Tempura de légumes

L'origine du mot « beignet » est à rapprocher de celle du mot « beigne », terme qui existe toujours en français et qui signifie : « coup, le plus souvent sur la figure, qui engendre une bosse ; gifle ».
Quel est le rapport entre une gifle et une pâtisserie faite de pâte frite, me direz-vous ? Une fois encore, et c'est souvent le cas en français, c'est par le biais de l'analogie de forme qu'un terme se forme. Ainsi cette pâtisserie, ayant après la cuisson doublé de volume en gonflant et de ce fait, ressemblant à une bosse ou beigne, a été baptisée du mot de « beignet ».

  

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 1 botte d'oignons ciboules
- 100 g de bouquets de brocoli
- 100 g de pleurotes
Pour la pâte :
- 4 c. à s. de farine
- 5 c. à s. d'eau pétillante glacée
- 2 jaunes d'oeufs
- Sel

Technique :
1. Nettoyer les oignons ciboules ; rincer les bouquets de brocolis ; frotter les pleurotes et les couper en morceaux.
2. Saupoudrer les légumes avec une cuillère à soupe de farine et secouer l'excédent.
3. Préparer la pâte : mélanger la farine avec l'eau pétillante, les jaunes d'oeufs et une pincée de sel : la pâte peut être légèrement grumeleuse.
4. Enfiler les légumes sur des piques en bois ; les plonger dans la pâte et les faire cuire dans l'huile de friteuse à 180°C.

Variante :
- Ajouter 4 cuillères à café de graines de sésame grillées à la pâte.
- Peut-être servi avec de la sauce de soja allongée avec un peu d'eau et quelques gouttes de citron vert.

Envoyé par Petrouchka - Belgique


Date de création : 01/03/2016 19:00
Catégorie : - Beignet
Page lue 2832 fois