d'armagnac
- Sel - Poivre

Technique :
1. Couper les blettes, feuilles et tiges ; les cuire 10 minutes dans de l'eau salée ; égoutter.
2. Hacher la chair des cuisses de canard et mélanger à la chair à saucisse ; incorporer les oeufs battus, la crème, l'armagnac et les morceaux de blette ; saler et poivrer.
3. Verser la moitié de la farce dans une terrine, poser un filet de canard, recouvrir d'un peu de farce, poser l'autre filet et recouvrir du reste de farce ; bien tasser.
4. Faire cuire au bain-marie 2 heures au four préchauffé à 160°C (th 5).
5. Laisser refroidir la terrine puis entreposer 12 heures au réfrigérateur avant de servir.
6. Servir avec salade verte ou une salade de céleri-rave ou une salade de betterave rouge crue et râpée.

Envoyé par Domi - France


Date de création : 14/03/2015 08:35
Catégorie : - Terrine
Page lue 1706 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !