Texte à méditer :   Le vin est un lubrifiant social.   Jean Clavel

Gasconnade

Dans la langue populaire, le terme « mouton » désigne « le mâle ou la femelle » sans distinction, tandis qu'en boucherie, il s'agit du « mâle châtré » âgé d'au moins deux ans. A savoir aussi, le mâle est le bélier, la femelle est la brebis et le jeune est l'agneau.
On a le droit de préférer l'agneau ! C'est d'ailleurs le cas pour la majorité des Européens. En revanche, le goût plus prononcé de l'animal adulte ne fait pas peur au Maghrébins. Il faut dire que ces plats sont généreusement arrosés de sauces fortes et de condiments propres à exciter les sucs gastriques.

  

Ingrédients (pour 6 personnes) :
- 1 gigot de mouton de 1,5 kg
- 8 filets d'anchois dessalés
- 450 g de gousses d'ail
- 125 ml de bouillon de viande à partir d'1/2 cube
- 50 g de beurre
- Sel - Poivre

Technique :
1. Piquer le gigot avec les filets d'anchois et 3 gousses d'ail ; le placer dans un plat à four, le parsemer de noisettes de beurre et l'enfourner à four vif 240°C (th 8) pendant 45 minutes ; le retourner à mi-cuisson, saler et poivrer ; l'arroser plusieurs fois avec le jus de cuisson en cours de cuisson.
2. Faire blanchir les gousses d'ail restantes jusqu'à ce qu'elles soient tendres ; les rafraîchir à l'eau courante.
3. Presser l'ail dans le bouillon chaud additionné du jus déglacé du gigot ; faire réduire d'1/2.
4. Couper le gigot en tranches ; servir accompagné de la sauce en saucière.

Suggestion : Le gigot peut être cuit à la broche.


Date de création : 13/12/2014 08:32
Catégorie : - Mouton
Page lue 1865 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !