Texte à méditer :   La gourmandise est l'apanage exclusif de l'homme.   Brillat-Savarin

Pissenlits aux lardons fumés

Voici une « herbe à salade » comme l'on disait autrefois, dont le nom, assez rabelaisien, nous indique sans ambages les propriétés diurétiques ! Et ce ne sont pas les seules : des expériences récentes ont révélé que le pissenlit exerce sur la cellule hépatique un effet bénéfique. C'est une plante vivace, à longues feuilles dentelées qui pousse à l'état sauvage et que l'on ramasse au printemps, avant que ces fleurs jaunes ne soient épanouies. Bien sûr, il existe aussi des variétés cultivées que l'on trouve sur les marchés... mais c'est se priver du plaisir de la cueillette !
Je n'irais pas jusqu'à vous conseiller « de manger les pissenlits par la racine » encore que cette dernière, une fois torréfiée, ressemble fort à de la chicorée. Mais essayez donc les pissenlits en salade, avec du lard, des oeufs durs et même, des pommes de terre !

  

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 250 g de pissenlits tendres
- 150 g de lardons fumés
- 1 échalote
- 1 gousse d'ail
- 1 c. à s. d'huile d'olive
- 2 c. à s. de vinaigre
- Sel - Poivre

Technique :
1. Trier, laver, égoutter les pissenlits.
2. Les mettre dans un saladier avec l'échalote et l'ail haché ; saler, poivrer modérément.
3. Faire rissoler les lardons dans l'huile ; quand ils sont bien fondus, les verser avec leur jus de cuisson bien chaud sur les pissenlits.
4. Remettre la poêle sur feu vif, y verser le vinaigre, retirer presque immédiatement et verser le vinaigre chaud sur la salade ; mélanger.
5. Servir tiède.


Date de création : 28/02/2015 08:31
Catégorie : - Pissenlit
Page lue 2086 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !