Texte à méditer :   L'amour vit d'inanition et meurt de nourriture.   Alfred de Musset

Tarte fine du pêcheur

Ce mot est de la même famille que « tourte » et dérive de l'italien « torta ». Ce terme générique recouvre depuis des siècles un grand nombre de compositions diverses, de forme ronde, le plus souvent. La tarte peut être salée ou sucrée, mais dans le langage usuel, le mot « tarte » et son diminutif « tartelette » désignent plus communément les tartes sucrées.
Selon la garniture, le type de pâte destinée à la tarte varie. D'aucuns bannissent, d'autres recommandent... Il y a des règles, mais elles n'existent que pour être transgressées, au gré de la liberté et de la fantaisie de chacun. Depuis des siècles, cette fantaisie s'est donnée libre cours... alors fort de tout ceci, à vous à présent !!!

  

Technique :
1. Etaler 200 g de pâte feuilletée en rectangle sur 4 mm d'épaisseur ; piquer la pâte avec une fourchette ; badigeonner avec 50 g de tapenade jusqu'à 1 cm des bords ; disposer dessus 3 tomates en tranches et 40 g d'olives émincées ; parsemer de thym, arroser d'un filet d'huile d'olive et faire cuire 15 minutes au four sur 180°C (th 6).
2. Eparpiller une dizaine de crevettes crues décortiquées et une boule de mozzarella coupée en rondelles puis terminer la cuisson 5 minutes encore.

Suggestion : Pour adoucir le goût de la tapenade vous pouvez y ajouter un peu de crème fraîche et mélanger avant de l'étaler.

Envoyé par Domi - France


Date de création : 22/03/2015 16:37
Catégorie : - Tarte
Page lue 2059 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !