Texte à méditer :   Tout a une fin sauf le saucisson qui en a deux.   Citation danoise

Cabillaud pageottière

cabillaud

Le cabillaud, gros poisson des mers arctiques, appartient à la famille des « gades ». C'est un sportif vorace qui peut atteindre 1,50 m de long. Il est très recherché tant pour sa chair blanche, tendre et feuilletée, que pour l'huile extraite de son foie. Très abondant sur les côtes de l'Amérique du Nord et de l'Islande, il attira de nombreux pêcheurs français : les Basques dès la fin du XVe siècle, bientôt suivis par les Bretons et les Normands. Pour supporter le transport depuis ces mers lointaines, le cabillaud était alors séché ou salé et, de ce fait, changeait de nom : séché, il devint le « stockfisch » ou « morue sèche » ; salé, c'est la « morue verte ». C'est sous ces formes et sous ces noms qu'il a traversé les siècles.
Aujourd'hui, nous sommes très loin de ces cas de figure, le cabillaud nous arrive tout frais.

  

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 4 tranches de cabillaud de 200 g chacun
- 800 g de pommes de terre
- 100 g d'oignons
- 1 citron
- 1 bouquet garni : Laurier - Thym - Persil
- 50 g de beurre
- Sel - Poivre
- 2 c. à s. de persil haché

Technique :
1. Dans un plat à gratin beurré, disposer les pommes de terre et les oignons en quartiers ; saler et poivrer ; faire cuire 10 minutes dans un four à 200°C (th 7).
2. Au bout de ce temps retirer le plat du four ; ramener le thermostat à 180°C (th 6).
3. Enfouir les tranches de poisson dans les pommes de terre et les oignons ; saler et poivrer ; ajouter le jus de citron et le bouquet garni, parsemer de noisettes de beurre ; enfourner et laisser cuire 30 minutes.
4. A la sortie du four, parsemer de persil haché.


Date de création : 27/03/2015 07:10
Catégorie : - Cabillaud
Page lue 2139 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !