Texte à méditer :   Plus il y a de marches, meilleure est la cave.   Dicton bourguignon

Yaourt aux spéculoos

On raconte que déjà, François Ier, fragile des intestins avait eu connaissance des cures qu'opérait, avec cette forme de lait caillé, un médecin juif de Constantinople. François Ier, qui cultivait l'amitié du Grand Turc, obtint donc que vint à Fontainebleau le « médecin-au-lait-caillé ». Et ce fut la guérison !
Quant à nous, chacun sait que les yaourts sont recommandés au cours des cures antibiotiques afin de reconstituer la flore intestinale. Et que, dès lors que nous sommes en bonne santé, le yaourt a la réputation de nous y garder... Qui ne connaît pas la longévité des bergers bulgares ? Et qui n'a pas l'impression, en se délectant de yaourts, de sacrifier à Esculapes* (Dieu de la Médecine dans la mythologie Romaine) ! Sacrifice fort agréable en tout cas !

  

Ingrédients (pour 8 pots) :
- 4 c. à s. de pâte de spéculoos
- 1 l de lait demi-écrémé
- 1 sachet de ferments lactiques

Technique :
1. Faire fondre la pâte de spéculoos sur feu doux ; y ajouter progressivement le lait.
2. Lorsque la pâte de spéculoos est délayée dans le lait, hors du feu, ajouter le sachet de ferments lactiques ; fouetter énergiquement.
3. Remplir 8 pots à yaourt de cette préparation ; les placer dans la yaourtière et laisser tourner 10 heures.
4. Le temps écoulé, réfrigérer les pots de yaourt pendant au moins 12 heures.
5. Le yaourt peut alors être consommé : il se conservera très bien au réfrigérateur pendant 1 semaine.


yaourt aux spéculoos


Date de création : 27/01/2015 10:41
Catégorie : - Yaourt
Page lue 2333 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !