Texte à méditer :   La gourmandise commence quand on n'a plus faim.   Alphonse Daudet

Polenta aux noisettes

Dès que l'homme sut écraser le grain pour obtenir de la farine, il sut également, en y ajoutant de l'eau ou du lait, obtenir après cuisson une bouillie qui fut la nourriture de base des temps préhistoriques. Les premiers Romains de l'austère République se nourrissaient de bouillies de farines de millet, d'orge, d'épeautre, parfois de froment, qu'ils délayaient avec de l'eau de mer. C'était le « pulmentum », qui est resté très longtemps la nourriture du pauvre dans tous les pays d'Occident. On le retrouve, dans l'empire Carolingien, sous le nom de « pulempta » puis de « polenta » chez les Italiens.
Depuis la découverte de l'Amérique et l'introduction de la culture du maïs en Europe, la polenta est faite avec de la farine de maïs, bien qu'en Corse on utilise parfois de la farine de châtaigne ; il existe aussi de la polenta à base de sarrasin.

  

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 300 g de polenta précuite (semoule de maïs)
- 40 cl de lait entier
- 75 g de noisettes mondées
- 50 g de parmesan râpé
- Sel - Poivre

Technique :
1. Verser le lait, 50 cl d'eau, du sel et du poivre dans une casserole à fond épais ; porter à ébullition.
2. Verser dans le lait bouillant la polenta en pluie ; cuire à feu doux sans cesser de remuer jusqu'à ce que la semoule ait absorbé tout le liquide.
3. 5 minutes avant de servir, concasser finement les noisettes ; les incorporer ainsi que le parmesan à la semoule ; saler et poivrer ; fouetter énergiquement l'ensemble et servir brûlant.


Date de création : 26/02/2015 11:24
Catégorie : - Polenta
Page lue 1857 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !