Texte à méditer :   Le présomptueux devient raisin sec avant d'avoir été raisin mûr.   Proverbe berbère

Beignets caramélisés de pommes

L'origine du mot « beignet » est à rapprocher de celle du mot « beigne », terme qui existe toujours en français et qui signifie : « coup, le plus souvent sur la figure, qui engendre une bosse ; gifle ».
Quel est le rapport entre une gifle et une pâtisserie faite de pâte frite, me direz-vous ? Une fois encore, et c'est souvent le cas en français, c'est par le biais de l'analogie de forme qu'un terme se forme. Ainsi cette pâtisserie, ayant après la cuisson doublé de volume en gonflant et de ce fait, ressemblant à une bosse ou beigne, a été baptisée du mot de « beignet ».

  

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 4 pommes
- 100 g de farine
- 1 c. à c. de levure chimique
- 20 cl d'eau
- 1 blanc d'oeuf
- 200 g de sucre
- 1 c. à s. de graines de sésame
- Huile pour friture en suffisance

Technique :
1. Délayer la farine et la levure avec l'eau ; battre le blanc d'oeuf en neige et l'incorporer délicatement à la pâte.
2. Peler puis couper les pommes en quartiers.
3. Faire chauffer de l'huile de friture ; plonger les morceaux de pomme un à un dans la pâte puis dans la friture ; faire blondir 2 minutes par petites quantités ; égoutter sur du papier absorbant et réserver.
4. Juste avant de servir, réchauffer la friture ; préparer un sirop légèrement caramélisé avec le sucre et 4 cuillères à soupe d'eau ; préparer un bol d'eau froide avec quelques glaçons.
5. Plonger à nouveau les beignets dans l'huile chaude 2 minutes question de les réchauffer ; les plonger ensuite un à un dans le sirop de sucre et les enrober de caramel ; les plonger aussitôt dans l'eau glacée pour que le caramel durcisse ; servir immédiatement.


Date de création : 27/12/2014 13:56
Catégorie : - Wok
Page lue 2252 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !