Texte à méditer :   Qui ne pétrit, bon pain ne mange.   Jean Antoine de Baïf

Côtes d'agneau à la chermoula

L'étymologie populaire prétend que ce mot viendrait de « barbe au cul », que les anglais au 16e siècle avaient été séduits par cette expression désignant la manière d'embrocher l'animal en fin de partie de chasse et l'avaient ramené chez eux. Il n'en n'est rien...
C'est dans l'Isthme de Panama, ou du moins aux civilisations pré-caribéennes chez les Arawak que l'on retrouve des traces du mot originel « barbacoa » dès 1518 désignant « une claie en bois servant à rôtir ou fumer la viande ».
Alors à vous, à présent, de remettre les choses en place en étalant votre pédanterie autour d'une saucisse-merguez lorsque tonton Jacques vous dira que barbecue vient de « barbe au cul ».

  

Ingrédients (pour 12 côtelettes) :
- 12 côtelettes d'agneau
- 20 g de chermoula*
- 125 g de baba ghanoush*
- 1 c. à c. de graines de cumin grillées
Pour la déco :
- Quelques tiges d'oignons

Technique :
1. Enduire les côtelettes de chermoula et les faire griller sur le barbecue jusqu'à ce qu'elles soient dorées.
2. Plonger quelques secondes les tiges d'oignons dans de l'eau bouillante ; les nouer autour des os des côtelettes.
3. Poser sur chaque côtelette une cuillère à café de baba ghanoush et quelques graines de cumin.

*chermoula : Typiquement marocain, c'est un mélange de coriandre, d'ail, de piment doux et fort, de cumin et de gros sel mouillé au jus de citron et à l'huile d'olive.
*baba ghanoush : Sauce à base d'aubergine, de tahin (crème de sésame), d'ail et de sel.


Date de création : 20/05/2015 09:56
Catégorie : - Barbecue
Page lue 2215 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !