Calamars sel et poivre

Mais d'où vient ce nom ? Ce nom familier est composé d'« amuser » et de « gueule », du latin « gula » soit « gosier, bouche ». Il est d'abord apparu sous la forme d'amuse-bouche à la fin du 14e siècle. À cette époque, il s'agissait des mets servis en début de repas.
Devenu « amuse-gueule », le terme indique désormais par extension tous les petits mets salés ou sucrés qui sont servis, chauds ou froids, avec l'apéritif ou pour un cocktail. Le mot a été officialisé par le Dictionnaire de l'Académie française en 1877. À l'époque, il a des synonymes qui ont depuis disparu dans le langage courant : « gueulardise » et « amusette de la bouche ». Rien ne vous empêche d'essayer avec vos invités. C'est peut-être l'occasion de relancer l'usage...
Un autre mot s'impose désormais dans les restaurants où on vous offrira souvent quelques « mises en bouche ». C'est joliment dit !

  

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 1 kg de petits calamars nettoyés et détaillés en rondelles
- 2 c. à s. de sel fin
- 3 c. à s. de grains de poivre blanc
- 2 c. à s. de sucre
- 100 g de maïzena
- 4 blancs d'oeufs légèrement battus
- 1/2 l. d'huile d'arachide
- 1 citron vert coupé en 4

Technique :
1. Mettre le sel, le poivre et le sucre dans un mortier ; réduire le tout en poudre fine ; transvaser ce mélange dans un saladier, le mélanger à la farine de maïs.
2. Plonger les calamars dans le blanc d'oeuf puis les enrober de farine assaisonnée.
3. Faire frire les calamars dans suffisamment d'huile d'arachide pour qu'ils en soient recouverts ; cuire 2 minutes à feu moyen jusqu'à les calamars soient croustillants et dorés ; égoutter sur du papier absorbant ; procéder en plusieurs fournées.
4. Servir immédiatement accompagnés des quartiers de citron vert.


calamars sel et poivre


Date de création : 20/06/2015 08:53
Catégorie : - Amuse-gueule
Page lue 3603 fois