Texte à méditer :   L'appétit vient en mangeant, la soif s'en va en buvant.   François Rabelais

Poulet Alexis

Dans sa chanson « Poulailler Song », Alain Souchon parle de la volaille qui fait l'opinion. A défaut de faire l'opinion, le poulet agrémente bien des dîners quand il ne règle pas la circulation !!!
Le poulet a d'abord été domestiqué pour les combats de coqs plutôt que comme source de nourriture. Puis, ces combats ayant été légalement interdits au 17e siècle en Occident, on se prit de passion pour les expositions, où l'on venait montrer les spécimens d'espèces exotiques qu'on avait croisées soi-même. D'où la prolifération de variétés qui s'en suivit.
Il faudra attendre le 19e siècle pour voir se mettre en place la production en série, et les années 1920 pour que s'établissent les poulaillers-usines. A cette époque, on n'élevait pas encore les poules spécifiquement pour leur chair, mais bien pour leurs oeufs. Lorsqu'elles n'étaient plus assez productives, on les abattait pour vendre leur chair.
Toutefois, dès les années 1950, les élevages de poulets destinés au marché de la viande dépasseront largement en nombre ceux des poules pondeuses. À la fin du 20e siècle, il se consommait en Occident plus de chair de poulet que de celle de tout autre animal.

  

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 1 poulet bien dodu, élevé en liberté avec label d'origine, de 1 600 kg à 1 800 kg
- 2 c. à s. d'huile d'olive
- 5 cl vin blanc sec
- 1 gros oignon haché
- 2 gousses d'ail hachées
- 25 cl de bouillon de poule
- 1 pot de 500 g de sauce italienne à la tomate et aubergine
- 25 cl de crème fraîche
- 2 feuilles de laurier
- 2 branches de thym
- 1/2 c. à café d'origan
- 1 pointe de piment ou de poivre de Cayenne
- Sel - Poivre
- 250 g de riz blanc parfumé

Technique :
1. Saler et poivrer le poulet ; poser le poulet dans une cocotte allant au four, arroser avec l'huile d'olive et enfourner pour une cuisson de 50 à 60 minutes à 180°C (th 6) : le poulet doit être bien cuit.
2. Dépiauter complètement le poulet en éliminant les peaux, les cartilages et les os.
3. Déglacer le jus de cuisson avec le vin blanc sec ; y faire fondre l'oignon et l'ail à feu doux durant 8 à 10 minutes.
4. Ajouter ensuite le bouillon, la sauce tomate et aubergine, la crème, le laurier et le thym, l'origan et le piment, le sel et le poivre selon goût ; amener à petite ébullition et laisser mijoter doucement durant 10 minutes.
5. Y incorporer les morceaux de poulet et laisser encore mijoter à tout petit feu durant 30 minutes.
6. Cuire à l'eau ou à la vapeur le riz blanc parfumé : pour le temps de cuisson se référer aux indications portées sur l'emballage.
7. Vérifier l'assaisonnement du poulet et servir bien chaud accompagné du riz blanc.

Suggestion du sommelier : Tous les blancs ronds et gras, quelle que soit leur origine, conviendront : Ch. Petit Moulin Blanc - Ch. Planères Prestige - Terras do Po - Pinot Blanc ou Pinot Gris - Macon Vinzelles - Viognier de Ch. Ricardelle...

Envoyé par Popeye - Belgique


Date de création : 24/05/2015 07:22
Catégorie : - Poulet
Page lue 1755 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !