Texte à méditer :   D'où que viennent mes hôtes, c'est ma cuisine qu'ils semblent préférer.   Dicton de Pensylvanie

Pâte levée

Farine + Eau... voilà le départ, l'essentiel. L'homme du Néolithique était déjà pâtissier ! Depuis, évidemment, il y a eu quelques progrès et d'abondantes variations. Reste que les deux éléments de base méritent à eux seuls le nom de « pâte ». Les ingrédients supplémentaires changent, les parfums varient, le pétrissage se raffine... et ainsi naît la « pâte à choux », la « pâte à crêpes », la « pâte à frire », la « pâte brisée », la « pâte feuilletée », la « pâte génoise », la « pâte levée »...
Au cours des siècles, de grands pâtissiers se révélèrent par leurs suaves inventions. Et Vous, ne vous sentez-vous pas, parfois, en veine de création ? Alors laissez-vous aller, l'humble bouillie de farine et d'eau qui s'appelle « pâte » a déjà engendré une fourmillante descendance ! La vie continue...

  

Ingrédients (à partir de 500 g de farine) :
- 500 g de farine
- 1 c. à c. de sel
- 25 g de levure fraîche
- 25 g de sucre
- 2,5 dl de lait tiède
- 1 oeuf battu
- 50 g de beurre à température ambiante

Technique :
1. Préparer le levain : dans un bol émietter la levure, ajouter 1 cuillère à soupe de sucre et 5 cuillères à soupe de lait, délayer soigneusement ; ajouter 1 à 2 cuillères à soupe de farine pour obtenir une pâte très molle ; saupoudrer le levain de farine.
2. Préparer la pâte : tamiser la farine sur un plan de travail, y ménager un large puits et répartir le sel sur les bords extérieurs ; dans le puits ajouter le levain, le sucre et le lait restants, l'oeuf et le beurre coupé en petits dés ; travailler avec 2 doigts en chassant la farine des bords intérieurs du puits vers le centre jusqu'à l'obtention d'une pâte molle et légère : attention, travailler la pâte rapidement pour éviter de la plomber.
3. Pétrir la pâte : sur un plan de travail enfariné, appuyer avec la paume de la main, tandis que l'autre main fait tourner le pâton ; travailler de cette façon jusqu'à ce que la pâte soit ferme mais sans excès et se ramasse en boule.
4. Lever la pâte : couvrir la pâte d'un linge propre, la mettre à lever dans un endroit tempéré à l'abri des courants d'air : la durée de fermentation est de 40 à 50 minutes.

Applications : Brioches - Cramique - Cougnous - Baulus - Boules de l'Yser - Boules de Berlin - Cornets à la crème - Couque suisses - Gosettes (chaussons) - Tarte au sucre - Tarte aux fruits - Tarte au riz...


pâte levée


Date de création : 16/12/2014 17:23
Catégorie : - Pâte
Page lue 1947 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !