Texte à méditer :   La gastronomie est l'art d'utiliser la nourriture pour créer le bonheur.   Théodore Zeldin

Pissenlits sautés à l'ail

Voici une « herbe à salade » comme l'on disait autrefois, dont le nom, assez rabelaisien, nous indique sans ambages les propriétés diurétiques ! Et ce ne sont pas les seules : des expériences récentes ont révélé que le pissenlit exerce sur la cellule hépatique un effet bénéfique. C'est une plante vivace, à longues feuilles dentelées qui pousse à l'état sauvage et que l'on ramasse au printemps, avant que ces fleurs jaunes ne soient épanouies. Bien sûr, il existe aussi des variétés cultivées que l'on trouve sur les marchés... mais c'est se priver du plaisir de la cueillette !
Je n'irais pas jusqu'à vous conseiller « de manger les pissenlits par la racine » encore que cette dernière, une fois torréfiée, ressemble fort à de la chicorée. Mais essayez donc les pissenlits en salade, avec du lard, des oeufs durs et même, des pommes de terre !

  

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 1 kg de pissenlits
- 2 gousses d'ail
- 4 c. à s. d'huile d'olive
- Sel - Poivre

Technique :
1. Nettoyer les pissenlits, les laver abondamment à l'eau froide courante ; les faire cuire pendant 15 minutes à l'eau bouillante salée ; bien les égoutter puis les essorer dans un essuie (torchon).
2. Faire dorer les gousses d'ail, à la poêle, dans l'huile d'olive ; y ajouter les pissenlits, les laisser dorer 3 minutes, sur feu vif, en les retournant souvent ; saler et poivrer.

Suggestions : Si vous cueillez vous-même les pissenlits, sachez que les meilleurs sont ceux qui poussent sur les taupinières.
En les nettoyant, ne jeter surtout pas les boutons de fleurs qui ont un délicieux goût de noisette.


Date de création : 28/02/2015 08:32
Catégorie : - Pissenlit
Page lue 1949 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !