Texte à méditer :   Si vous voulez savoir le goût d'une pomme, il faut y croquer.   Proverbe chinois

Tartes épicées au melon et pain d'épices

Ce mot est de la même famille que « tourte » et dérive de l'italien « torta ». Ce terme générique recouvre depuis des siècles un grand nombre de compositions diverses, de forme ronde, le plus souvent. La tarte peut être salée ou sucrée, mais dans le langage usuel, le mot « tarte » et son diminutif « tartelette » désignent plus communément les tartes sucrées.
Selon la garniture, le type de pâte destinée à la tarte varie. D'aucuns bannissent, d'autres recommandent, par exemple, la pâte brisée pour la tarte aux fraises, et n'admettent en aucun cas la pâte sablée pour une tarte aux quetsches. Il y a des règles, mais elles n'existent que pour être transgressées, au gré de la liberté et de la fantaisie de chacun. Depuis des siècles, cette fantaisie s'est donnée libre cours... alors fort de tout ceci, à vous à présent !!!

  

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 1 rouleau de pâte feuilletée
- 1 melon
- 2 tranches fines de pain d'épices
- 3 c. à s. de sirop d'érable
- 1/2 c. à c. de quatre-épices
- 4 c. à s. de sucre roux
- 2 c. à s. d'amandes effilées

Technique :
1. Dérouler la pâte feuilletée et y découper 4 cercles de 10 cm de diamètre ; déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et réserver au réfrigérateur.
2. Couper le melon en 4, ôter les pépins et découper la chair en petits morceaux ; arroser avec le sirop d'érable et saupoudrer de quatre-épices ; mélanger et réserver au frais 30 minutes.
3. Sortir les cercles de pâte du réfrigérateur, les piquer avec une fourchette ; répartir 1 cuillère à soupe de sucre roux sur chaque cercle de pâte ; égoutter les morceaux de melon et les répartir sur les cercles de pâte ; émietter les tranches de pain d'épices au-dessus du melon ; enfourner pour 20 minutes à 200°C (th 7).
4. 5 minutes avant la fin de la cuisson, parsemer les tartes d'amandes effilées ; déguster tiède.


Date de création : 24/03/2015 08:57
Catégorie : - Tarte
Page lue 1768 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !