Texte à méditer :   L'appétit vient en mangeant, la soif s'en va en buvant.   François Rabelais

Kouign-amann

Pour beaucoup, ce gâteau évoque les vacances en Bretagne (France) et les vitrines des pâtissiers. Ah ! Ce kouign-amann, brillant de sucre, qui calme si bien l'appétit creusé par les grands vents du large ! Bien sûr, on peut trouver des kouignoù-amann (pluriel breton) de fortune ailleurs, mais les Bretons vous diront qu'ils n'ont rien à voir avec l'original et tous les amateurs leur donneront raison.
Brillant de sucre, ruisselant de beurre, le « kouign-amann » qui signifie d'ailleurs en breton « gâteau au beurre » se déguste tiède. Ce n'est certes pas recommandé à ceux d'entre nous qui désirent perdre quelques kilos... mais, pour une fois, laissez-vous tenter, un tout petit peu. Les enfants, eux, se tailleront la part du lion !

  

Ingrédients (pour 6 personnes) :
- 25 g de levure
- 2 dl d'eau tiède
- 500 g de farine
- 250 g de beurre demi-sel
- 250 g de sucre en poudre
- 1 oeuf battu

Technique :
1. Faire tiédir l'eau avec une pincée de sucre et y délayer la levure ; incorporer la farine et pétrir jusqu'à obtenir une pâte bien lisse et homogène ; laisser la pâte lever pendant une heure à l'abri des courants d'air dans un endroit tiède.
2. Pendant ce temps, étaler une première fois la pâte et répartir le beurre en parcelles sur toute la surface ; saupoudrer de sucre et plier en 4 en faisant pivoter l'ensemble d'un demi-tour comme pour une pâte feuilletée ; effectuer cette opération 4 fois.
3. Placer la pâte dans un moule bien beurré ; badigeonner la surface avec l'oeuf battu et mettre au four à 200°C (th 7) pour 25 minutes ; déguster tiède de préférence.

Envoyé par Domi - France †


Date de création : 30/01/2015 13:55
Catégorie : - Kouign-amann
Page lue 2179 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !