Texte à méditer :   Il ne faut pas mettre du vinaigre dans ses écrits, il faut y mettre du sel.   Montesquieu

Pâtes fraîches

Toujours la farine et l'eau... mais ces pâtes-là sont desséchées, moulées ou coupées et ont pour destin une consommation différée. Qui eut en premier l'idée de ce type de pâtes ? On raconte que Marco Polo vit les Chinois manger quelque chose qui ressemblait à ce que furent, plus tard, les spaghetti. Il en aurait rapporté la recette en Europe. Les Italiens mettent fort en doute cette origine. Des documents d'archives prouvent, en effet, que les pâtes étaient déjà populaires bien avant le 13e siècle. A moins que les pâtes ne soient nées en Allemagne. Mais en ce cas, il s'agit de nouilles... Nuance !
Les pâtes en Italie comme dans les régions de l'est se consomment souvent « fraîches » c'est-à-dire pétries à la maison. Nous n'avons pas, comme l'Italien ou l'Allemand l'habitude de cette préparation familiale. Dommage ! Les « pâtes fraîches » sont tellement bonnes. Au fond, pourquoi ne pas vous y mettre ?

  

Ingrédients (pour 1 kg de pâtes) :
- 1 kg de semoule de blé dur fine blanche (dans les magasins bio)
- 3 oeufs
- Eau : volume = 1,5 x celui des oeufs
- Une machine à pâtes fraîches type 'Pastamatic PM1400 de SIMAC'

Technique :
1. Mettre dans le bol de la machine à pâtes fraîches la semoule de blé dur fine blanche, ajouter les oeufs et l'eau ; laisser malaxer 5 à 8 minutes.
2. Au bout de ce temps, passer cette pâte à l'extrudeuse pour faire les pâtes selon la filière choisie.
3. Etendre les pâtes sur du papier aluminium pour les sécher pendant 2 à 4 heures en vue de les conserver au réfrigérateur.
4. Sinon on peut les faire cuire immédiatement pendant 3 minutes dans de l'eau bouillante salée avec un filet d'huile d'olive.

Envoyé par Belliard JL - France


Date de création : 15/12/2014 08:21
Catégorie : - Pâtes-Pâtes fraîches
Page lue 2165 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !