En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
 
 
 
Texte à méditer :   Qu'un potage soit immangeable, cela ne tient parfois qu'à un cheveu.   Jules Romain
Texte à méditer :   Lorsque la marmite bout, l'amitié fleurit.   A. B. Cheales
Texte à méditer :   Je suis gourmet. VOUS êtes gourmands. Il est obèse.   Graig Brown
Texte à méditer :   La bonne chair et le bon vin réjouissent le coeur du gastronome.   Antoine Carême
Texte à méditer :   L'ail est à la santé ce que le parfum est à la rose.   Proverbe provençal
Texte à méditer :   Cuisiner suppose une tête légère, un esprit généraux et un coeur large.   Paul Gaugin
Texte à méditer :   Un repas est insipide, s'il n'est assaisonné d'un brin de folie.   Erasme
Texte à méditer :   L'homme pauvre fait sa cuisine avec de l'eau.   Proverbe magyar
Texte à méditer :   Le vin est un lubrifiant social.   Jean Clavel
Texte à méditer :   Les rires éclatent mieux lorsque la nourriture est bonne.   Proberbe irlandais
Texte à méditer :   L'amour et la faim sont les deux moteurs existentiels de tout homme censé.   John Van A
Texte à méditer :   Tous les champignons sont comestibles, certains une fois seulement.   Coluche
Texte à méditer :   Une truite dans la marmite vaut mieux que deux saumons dans la rivière.   Proverbe irlandais
Texte à méditer :   L'appétit vient en mangeant.   Mielot
Texte à méditer :   La vraie cuisine est une forme d'art. Un cadeau à partager.   Oprah Winfrey
Texte à méditer :   Sans la participation de l'odorat, il n'y a point de dégustation complète.   Brillat-Savarin
Texte à méditer :   Bonum Vinum laeteficat cor hominis (Le bon vin réjouit le coeur de l'homme).   Psaume 104,15
Texte à méditer :   Neuf personnes sur dix aiment le chocolat, la dixième ment.   John Tellius
Texte à méditer :   Une bonne cuisinière est une sorcière qui dispense le bonheur.   Elsa Schiapparelli
Texte à méditer :   D'où que viennent mes hôtes, c'est ma cuisine qu'ils semblent préférer.   Dicton de Pensylvanie
Texte à méditer :   On ne vieillit point à table.   Quitard
Texte à méditer :   Greffez des plants de rosiers sur des plants de vigne, ça fera du vin rosé naturel.   Pierre Dac
Texte à méditer :   Manger est un besoin, savoir manger est un art.   La Rochefoucauld
Texte à méditer :   Le présomptueux devient raisin sec avant d'avoir été raisin mûr.   Proverbe berbère
Texte à méditer :   Qui regarde l'orange amère a l'eau à la bouche, qui la goûte, fait la grimace.   Proverbe turc
Texte à méditer :   Il faut mettre de l'eau dans son vin pour qu'il n'y ait pas d'eau dans le gaz !   Christelle Heurtault
Texte à méditer :   Si le boeuf est beau, c'est que le pré est gras.   Proverbe antillais
Texte à méditer :   Quand le vin est tiré, il faut le boire.   Marcel Pagnol
Texte à méditer :   Faute de grives, on mange du merle.   Proverbe français
Texte à méditer :   La faim chasse le loup du bois.   Proverbe français
Texte à méditer :   Donner un oeuf pour avoir un boeuf.   Proverbe français
Texte à méditer :   A bon vin ne faut point d'enseigne.   Proverbe français
Texte à méditer :   Il est bien tard d'épargner sur le tonneau quand le vin est à la lie.   Hésiode
Texte à méditer :   On donne des noix à manger à quelqu'un qui n'a pas de dents.   Proverbe populaire
Texte à méditer :   On ne fait pas d'omelette sans casser d'oeufs.   Proverbe français
Texte à méditer :   Si vous voulez savoir le goût d'une pomme, il faut y croquer.   Proverbe chinois
Texte à méditer :   Il ne faut pas mettre du vinaigre dans ses écrits, il faut y mettre du sel.   Montesquieu
Texte à méditer :   Vous oubliez que les fruits sont à tous et que la terre n'est à personne.   Jean-Jacques Rousseau
Texte à méditer :   La gourmandise commence quand on n'a plus faim.   Alphonse Daudet
Texte à méditer :   Plus il y a de marches, meilleure est la cave.   Dicton bourguignon
Texte à méditer :   La cuisine, c'est quand les choses ont le goût de ce qu'elles sont.   Curnonsky
Texte à méditer :   Qu'importe le flacon, pourvu qu'on ait l'ivresse.   Alfred de Musset
Texte à méditer :   Les noix ont fort bon goût mais il faut les ouvrir...   Florian
Texte à méditer :   L'appétit vient en mangeant, la soif s'en va en buvant.   François Rabelais
Texte à méditer :   Le poireau, c'est l'asperge du pauvre.   Anatole France
Texte à méditer :   Tout âge porte ses fruits, il faut savoir les cueillir.   Raymond Rodiguet
Texte à méditer :   Un repas sans fromage est une belle à qui il manque un œil !   Brillat-Savarin
Texte à méditer :   L'homme est de glace aux trésors qu'il possède; il est de feu pour tout ce qu'il n'a pas.   Abbé Aubert
Texte à méditer :   L'alcool change un homme. Mais son effet est éphémère comme celui de la volupté.   Roger Lemein
Texte à méditer :   L'amour vit d'inanition et meurt de nourriture.   Alfred de Musset
Texte à méditer :   Trop de colle ne colle plus, trop de sucre n'adoucit plus.   Proverbe chinois
Texte à méditer :   La ponctuation c'est le sel de la phrase.   Jean-Baptiste Rousseau
Texte à méditer :   Miel à la bouche, dard à la queue.   Proverbe malais
Texte à méditer :   Parler ne fait cuire le riz.   Proverbe Chinois
Texte à méditer :   La science qui nourrit l'âme, vaut le pain qui nourrit le corps.   Pierre Lachambeaudie
Texte à méditer :   L'expérience ne s'achète pas. Elle est le fruit du temps et de la bêtise.   Andrée Hallée
Texte à méditer :   La vérité de la vie est une graine de piment.   Jean-Marie Adiaffi
Texte à méditer :   Le sel de l'existence est essentiellement dans le poivre qu'on y met.   Alphonse Allais
Texte à méditer :   Le fromage est le supplément d'un bon repas et le complément d'un mauvais.   Eugène Briffault
Texte à méditer :   Une période d'échec est un moment rêvé pour semer.   Paramahansa Yogananda
Texte à méditer :   Mieux vaut être la paille de blé que la graine de mauvaise herbe.   Proverbe français
Texte à méditer :   La gourmandise est l'apanage exclusif de l'homme.   Brillat-Savarin
Texte à méditer :   Il n'y a si laide marmite qu'elle ne trouve son couvercle.   Miguel de Cervantès
Texte à méditer :   L'impatience est le vinaigre des supplices.   Beaumarchais
Texte à méditer :   De tous les arts, l'art culinaire est celui qui nourrit le mieux son homme.   Pierre Dac
Texte à méditer :   Tout a une fin sauf le saucisson qui en a deux.   Citation danoise
Texte à méditer :   Qui ne pétrit, bon pain ne mange.   Jean Antoine de Baïf
Texte à méditer :   La gastronomie est l'art d'utiliser la nourriture pour créer le bonheur.   Théodore Zeldin
Texte à méditer :   Dieu n'a fait que l'eau, mais l'homme a fait le vin.   Victor Hugo
Texte à méditer :   Qui a bu ! boira chicorée Pacha.   Publicité gratuite
Texte à méditer :   Du pain, du vin et du boursin.   Publicité gratuite
Texte à méditer :   Des recettes sans un seul pépin.   BigrementBon.com
Texte à méditer :   Le potage est au dîner ce qu'est le portique à un édifice.   Grimod de la Revnière
Texte à méditer :   Le potage réussi est un signe de bonne éducation.   Grimod de la Revnière
Texte à méditer :   Celui qui est sot à table est sot partout.   Proverbe Gascon
Texte à méditer :   Quand on a mangé beaucoup d'ail il vaut mieux ne plus parler qu'à la troisième personne.   Curnonsky
Texte à méditer :   Le poisson naît dans l'eau mais il doit mourir dans l'huile.   Proverbe provençal
Texte à méditer :   Pour bien cuisiner il faut de bons ingrédients, un palais, du coeur et des amis.   Pierre Perret
Texte à méditer :   Tout âge porte ses fruits, il faut savoir les cueillir.   Raymond Rodiguet
Texte à méditer :   Le goût est un mystère qui trouve indéniablement sa meilleure expression dans le vin.   Jim Harrison
Texte à méditer :   Lire c'est boire et manger. L'esprit qui ne lit pas maigrit comme le corps qui ne mange pas.   Victor Hugo
Texte à méditer :   Quand la poule a des oeufs, ne la mettez pas dans la marmite.   Proverbe antillais
Texte à méditer :  Deux crabes mâles ne vivent pas dans le même trou.  Proverbe antillais
Texte à méditer :   Qui regarde l'orange amère a l'eau à la bouche, qui la goûte fait la grimace.   Proverbe turque
Texte à méditer :   Le vin est un professeur de goût, il est le libérateur de l'esprit et l'illuminateur de l'intelligence.   Paul Claudel
Texte à méditer :   De toutes les passions, la seule vraiment respectable me paraît être la gourmandise.   Guy de Monpassant
Texte à méditer :   Pour connaître l'origine et la qualité d'un vin, il n'est pas nécessaire de boire le tonneau entier.   Oscar Wilde
Texte à méditer :   Nos repas sont charmants encore que modestes, grâce à ton art profond d'accommoder les restes.   Paul Verlaine
Texte à méditer :   Neuf personnes sur dix aiment le chocolat, la dixième ment.   John Tellius
Texte à méditer :   Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement. Ce qu'on mange avec goût se digère aisément.   Georges Courteline
Texte à méditer :   Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet.   Georges Courteline
Texte à méditer :   La cuisine, c'est comme l'amour, on y pénètre avec abandon ou pas du tout.   Hariet Van Horne
Texte à méditer :   Impossible de bien réfléchir, de bien aimer, de bien dormir, si on n'a pas mangé.   Virginia Woolf
Texte à méditer :   D'où que viennent mes hôtes, c'est ma cuisine qu'ils semblent préférer.   Dicton de Pensylvanie
Texte à méditer :   La cuisine c'est un art qui, pour ne pas s'abâtardir, a besoin de fantaisie, d'un petit grain de folie.   Yves Courrière
Texte à méditer :   Le gourmet est l'indispensable et trop rare collaborateur du cuisinier.   Béatrice Dussane
Texte à méditer :   Le fromage est le complément d'un bon dîner, mais c'est aussi le supplément d'un mauvais repas.   Jan Mara
Texte à méditer :   Tout a meilleur goût en plein air.   Claudia Roden
 

Les 10 dernières recettes

Moelleux au chocolat noir - le 05.05.2021 » 06:56 par   Chantal_Belgique

Le Coulant ou Mi-Cuit › Michel Bras, grand chef cuisinier français triple étoilé a inventé ce petit gâteau au chocolat mi-cuit au coeur coulant. On en trouve des dizaines de recettes différentes, chacun à ses proportions fétiches, plus ou moins coulantes, à la farine, à la fécule de maïs, avec les blancs en neige ou pas... Attention réussir un coulant demande de l'application. Respectez scrupuleusement les indications. Temps et températures de cuisson sont des données primordiales. Le démoulage est très délicat.

Le Moelleux › Si l'on cherche une texture tendre, c'est vers le moelleux que l'on se tournera. Parfumés au chocolat, à la pâte d'amande, aux fruits frais ou séchés, on les aime tous. Très souvent en portions individuelles, les moelleux sont faciles a réussir, juste surveiller la cuisson... attention au dessèchement.

  

Ingrédients pour 6 personnes)
- 400 g de chocolat noir
- 200 g de beurre
- 4 oeufs
- 100 g de sucre
- 100 g de farine
- 80 g d'amandes en poudre
- Cacao en poudre

Technique :
1. Couper le chocolat en morceaux, le faire fondre dans une casserole au bain-marie ; laisser juste fondre le beurre sur feu doux ; beurrer et fariner un moule à manqué de 22 cm de diamètre.
2. Battre les oeufs et le sucre jusqu'à obtenir un mélange mousseux jaune pâle en ruban ; verser le beurre et le chocolat fondus, bien mélanger ; ajouter la farine tamisée en pluie et la poudre d'amande, mélanger à la spatule pour obtenir un mélange parfaitement homogène.
3. Dresser aux 3/4 de sa hauteur dans un moule à manqué ; enfourner à 180 °C (th 6) pendant 15 minutes.
4. A la sortie du four, démouler le moelleux et le saupoudrer de cacao amer en poudre tamisé ; déguster tiède ou froid.


moelleux au chocolat noir


Sauce crémeuse d'olives vertes - le 04.05.2021 » 08:16 par   Chantal_Belgique

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 100 g d'olives vertes dénoyautées
- 20 cl de crème liquide
- 1 pointe de cumin en poudre
- Poivre

Technique :
1. Faire blanchir les olives 5 minutes à l'eau bouillante non salée ; les rafraîchir sous l'eau froide, égoutter.
2. Mixer les olives en purée bien fine avec 20 cl d'eau.
3. Verser cette purée dans une casserole ; ajouter la crème liquide et relever de cumin et de poivre.
4. Faire chauffer à feu doux sans bouillir.

Avec quoi la servir : Servez cette sauce crémeuse avec de la viande blanche, de la volaille, des pâtes.


Gratin de lieu, poireaux et cheddar - le 02.05.2021 » 07:40 par   Ondine_Belgique

Autrefois le gratin était la partie d'un mets qui avait attaché au fond du plat et que l'on détachait en « grattant ».
Aujourd'hui, le gratin qu'il soit salé ou sucré, est une préparation qui est cuite au four ou dont une partie de la cuisson se passe au four, en utilisant plus particulièrement le grill, ou à la salamandre, de telle sorte qu'il se forme en surface de la préparation une croûte plus ou moins légère et dorée.
Attention, le gratin ne doit pas se dessécher et le mets qu'il recouvre doit rester onctueux. Il est donc indispensable que le plat soit entouré de chaleur et non brûlé par elle. Prenez donc la précaution de le déposer sur la grille du four et puis... surveillez-le : les « coups de feu » lui sont fatals !

  

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 600 g de pavés de lieu
- 3 poireaux
- 150 g de cheddar
- 10 cl de vermouth blanc
- 1 c. à s. de concentré de tomate
- 20 cl de crème liquide
- 20 g de beurre
- Sel - Poivre du moulin

Technique :
1. Retirer la partie verte des poireaux, ne conserver que les blancs ; couper les racines ; fendre chaque poireau en deux en laissant 2 ou 3 cm entier à partir du ras du bulbe ; passer sous l'eau courante en écartant les feuilles pour enlever toute trace de terre ou de sable ; couper en fines rondelles.
2. Dans une sauteuse, faire suer les poireaux dans le beurre ; assaisonner et laisser cuire 10 minutes à couvert.
3. Verser le vermouth et faire réduire ; ajouter le concentré de tomate et la crème liquide ; assaisonner à nouveau et laisser légèrement réduire.
4. Couper les pavés de lieu en petits morceaux, les répartir sur le fond d'un plat à gratin ; assaisonner.
5. Couvrir le poisson de la sauce aux poireaux ; râper par-dessus le cheddar à la grosse râpe ; enfourner à 180C (th 6) 15 minutes.


BigrementMinceur : Pesto - le 24.04.2021 » 17:08 par   Chantal_Belgique

Valeur calorique par personne : 143 kcal

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 1 bouquet de basilic frais
- 1 gousse d'ail
- 40 g de parmesan
- 2 c. à s. de pignons de pin
- 4 c. à s. d'huile d'olive extra-vierge
- Sel Poivre

Technique :
1. Equeuter, laver, sécher le basilic ; éplucher l'ail, couper grossièrement ; râper le parmesan.
2. Mixer l'ensemble des ingrédients par à coup jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène.
3. En remplir un pot en verre, le fermer hermétiquement et conserver au frigo maximum 1 semaine.

Pour une conservation plus longue, après avoir rempli le pot en verre de pesto, ajouter une couche d'huile sur la surface, fermer et conserver au frigo. Il faut nécessairement recouvrir la surface d'huile à chaque utilisation.
Un pot de pesto bien fermé et huilé se conserve 6 mois au frais. Un pot entamé est à consommer dans le mois.


pesto


Edamame aux épices - le 21.04.2021 » 10:27 par   Ondine_Belgique

Le mot fève, pour beaucoup d'entre nous, évoque avant tout la galette des rois ! Naguère, tous les gâteaux de l'Epiphanie contenaient une vraie fève. Pourquoi ? Je vous suggère une explication. Lorsqu'au 4e siècle, le christianisme, devenu religion d'Etat, supplanta les religions païennes, les anciens cultes s'adaptèrent aux rites chrétiens et l'Epiphanie remplaça les antiques saturnales romaines qui avaient lieu à la fin du mois de décembre. Or, il était d'usage, lors du banquet offert au cours de ces festivités, de choisir un roi qui présidait au festin. Ce roi était désigné par une fève cachée dans un gâteau. Et l'Epiphanie, fêtes des rois mages, perpétue cette tradition.
Cultivée depuis l'âge de bronze, voici une nourriture qui a fait ses preuves ! Elle serait d'origine Perse mais toutes les régions méditerranéennes l'ont très tôt connue. L'espèce la plus répandue est la grosse fève dite « des marais ».

  

Cultivé au Japon depuis des millénaires, l'edamame est la fève de soja encore verte, récoltée avant que le haricot n'arrive à maturité. En japonais, edamame signifie littéralement haricot branche, « eda » pour branche et « mame » pour haricot. Il se présente sous forme de gousse comprenant généralement trois fèves. Contrairement à la graine de soja mature, généralement séchée et transformée, l'edamame se consomme frais. Outre le Japon, il est très apprécié en Corée du Sud, en Chine et dans les îles du Pacifique, notamment à Hawaï.

edamame

Ingrédients pour 4 personnes :
- 300 g d'edamame
- 2 c. à s. d'huile d'olive
- 2 pincées d'ail moulu
- Sel - Poivre
- 1 ou 2 pincées de piment d'Espelette

Technique :
1. Sécher les edamame avec du papier absorbant ; les saupoudrer d'ail, saler et poivrer, les arroser d'huile d'olive, bien mélanger.
2. Verser les edamame sur une plaque de four chemisée d'un papier de cuisson ; enfourner à 200°C (th 7) pour 20 minutes.
3. A la sortie du four, saupoudrer de piment d'Espelette ; servir.


Huile à l'ail des ours - le 16.04.2021 » 15:14 par   Chantal_Belgique

Ingrédients pour 60 cl d'huile) :
- 60 cl huile d'olive vierge ou d'huile végétale telle que l'huile de pépins de raisin voire d'arachide
- 200 g de feuilles d'ail des ours*

Technique
1. Faire chauffer l'huile jusqu'à 70°C : idéalement, il faudrait utiliser un thermomètre maintenant l'huile doit être chaude mais surtout il ne doit pas se former de bulles ; compter quelques minutes.
2. Rincer et sécher les feuilles d'ail des ours, les couper grossièrement ; après avoir retirer l'huile du feu, plonger le feuilles dans celle-ci ; laisser refroidir.
3. Mixer le tout finement ; filtrer puis verser dans une petite bouteille propre et sèche ; conserver à l'abri de la lumière.

Durée de conservation : 15 jours tout au plus 1 mois.
Par contre pour une conservation plus longue :
- congeler cette l'huile à l'ail des ours dans des bacs à glaçons où
- verser l'huile d'olive et l'ail des ours mixés dans des bocaux à stériliser jusqu'à 2 cm du bord ; fermer hermétiquement et enfourner à 90°C (th 3) au bain-marie pendant 3 heures ; laisser refroidir, filtrer et mettre en bouteille.


huile  l'ail des ours

  

*ail des ours : L'ail des ours est une plante relativement commune dans les sous-bois d'Europe, notamment sur des sols humides, les sous-bois frais et ombragés. Elle présente des petites fleurs blanches, de 20 à 50 cm de hauteur, regroupées en ombelles au bout d'une tige. Lorsque son feuillage est légèrement froissé, elle dégage une forte odeur – caractéristique – d'ail. Les feuilles apparaissent en février-mars et les fleurs d'avril à juin. La période de la récolte se termine avec les premières fleurs.
Attention danger de confusion. Avant floraison, l'ail des ours peut être confondu avec le muguet de mai ou le colchique d'automne, qui sont tous deux très toxiques.


ail des ours
Ail des ours


Langoustines à la crème de haricots coco - le 12.04.2021 » 11:27 par   Chantal_Belgique

Son nom français signifie clairement petite langouste. Mais regardez-y de plus près, et constatez que la langoustine a deux pinces. Elle est donc plus proche du homard que de la langouste. D'ailleurs son nom savant le dit : « nephrops norvegicus », « homard norvégien ». Les rivages de la Norvège seraient donc le lieu d'origine de ces précieux crustacés. Contrairement au homard, la langoustine ne change pas de couleur à la cuisson. Elle a, au sortir de la mer, la même jolie teinte orangée que vous lui voyez sur votre table.

  

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 12 langoustines
- 500 g de haricots coco
- 10 cl de lait
- 2 c. à s. d'amandes concassées
- 1 c. à s. rase de graines de sésame
- 1 c. à s. de miel
- 1/2 c. à c. de shoyou*
- 2 c. à s. d'huile d'olive
- Sel - Poivre

Technique :
1. La veille, faire tremper les haricots coco dans une grande quantité d'eau froide ; le lendemain, égoutter puis faire cuire dans 1,5 litres d'eau pendant 1 heure 30, couvert à demi ; saler à mi-cuisson ; égoutter.
2. Mixer les haricots coco avec le lait ; saler et poivrer ; tenir chaud sur feu doux.
3. Dans une poêle antiadhésive, faire griller à sec les amandes et les graines de sésame ; réserver.
4. Faire sauter les langoustines dans l'huile 3 minutes de chaque côté ; les décortiquer et les garder au chaud.
5. Dans une poêle et sur feu doux, mélanger le miel et le shoyou ; ajouter les langoustines, poivrer, mélanger délicatement et réserver.
6. Verser la crème de cocos au centre de 4 assiettes profondes chaudes, disposer les langoustines par dessus et parsemer d'amandes et de graines de sésame ; servir aussitôt.

*shoyou : Sauce à base de soja et de blé obtenue par fermentation lente.

langoustines à la crème de haricots coco


Krantz cake bananes et pépites de chocolat - le 09.04.2021 » 12:28 par   Ondine_Belgique

A l'origine, un cake est un gâteau aux fruits de forme rectangulaire, contenant des raisins et des fruits confits. Aujourd'hui, le terme cake désigne également un gâteau salé de même forme : « le cake salé ». Un cake salé c'est avant tout une base de farine, d'oeuf et de beurre, le tout dans un moule à cake. A vous alors de rajouter les ingrédients qui vous semble les meilleurs... courgette, endive, poivron, tomate, chorizo, jambon, fromage, olive. A vous d'innover et de trouver les mélanges les plus savoureux !

  

Le krantz cake est une pâtisserie très connue dans la tradition juive d'Europe de l'Est inspirée de la 'babka' une ancienne recette polonaise. Babka veut dire grand-mère ou vieille femme et désigne la forme de la pâte qui a des ondulations ressemblant aux plis d'une jupe. Dans la tradition juive c'est souvent une brioche à la cannelle et/ou au chocolat tressée puis cuite dans un moule à cake. La recette la plus célèbre est celle du Chef israélien, Yotam Ottolenghi dans son livre Jérusalem. Le krantz cake d'aujourd'hui se compose d'une pâte à brioche aux ....., le tout roulé en boudin puis torsadé et imbibé à la sortie du four d'un sirop pour la brillance.

Ingrédients (pour 6 personnes) :
Pour la pâte :
- 20 g de levure de boulanger
- 10 cl de lait tiède
- 500 g de farine
- 2 bananes mures
- 2 pincées de sel
- 2 c. à s. rases de sucre
- 1 oeuf calibre moyen
- 100 g de beurre à température ambiante
- 10 cl d'eau tiède
Pour la garniture :
- 50 g de beurre
- 150 g de grosses pépites de chocolat
Pour le sirop de sucre:
- 3 c. à s. de sucre
- 1 dl d'eau

Technique :
1. Préparer la pâte :
- Dans un bol émietter la levure, la délayer ensuite dans le lait tiède ; laisser reposer dans un endroit chaud 10 minutes, le temps qu'une mousse épaisse se forme.
- Tamiser la farine sur un plan de travail, ajouter les bananes écrasées, bien mélanger ; y ménager un large puits et répartir le sel sur les bords extérieurs ; dans le puits, ajouter la levure délayée, le sucre, l'oeuf battu, le beurre coupé en petits dés et l'eau tiède ; travailler avec 2 doigts en chassant la farine des bords intérieurs du puits vers le centre jusqu'à l'obtention d'une pâte molle et légère : attention, travailler la pâte rapidement pour éviter de la plomber.
- Pétrir la pâte : sur un plan de travail enfariné, appuyer avec la paume de la main, tandis que l'autre main fait tourner le pâton ; travailler de cette façon, 5 à 10 minutes, jusqu'à ce que la pâte soit ferme mais sans excès et se ramasse en boule.
2. Lever la pâte :
- Placer la pâte dans un saladier huilé, la recouvrir d'un linge propre, la mettre à lever, 20 minutes, dans un four chauffé à 30°C (th 1).
- Au bout de cette levée, dégazer la pâte autrement dit appuyer dessus pour permettre au gaz de s'échapper.
- Recouvrir le saladier d'un fil alimentaire et placer 5 minutes au congélateur ou mieux toute une nuit au réfrigérateur.
3. Façonner la pâte :
- Abaisser la pâte en rectangle sur environ 3 mm d'épaisseur.
- Etaler le beurre préalablement fondu sur la pâte, répartir les pépites de chocolat ; rouler la pâte, dans le sens de la longueur, en formant un long boudin.
- A l'aide d'un couteau, fendre le boudin en son milieu tout en laissant une de ses extrémités intacte ; torsader les 2 parties l'une sur l'autre sans trop les serrer.
- Beurrer un moule à cake, y déposer la pâte torsadée ; laisser lever 30 minutes dans un four à 30°C (th 1).
4. Cuire et finir le krantz cake :
- Enfourner dans un four à 180°C (th 6) pour 30 minutes.
- Pendant ce temps, préparer le sirop : faire chauffer l'eau et le sucre dans une casserole ; le sucre dissout, retirer du feu et réserver.
- A la sortie du four, badigeonner généreusement le krantz cake de sirop, démouler sur une grille, laisser tiédir.


krantz cake bananes et pépites de chocolat


Crème d'asperges vertes aux morilles - le 06.04.2021 » 15:43 par   Chantal_Belgique

J'ai été tranquillement vous rechercher une définition précise dont les mots sont pesés « au gramme près » sur les sites des grandes écoles de cuisine française. Tous les sites semblent se référer au guide de l'Escoffier de 1902, je m'en réfère donc à lui également. Une « crème serait donc un potage lié avec de la crème fraîche pour lui apporter une texture et une saveur plus agréables ». Je me permettrais quand même aujourd'hui de compléter la définition d'Escoffier et je rajouterais « un potage lié avec de le crème fraîche ou du fromage le plus souvent fondu ».

  

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 500 g d'asperges vertes
- 50 g de morilles séchées
- 2 blancs de poireaux
- 1 gros oignon
- 1 l de bouillon de poulet
- 2 dl de crème liquide
- 1 échalote finement hachée
- 1/2 gousse d'ail finement haché
- Le jus de 1/4 de citron
- 2 c. à s. d'huile d'olive
- Sel - Poivre

Technique :
1. Faire tremper les morilles durant 1 heure ; changer l'eau régulièrement pour éliminer le sable ; égoutter.
2. Laver, ne pas éplucher les asperges vertes sauf si celles-ci semblent fibreuses ; couper en morceaux ; laver soigneusement les blancs de poireaux question d'éliminer toutes traces de terre, couper en rondelles ; éplucher, hacher grossièrement l'oignon.
3. Faire revenir dans une cuillère à soupe d'huile d'olive l'oignon et le poireau jusqu'à ce qu'ils soient translucides ; ajouter les asperges, poursuivre la cuisson 5 minutes.
4. Mouiller avec 9 dl de bouillon de poulet chaud ; laisser cuire à frémissements durant 20 minutes.
5. Ajouter la crème liquide, saler et poivrer, mixer finement ; tenir chaud.
6. Faire revenir dans l'huile restante l'échalote hachée; ajouter l'ail haché, les morilles égouttées et coupées en 2 voire en 4 selon leur grosseur et le bouillon de poulet restant ; poursuivre la cuisson jusqu'à évaporation complète du liquide ; saler et poivrer, ajouter un peu de jus de citron.
7. Partager la crème d'asperges dans des assiettes profondes ou des bols ; terminer en y jetant les morilles.


crème d'asperges vertes aux morilles


Carrés d'agneau en croûte de sel au thym - le 03.04.2021 » 23:55 par   Ondine_Belgique

Chacun sait que la grande époque pour déguster l'agneau, c'est le printemps. La tradition du gigot de Pâques est bien ancrée dans nos contrées.
Bien sûr, on trouve de l'agneau tout au long de l'année, mais il faut constater que, si l'on tient à la qualité, l'été n'est pas aussi favorable que les autres saisons.
Un agneau de bonne qualité se reconnaît à la largeur de la selle et à la blancheur de la graisse, qui doit être consistante, abondante, en particulier autour des rognons dont la couleur rose pâle est, avec la fermeté des gigots, une garantie de fraîcheur. Pensez-y quand vous achetez, l'agneau ne supporte pas l'attente ! Sa chair est celle d'un animal qui n'a pas atteint son entier développement, d'où probablement sa fragilité.

  

l'agneau : découpe

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 4 petits carrés d'agneau de 350 g chaque
- 3 c. à s. d'huile d'olive
- Poivre
Pour la croûte de sel au thym :
- 1 kg de gros sel
- 1 kg de farine
- 3 blancs d'oeufs
- 1 c. à s. de thym séché

Technique :
1. Préparer la croûte de sel au thym : mélanger le sel, la farine, les blancs d'oeufs et le thym ; ajouter 25 cl d'eau et malaxer jusqu'à l'obtention d'une pâte souple mais ferme.
2. Dorer les carrés d'agneau sur toutes leurs faces dans 2 cuillères à soupe d'huile d'olive chaude ; poivrer.
3. Façonner 4 boules de pâte puis les abaisser ; poser un carré d'agneau sur chaque abaisse et refermer de telle façon que la viande soit complètement recouverte ; souder les bords à l'eau.
4. Poser les carrés d'agneau dans un plat à feu huilé ; enfourner à 240°C (th 8) et laisser cuire 35 minutes.
5. Présenter un carré d'agneau sur chaque assiette, chacun cassera sa propre croûte de sel.

Suggestion du sommelier : Juliénas