Texte à méditer :   Il ne faut pas mettre du vinaigre dans ses écrits, il faut y mettre du sel.   Montesquieu

Soupe à la mode du Jura

Il ne faut pas confondre : « soupe », en effet, n'est pas un liquide mais bien l'élément solide non passé. À l'origine, la soupe était constituée d'une tranche de pain posée dans une assiette sur laquelle on versait un bouillon de légumes. Lorsque la tranche de pain a été abandonnée, le mot a alors désigné le bouillon et ses légumes auxquels on ajoute parfois viandes, poissons, crème fraîche... et même fruits. En effet, des desserts ayant l'apparence d'une soupe peuvent en prendre le nom !!!
La bouillabaisse est une soupe, la garbure aussi. La soupe au chou, la soupe à l'oignon, la soupe au lait méritent bien leur nom. Si bien que l'expression « à la soupe » fait de cette nourriture essentielle le symbole même d'un repas.

  

Ingrédients (pour 6 personnes) :
- 2 gros oignons
- 1 kg de poireaux
- 600 g de pommes de terre
- 2 saucisses fumées
- 50 g de beurre
- 1 bouquet garni : Thym - Laurier - Persil
- 1 pincée de noix de muscade râpée
- Sel - Poivre du moulin

Technique :
1. Eplucher et hacher finement les oignons avec les poireaux puis les faire revenir dans le beurre 10 minutes sans coloration.
2. Verser 1,5 litre d'eau dessus ; à l'ébullition assaisonner de sel, de poivre et de muscade ; mettre le bouquet garni et laisser cuire 15 minutes.
3. Peler, laver, couper les pommes de terre en petits dés ; les ajouter dans la soupe avec les saucisses ; poursuivre la cuisson 20 minutes.
4. Au moment de servir ôter le bouquet garni, couper en tranches les saucisses fumées ; les remettre dans la soupe et rectifier l'assaisonnement si nécessaire ; servir.

Envoyé par Domi - France


Date de création : 22/12/2014 17:04
Catégorie : - Soupe
Page lue 1994 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !