Oeuf brouillé à l'aneth

Mais d'où vient ce nom ? Ce nom familier est composé d'« amuser » et de « gueule », du latin « gula » soit « gosier, bouche ». Il est d'abord apparu sous la forme d'amuse-bouche à la fin du 14e siècle. À cette époque, il s'agissait des mets servis en début de repas.
Devenu « amuse-gueule », le terme indique désormais par extension tous les petits mets salés ou sucrés qui sont servis, chauds ou froids, avec l'apéritif ou pour un cocktail. Le mot a été officialisé par le Dictionnaire de l'Académie française en 1877. À l'époque, il a des synonymes qui ont depuis disparu dans le langage courant : « gueulardise » et « amusette de la bouche ». Rien ne vous empêche d'essayer avec vos invités. C'est peut-être l'occasion de relancer l'usage...
Un autre mot s'impose désormais dans les restaurants où on vous offrira souvent quelques « mises en bouche ». C'est joliment dit !

  

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 4 oeufs
- 1 noisette de beurre
- 10 cl de crème fraîche
- 20 g d'oeufs de saumon
- 4 brins d'aneth
- Sel - Poivre

Technique :
Battre les oeufs et la crème ; saler et poivrer; faire cuire les oeufs au beurre chaud en remuant continuellement ; servir dans une cuillère ou éventuellement sur toasts l'oeuf brouillé encore onctueux, parsemé d'oeufs de saumon et agrémenté d'une pluche d'aneth.


Date de création : 22/06/2015 14:06
Catégorie : - Amuse-gueule
Page lue 3843 fois