Texte à méditer :   Il ne faut pas mettre du vinaigre dans ses écrits, il faut y mettre du sel.   Montesquieu

Soupe aux carottes et aux lardons

Il ne faut pas confondre : « soupe », en effet, n'est pas un liquide mais bien l'élément solide non passé. À l'origine, la soupe était constituée d'une tranche de pain posée dans une assiette sur laquelle on versait un bouillon de légumes. Lorsque la tranche de pain a été abandonnée, le mot a alors désigné le bouillon et ses légumes auxquels on ajoute parfois viandes, poissons, crème fraîche... et même fruits. En effet, des desserts ayant l'apparence d'une soupe peuvent en prendre le nom !!!
La bouillabaisse est une soupe, la garbure aussi. La soupe au chou, la soupe à l'oignon, la soupe au lait méritent bien leur nom. Si bien que l'expression « à la soupe » fait de cette nourriture essentielle le symbole même d'un repas.

  

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 600 g de carottes
- 400 g de lardons maigre
- 1 bouquet de persil
- 1/2 citron
- 1 feuille de laurier
- 1 c. à s. de sucre
- 1 bâton de cannelle (2 cm)
- 30 g de beurre
- 3 c. à s. de farine
- Sel

Technique :
1. Rincer et essorer le persil, séparer les tiges des feuilles, conserver les tiges et hacher finement les feuilles ; prélever le zeste de la moitié du citron et presser le jus.
2. Dans 1,2 litre d'eau y plonger les tiges de persil, le zeste de citron, la feuille de laurier, le sucre, la cannelle et les lardons ; faire cuire 20 minutes à feu doux ; réserver les lardons et filtrer le bouillon.
3. Peler et couper les carottes en dés ; les faire revenir 5 minutes dans le beurre ; les saupoudrer de farine et poursuivre la cuisson 1 minute tout en remuant ; ajouter le bouillon et poursuivre la cuisson 10 à 15 minutes.
4. Ajouter les lardons tout en fin de cuisson ainsi que le jus de citron et le persil haché ; servir aussitôt.


Date de création : 22/12/2014 16:47
Catégorie : - Soupe
Page lue 2198 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !