Texte à méditer :   Il est bien tard d'épargner sur le tonneau quand le vin est à la lie.   Hésiode

Noix de Saint-Jacques en papillotes de brick

C'est un mollusque et, ce terme dans le langage courant, évoque un être flasque et stagnant. Or la coquille Saint-Jacques est un modèle réduit de « jet » et se propulse comme un véritable réacteur : ses valves s'ouvrent et se referment, projetant chaque fois et avec violence une gerbe d'eau, permettant ainsi à l'animal de parcourir le fond des mers où il vit à quelques 40 mètres de profondeur.

  

Ingrédients (pour 6 personnes) :
- 12 noix de coquilles Saint-Jacques
- 12 feuilles de brick
- 60 g de beurre
- 3 c. à s. de crème épaisse
- 12 brins de persil plat
- 1/2 botte de ciboulette
- Sel - Poivre

Technique :
1. Rincer les noix de Saint-Jacques sous l'eau courante froide ; éponger soigneusement dans du papier absorbant puis couper en 2 dans l'épaisseur.
2. Effeuiller et ciseler le persil.
3. Faire fondre la moitié du beurre dans une poêle et faire dorer les noix de Saint-Jacques 1 minute de chaque côté à feu vif ; saler et poivrer ; ajouter la crème et le persil ciselé ; mélanger 30 secondes et retirer du feu.
4. Préchauffer le four à 240°C (th 8) ; faire fondre le reste de beurre dans une petite casserole.
5. Plier les feuilles de brick en 2 ; garnir le centre de chacune de 2 rondelles de Saint-Jacques et de sauce à la crème ; enrouler les feuilles et fermer les extrémités avec des brins de ciboulette.
6. Poser ces papillotes dans un plat à four ; badigeonner de beurre fondu et enfourner pour 5 à 6 minutes jusqu'à ce que les papillotes soient bien dorées ; servir aussitôt.

Conseil : Plonger les brins de ciboulette 10 secondes dans une casserole d'eau bouillante et égoutter avant d'utiliser pour lier les papillotes : cette précaution évite qu'ils ne se brisent au moment de serrer le noeud.

Envoyé par Domi - France


Date de création : 26/03/2015 10:17
Catégorie : - Coquille Saint-Jacques
Page lue 1119 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !