Texte à méditer :   L'amour et la faim sont les deux moteurs existentiels de tout homme censé.   John Van A

Flans au chocolat

Plusieurs origines peuvent lui être attribuées : du francique « flado », objet plat ou de l'allemand « Fladen », sorte de tarte. Le mot « flan » peut venir également de la métallurgie où il s'applique à un disque de métal préparé pour être embouti. A moins qu'il ne nous vienne de l'imprimerie où il représente un épais carton sur lequel on effectue les premiers tests d'encrage.
Mais n'est-ce pas dans des expressions populaires que nous allons pouvoir trouver les significations les plus réalistes, les plus vivantes, les plus amusantes ? Ainsi : « du flan » est une sorte de refus et de défi ironique ; « à la flan » désigne quelque chose de très mal exécuté, de pas très sérieux ; « en rester comme deux ronds de flan » est une expression qui marque chez quelqu'un l'étonnement le plus complet.

  

Ingrédients (pour 6 personnes) :
- 5 oeufs
- 60 cl de lait entier
- 3 c. à s. bombées de sucre
- 100 g de chocolat noir coupé en petits morceaux

Technique :
1. Porter le lait sucré en ébullition puis le verser sur le chocolat, bien mélanger.
2. Battre les oeufs entiers à la fourchette sans les faire mousser, ceci pour éviter d'avoir un flan poreux.
3. Verser lentement le lait chocolaté chaud sur les oeufs en mélangeant sans cesse.
4. Distribuer la préparation dans 6 ramequins ; les placer dans un plat à gratin et le remplir au 2/3 d'eau chaude.
5. Enfourner à 180°C (th 6) et cuire au bain-marie 20 minutes : surveiller la cuisson, ni la crème, ni l'eau ne peuvent bouillir.
6. Vérifier la cuisson, la lame d'un couteau piquée au centre de la préparation doit en ressortir sèche.
7. Laisser refroidir et servir éventuellement avec des petits biscuits fins et croquants.


Date de création : 28/01/2015 20:28
Catégorie : - Flan
Page lue 2257 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !