Texte à méditer :   Faute de grives, on mange du merle.   Proverbe français

Far breton aux pruneaux

« Far » en latin signifie « froment, blé, gruau ». A l'origine, le far est un aliment complet, salé, à base de farine de froment ou de blé noir et cuit en sac. Il est servi en tranches ou émietté et consommé tel quel ou en accompagnement des viandes. Et pour les desserts de fêtes ou de cérémonies, le far s'endimanche… il est sucré et chaque coin de Bretagne amène sa petite variante, l'enrichissant en beurre, oeufs, fruits ou parfums. C'est ce far sucré, proche du clafoutis, qui conquerra la France entière, tandis que son homologue salé restera confiné au terroir breton.

  

Ingrédients (pour 8 personnes) :
- 300 g de pruneaux dénoyautés
- 1 l de lait
- 250 g de farine
- 200 g de sucre
- 4 oeufs
- 60 g de beurre demi-sel

Technique :
1. Allumer le four à 210°C (th 7) ; beurrer un plat en terre, puis y étaler les pruneaux.
2. Faire bouillir le lait, retirer du feu.
3. Mettre la farine mêlée au sucre dans une jatte, creuser en fontaine ; y casser les oeufs et incorporer petit à petit la farine ; verser peu à peu le lait tout en fouettant pour obtenir une pâte lisse et liquide.
4. Verser la pâte dans le plat, parsemer de copeaux de beurre et cuire 45 minutes au centre du four ; servir le far refroidi.

Conseil : Laisser reposer le far 1 heure dans le plat à température ambiante avant d'enfourner, il gonflera légèrement.

Envoyé par Domi - France †


Date de création : 25/01/2015 16:30
Catégorie : - Far
Page lue 2240 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !