Texte à méditer :   Mieux vaut être la paille de blé que la graine de mauvaise herbe.   Proverbe français

Cailles sur canapés

« Quakele », vieux mot flamand, ou « quaccola », vieux mot franc : de toute façon, il s'agit d'une onomatopée. On a cherché à imiter un bruit de… caquetage, en somme.
La caille vient des pays chauds, elle arrive dans nos régions, en vols innombrables, ayant traversé la Méditerranée sans étape ! On les capture et on les engraisse méthodiquement. La caille dite « de fusil », c'est-à-dire la caille sauvage, est beaucoup plus rare, mais les fins gourmets disent que sa saveur est incomparable.

  

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 4 cailles
- 300 g de lard gras
- 3 échalotes
- 2 graines de genièvre
- 4 tranches de pain de campagne rassis
- 100 g de lardons
- 2 c. à s. d'huile
- 10 cl de vin blanc
- Sel - Poivre

Technique :
1. Hacher le lard gras ; éplucher, hacher les échalotes ; mélanger le lard, les échalotes, les graines de genièvre et tartiner les tranches de pain avec cette préparation.
2. Faire revenir les lardons dans une cocotte avec l'huile, ajouter les cailles et les faire dorer de toutes parts.
3. Sortir les volailles et les lardons de la cocotte et disposer à leur place les tranches de pain ; poser une caille sur chacun d'eux ; ajouter les lardons, saler et poivrer, couvrir la cocotte et laisser mijoter 20 minutes.
4. Disposer les cailles et leurs canapés sur un plat de service ; déglacer le fond de la cocotte avec le vin blanc ; verser cette sauce sur les cailles et servir aussitôt.


Date de création : 30/04/2015 15:04
Catégorie : - Caille
Page lue 2177 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !