Texte à méditer :   Qu'un potage soit immangeable, cela ne tient parfois qu'à un cheveu.   Jules Romain
Texte à méditer :   Lorsque la marmite bout, l'amitié fleurit.   A. B. Cheales
Texte à méditer :   Je suis gourmet. VOUS êtes gourmands. Il est obèse.   Graig Brown
Texte à méditer :   La bonne chair et le bon vin réjouissent le coeur du gastronome.   Antoine Carême
Texte à méditer :   L'ail est à la santé ce que le parfum est à la rose.   Proverbe provençal
Texte à méditer :   Cuisiner suppose une tête légère, un esprit généraux et un coeur large.   Paul Gaugin
Texte à méditer :   Un repas est insipide, s'il n'est assaisonné d'un brin de folie.   Erasme
Texte à méditer :   L'homme pauvre fait sa cuisine avec de l'eau.   Proverbe magyar
Texte à méditer :   Le vin est un lubrifiant social.   Jean Clavel
Texte à méditer :   Les rires éclatent mieux lorsque la nourriture est bonne.   Proberbe irlandais
Texte à méditer :   L'amour et la faim sont les deux moteurs existentiels de tout homme censé.   John Van A
Texte à méditer :   Tous les champignons sont comestibles, certains une fois seulement.   Coluche
Texte à méditer :   Une truite dans la marmite vaut mieux que deux saumons dans la rivière.   Proverbe irlandais
Texte à méditer :   L'appétit vient en mangeant.   Mielot
Texte à méditer :   La vraie cuisine est une forme d'art. Un cadeau à partager.   Oprah Winfrey
Texte à méditer :   Sans la participation de l'odorat, il n'y a point de dégustation complète.   Brillat-Savarin
Texte à méditer :   Bonum Vinum laeteficat cor hominis (Le bon vin réjouit le coeur de l'homme).   Psaume 104,15
Texte à méditer :   Neuf personnes sur dix aiment le chocolat, la dixième ment.   John Tellius
Texte à méditer :   Une bonne cuisinière est une sorcière qui dispense le bonheur.   Elsa Schiaparelli
Texte à méditer :   D'où que viennent mes hôtes, c'est ma cuisine qu'ils semblent préférer.   Dicton de Pensylvanie
Texte à méditer :   On ne vieillit point à table.   Quitard
Texte à méditer :   Greffez des plants de rosiers sur des plants de vigne, ça fera du vin rosé naturel.   Pierre Dac
Texte à méditer :   Manger est un besoin, savoir manger est un art.   La Rochefoucauld
Texte à méditer :   Le présomptueux devient raisin sec avant d'avoir été raisin mûr.   Proverbe berbère
Texte à méditer :   Qui regarde l'orange amère a l'eau à la bouche, qui la goûte, fait la grimace.   Proverbe turc
Texte à méditer :   Il faut mettre de l'eau dans son vin pour qu'il n'y ait pas d'eau dans le gaz !   Christelle Heurtault
Texte à méditer :   Si le boeuf est beau, c'est que le pré est gras.   Proverbe antillais
Texte à méditer :   Quand le vin est tiré, il faut le boire.   Marcel Pagnol
Texte à méditer :   Faute de grives, on mange du merle.   Proverbe français
Texte à méditer :   La faim chasse le loup du bois.   Proverbe français
Texte à méditer :   Donner un oeuf pour avoir un boeuf.   Proverbe français
Texte à méditer :   A bon vin ne faut point d'enseigne.   Proverbe français
Texte à méditer :   Il est bien tard d'épargner sur le tonneau quand le vin est à la lie.   Hésiode
Texte à méditer :   On donne des noix à manger à quelqu'un qui n'a pas de dents.   Proverbe populaire
Texte à méditer :   On ne fait pas d'omelette sans casser d'oeufs.   Proverbe français
Texte à méditer :   Si vous voulez savoir le goût d'une pomme, il faut y croquer.   Proverbe chinois
Texte à méditer :   Il ne faut pas mettre du vinaigre dans ses écrits, il faut y mettre du sel.   Montesquieu
Texte à méditer :   Vous oubliez que les fruits sont à tous et que la terre n'est à personne.   Jean-Jacques Rousseau
Texte à méditer :   La gourmandise commence quand on n'a plus faim.   Alphonse Daudet
Texte à méditer :   Plus il y a de marches, meilleure est la cave.   Dicton bourguignon
Texte à méditer :   La cuisine, c'est quand les choses ont le goût de ce qu'elles sont.   Curnonsky
Texte à méditer :   Qu'importe le flacon, pourvu qu'on ait l'ivresse.   Alfred de Musset
Texte à méditer :   Les noix ont fort bon goût mais il faut les ouvrir...   Florian
Texte à méditer :   L'appétit vient en mangeant, la soif s'en va en buvant.   François Rabelais
Texte à méditer :   Le poireau, c'est l'asperge du pauvre.   Anatole France
Texte à méditer :   Tout âge porte ses fruits, il faut savoir les cueillir.   Raymond Rodiguet
Texte à méditer :   Un repas sans fromage est une belle à qui il manque un œil !   Brillat-Savarin
Texte à méditer :   L'homme est de glace aux trésors qu'il possède; il est de feu pour tout ce qu'il n'a pas.   Abbé Aubert
Texte à méditer :   L'alcool change un homme. Mais son effet est éphémère comme celui de la volupté.   Roger Lemein
Texte à méditer :   L'amour vit d'inanition et meurt de nourriture.   Alfred de Musset
Texte à méditer :   Trop de colle ne colle plus, trop de sucre n'adoucit plus.   Proverbe chinois
Texte à méditer :   La ponctuation c'est le sel de la phrase.   Jean-Baptiste Rousseau
Texte à méditer :   Miel à la bouche, dard à la queue.   Proverbe malais
Texte à méditer :   Parler ne fait cuire le riz.   Proverbe Chinois
Texte à méditer :   La science qui nourrit l'âme, vaut le pain qui nourrit le corps.   Pierre Lachambeaudie
Texte à méditer :   L'expérience ne s'achète pas. Elle est le fruit du temps et de la bêtise.   Andrée Hallée
Texte à méditer :   La vérité de la vie est une graine de piment.   Jean-Marie Adiaffi
Texte à méditer :   Le sel de l'existence est essentiellement dans le poivre qu'on y met.   Alphonse Allais
Texte à méditer :   Le fromage est le supplément d'un bon repas et le complément d'un mauvais.   Eugène Briffault
Texte à méditer :   Une période d'échec est un moment rêvé pour semer.   Paramahansa Yogananda
Texte à méditer :   Mieux vaut être la paille de blé que la graine de mauvaise herbe.   Proverbe français
Texte à méditer :   La gourmandise est l'apanage exclusif de l'homme.   Brillat-Savarin
Texte à méditer :   Il n'y a si laide marmite qu'elle ne trouve son couvercle.   Miguel de Cervantès
Texte à méditer :   L'impatience est le vinaigre des supplices.   Beaumarchais
Texte à méditer :   De tous les arts, l'art culinaire est celui qui nourrit le mieux son homme.   Pierre Dac
Texte à méditer :   Tout a une fin sauf le saucisson qui en a deux.   Citation danoise
Texte à méditer :   Qui ne pétrit, bon pain ne mange.   Jean Antoine de Baïf
Texte à méditer :   La gastronomie est l'art d'utiliser la nourriture pour créer le bonheur.   Théodore Zeldin
Texte à méditer :   Dieu n'a fait que l'eau, mais l'homme a fait le vin.   Victor Hugo
Texte à méditer :   Qui a bu ! boira chicorée Pacha.   Publicité gratuite
Texte à méditer :   Du pain, du vin et du boursin.   Publicité gratuite
Texte à méditer :   Des recettes sans un seul pépin.   BigrementBon.com
Texte à méditer :   Le potage est au dîner ce qu'est le portique à un édifice.   Grimod de la Revnière
Texte à méditer :   Le potage réussi est un signe de bonne éducation.   Grimod de la Revnière
Texte à méditer :   Celui qui est sot à table est sot partout.   Proverbe Gascon
Texte à méditer :   Quand on a mangé beaucoup d'ail il vaut mieux ne plus parler qu'à la troisième personne.   Curnonsky
Texte à méditer :   Le poisson naît dans l'eau mais il doit mourir dans l'huile.   Proverbe provençal
Texte à méditer :   Pour bien cuisiner il faut de bons ingrédients, un palais, du coeur et des amis.   Pierre Perret
Texte à méditer :   Tout âge porte ses fruits, il faut savoir les cueillir.   Raymond Rodiguet
Texte à méditer :   Le goût est un mystère qui trouve indéniablement sa meilleure expression dans le vin.   Jim Harrison
Texte à méditer :   Lire c'est boire et manger. L'esprit qui ne lit pas maigrit comme le corps qui ne mange pas.   Victor Hugo
Texte à méditer :   Quand la poule a des oeufs, ne la mettez pas dans la marmite.   Proverbe antillais
Texte à méditer :  Deux crabes mâles ne vivent pas dans le même trou.  Proverbe antillais
Texte à méditer :   Qui regarde l'orange amère a l'eau à la bouche, qui la goûte fait la grimace.   Proverbe turque
Texte à méditer :   Le vin est un professeur de goût, il est le libérateur de l'esprit et l'illuminateur de l'intelligence.   Paul Claudel
BigrementBon en ABC

  Déplier A
  Déplier B
  Déplier C
  Déplier D
  Déplier E
  Déplier F
  Déplier G
  Déplier H
  Déplier I
  Déplier J
  Déplier K
  Déplier L
  Déplier M
  Déplier N
  Déplier O
  Déplier P
  Déplier Q
  Déplier R
  Déplier S
  Déplier T
  Déplier V
  Déplier W
  Déplier Y
  Déplier Z

BigrementBébé
BigrementMinceur
BigrementSaucé
BigrementBon.com - Des recettes sans pépin

Actuellement le site tourne autour de 6 grands axes :
- BigrementBon, l'axe principal avec ses recettes classées par ordre alphabétique.
- BigrementBéBé, recettes étudiées en fonction de l'âge : de 4 mois à 3 ans.
- BigrementMinceur, recettes reprenant la valeur calorique qu'elles engendrent.
- BigrementSaucé, recettes axées sur les sauces qu'elles soient salées ou sucrées.
- BigrementAncien, recettes tirées du Moyen Age qui allient originalité... et santé.
- BigrementMalin, recueil de petits trucs qui font la réussite d'une recette.
- BigrementSavoir, articles basés sur le quotidien culinaire au sens large du terme.

Ce site est interactif. En effet, sous chaque recette quelque que soit l'axe consulté, une « Réaction » est possible. Et aussi, une de vos recettes que vous aimeriez voir apparaître sur BigrementBon, pas de problème, cliquez sur « Postez une recette »

Bon appétit si vous passez à table.


gaspacho de pastèque

  

La dernière recette
Escalopes de bar à l'embeurrée de chou vert, pieds-de-mouton - par Chantal_Belgique le 20.08.2017 » 10:22

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 4 escalopes de bar de 150 à 200 g
- 1 chou vert frisé
- 300 g de pieds-de-mouton*
- 150 g de lardons fumés
- 100 g de beurre demi-sel
- 2 c. à s. d'huile d'olive
- Sel - Poivre du moulin
Pour le beurre blanc :
- 125 g de beurre froid
- 2 échalotes
- 10 cl de vin blanc sec
- 10 cl de vinaigre d'alcool blanc
- Sel- Poivre blanc

Technique :
1. Emincer finement le chou vert ; le blanchir 3 minutes dans de l'eau bouillante salée ; rafraîchir, presser et réserver.
2. Brosser les pieds-de-mouton : attention de ne pas les laver sous l'eau, véritable éponge ils absorberont l'eau et perdront tout leur goût ; les poêler 3 minutes dans une cuillère à soupe d'huile d'olive ; égoutter sur du papier absorbant.
3. Tailler les 3/4 des pieds-de-mouton en dés de la même taille que les lardons ; réserver séparément les dés et les pieds-de-moutons-entiers.
4. Dans une cocotte, faire revenir les lardons dans 50 g de beurre ; ajouter le chou et les dés des pieds-de-moutons ; laisser cuire 30 minutes sur feu doux en remuant de temps à autre.
5. En fin de cuisson, poêler les escalopes de bar dans le beurre et l'huile restants, 3 minutes de chaque côté ; saler peu et poivrer ; réserver au chaud.
6. Préparer le beurre blanc :
- Couper le beurre en petits morceaux et le laisser au frais.
- Eplucher et ciseler finement les échalotes.
- Dans une casserole, mélanger les échalotes, le vin blanc, le vinaigre blanc, saler et poivrer ; déposer la casserole sur le feu doux et laisser réduire le tout lentement jusqu'à ce qu'il reste environ 2 cl de réduction;
- Sur le feu très doux, ajouter les morceaux de beurre bien froids et fouetter énergiquement ; rectifier l'assaisonnement.
7. Ajouter au beurre blanc les pieds-de-moutons entiers réservés ; garder l'ensemble au chaud.
8. Dresser l'embeurrée de chou vert au centre de 4 assiettes chaudes ; déposer par-dessus une pièce de bar, côté peau visible ; entourer l'ensemble d'un cordon de beurre blanc.

*pied-de-mouton : Le pied-de-mouton pousse en colonies circulaires dans les sous-bois de conifères et de feuillus, principalement dans les hêtraies. Il est très courant entre août et décembre.
Celui qu'on appelle encore 'hydne' possède un pied de forme irrégulière. Il mesure entre 5 et 8 cm et porte un chapeau, d'abord arrondi puis étalé. Bosselé, il est déprimé au centre. Souvent de couleur beige ou blanchâtre, il peut parfois se nuancer d'orangé ou de brun clair. Mais son véritable signe distinctif réside dans la présence d'aiguillons sous son chapeau, là où les autres champignons montrent plus couramment des lamelles ou des tubes. Ces aiguillons sont de la même couleur que le chapeau et descendent nettement sur le pied.


bar

... / ... Lire la suite

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 4 escalopes de bar de 150 à 200 g
- 1 chou vert frisé
- 300 g de pieds-de-mouton*
- 150 g de lardons fumés
- 100 g de beurre demi-sel
- 2 c. à s. d'huile d'olive
- Sel - Poivre du moulin
Pour le beurre blanc :
- 125 g de beurre froid
- 2 échalotes
- 10 cl de vin blanc sec
- 10 cl de vinaigre d'alcool blanc
- Sel- Poivre blanc

Technique :
1. Emincer finement le chou vert ; le blanchir 3 minutes dans de l'eau bouillante salée ; rafraîchir, presser et réserver.
2. Brosser les pieds-de-mouton : attention de ne pas les laver sous l'eau, véritable éponge ils absorberont l'eau et perdront tout leur goût ; les poêler 3 minutes dans une cuillère à soupe d'huile d'olive ; égoutter sur du papier absorbant.
3. Tailler les 3/4 des pieds-de-mouton en dés de la même taille que les lardons ; réserver séparément les dés et les pieds-de-moutons-entiers.
4. Dans une cocotte, faire revenir les lardons dans 50 g de beurre ; ajouter le chou et les dés des pieds-de-moutons ; laisser cuire 30 minutes sur feu doux en remuant de temps à autre.
5. En fin de cuisson, poêler les escalopes de bar dans le beurre et l'huile restants, 3 minutes de chaque côté ; saler peu et poivrer ; réserver au chaud.
6. Préparer le beurre blanc :
- Couper le beurre en petits morceaux et le laisser au frais.
- Eplucher et ciseler finement les échalotes.
- Dans une casserole, mélanger les échalotes, le vin blanc, le vinaigre blanc, saler et poivrer ; déposer la casserole sur le feu doux et laisser réduire le tout lentement jusqu'à ce qu'il reste environ 2 cl de réduction;
- Sur le feu très doux, ajouter les morceaux de beurre bien froids et fouetter énergiquement ; rectifier l'assaisonnement.
7. Ajouter au beurre blanc les pieds-de-moutons entiers réservés ; garder l'ensemble au chaud.
8. Dresser l'embeurrée de chou vert au centre de 4 assiettes chaudes ; déposer par-dessus une pièce de bar, côté peau visible ; entourer l'ensemble d'un cordon de beurre blanc.

*pied-de-mouton : Le pied-de-mouton pousse en colonies circulaires dans les sous-bois de conifères et de feuillus, principalement dans les hêtraies. Il est très courant entre août et décembre.
Celui qu'on appelle encore 'hydne' possède un pied de forme irrégulière. Il mesure entre 5 et 8 cm et porte un chapeau, d'abord arrondi puis étalé. Bosselé, il est déprimé au centre. Souvent de couleur beige ou blanchâtre, il peut parfois se nuancer d'orangé ou de brun clair. Mais son véritable signe distinctif réside dans la présence d'aiguillons sous son chapeau, là où les autres champignons montrent plus couramment des lamelles ou des tubes. Ces aiguillons sont de la même couleur que le chapeau et descendent nettement sur le pied.


bar

Fermer


Le dernier article

  

La viande de porc crue,
plaisir gourmand ou risque avéré ?

  


  

« Préparé du chef », « Martino », « Spread », … autant de préparations garnissant les rayons de nos magasins et qui ne peuvent se dénommer « filet américain » puisqu'elles sont composées de viande de porc. En effet, cette dénomination est réservée aux préparations contenant exclusivement de la viande maigre de boeuf ou de cheval.

  

Un risque pour la santé ?
D'un point de vue bactériologique, ces préparations peuvent contenir des organismes pathogènes comme des salmonelles ou des Campylobacters. Ils apparaissent toujours à la suite d'une contamination externe de la viande. L'hygiène à l'abattage et lors de la préparation est donc primordiale ! D'ailleurs, les normes microbiologiques européennes sont plus strictes pour les préparations de viande destinées à être consommées crues. Dans le cadre de leur autocontrôle, les entreprises agro-alimentaires ont ainsi l'obligation de s'assurer que les denrées mises sur le marché ne peuvent causer des maladies chez les consommateurs.
Nous n'avons pas pour habitude de consommer du porc saignant et encore moins cru. En effet, il est généralement admis que la viande de porc peut être porteuse de parasites. Mais la situation s'est fortement améliorée en Belgique ces dernières décennies :
- Aucun cas de cysticercose due au Ténia du porc n'a été détecté en Belgique depuis de nombreuses années.
- Bien que la Belgique ait obtenu le statut de risque négligeable pour les trichines chez les porcs domestiques, la recherche de trichine reste obligatoire pour tous les porcs en libre parcours et pour les animaux reproducteurs. Aucun cas positif n'a été découvert ces dernières années.
- L'Agence européenne de sécurité des aliments étudie le risque de transmission de la toxoplasmose.
Les entreprises qui préparent de la viande de porc destinée à être consommée crue doivent donc se montrer particulièrement vigilantes quant au respect des bonnes pratiques d'hygiène et de la chaîne du froid. Pour le reste, la consommation de viande de porc crue présente moins de risque pour autant que vous respectiez également ces principes ci-dessous.

Durant vos courses :
- Vérifiez les dates limites de consommation (« à consommer jusqu'au ») de ces produits. L'américain de votre boucher doit être consommé dans les 2 jours.
- N'achetez donc pas les aliments trop longtemps à l'avance.
- Emportez un bac frigo ou un sac isotherme avec des glaçons pour respecter les températures pendant le transport.
- Rentrez directement chez vous après avoir fait vos courses.
Une fois arrivé chez vous :
- Rangez-les rapidement dans la partie la plus froide de votre frigo, soit juste au-dessus du bac à légumes. N'hésitez pas à placer un thermomètre dans votre frigo pour vous assurer du respect de la chaîne du froid.
Durant la préparation :
- Lavez-vous les mains avant et après avoir manipulé ces denrées et après avoir cassé des oeufs.
- Eliminez les déchets et lavez les ustensiles de cuisine afin d'éviter de contaminer d'autres denrées.
- Rangez directement vos préparations au frigo.
Pour le service :
- Sortez ces aliments au dernier moment avant de les servir.

Attention cependant car la consommation de viande de porc crue est à éviter chez les personnes les plus sensibles telles que les jeunes enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées et les personnes immunodéprimées. Prudence donc chez les amateurs !

  

Article tiré du Bulletin de l'Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire (AFSCA)

  

BigrementAncien
HistoiresInsolites.com

 
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Pas plus de 4 à 6 envois par an.

anzc
Recopier le code :