Texte à méditer :   L'amour et la faim sont les deux moteurs existentiels de tout homme censé.   John Van A

Pouces-pieds au vin blanc

C'est un étrange petit crustacé, le « Pollicipes cornucopia », qui se trouve sur les côtes rocheuses battues par les vagues. Les pouces-pieds vivent en colonies le plus souvent mêlés aux moules. Ils sont très difficiles à arracher des rochers sur lesquels ils s'accrochent fortement.
Au Moyen Âge, on prenait ces crustacés pour de oisillons nés d'arbres magiques, nourris aux eaux marines. Cette procréation miraculeuse autorisait à les manger en période de carême. Les Britanniques ont repris cette coutume au point que le pouce-pied porte le nom de « barnacle », dénomination empruntée à l'oie sauvage arctique migrant en Angleterre l'hiver. Ce nom est revenu en France pour désigner le pouce-pied, toujours dénommé «bernache» en certains endroits de Bretagne. Il y a un demi-siècle, les jours de pénurie de poisson, certains se rabattaient sur sa cueillette, partant à bord de chaloupes sardinières, armés de pioches, de piolets pour les détacher. De nos jours, le pouce-pied peine à s'attirer les faveurs de la clientèle française, rebutée par son apparence, au plus grand bonheur des gourmets espagnols pour qui les rochers de Galice ne suffisent pas à assurer la consommation des « percébès » et qui doivent se tourner vers la France ou le Maroc.

Quand la consommer au mieux ? Janvier - Février - Mars - Septembre - Octobre - Novembre


pouces-pieds

  

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 1 kg de pouces-pieds
Pour le court-bouillon :
- 1/4 l d'eau
- 1/2 bouteille de vin blanc sec
- 1 bouquet de garni : 2 branches de thym - 2 feuilles de laurier - 6 branches de persil le tout ficelé
- 1 branche de céleri
- 1 oignon piqué de 2 clous de girofle
- 1 piment fort
- 10 grains de poivre
- Sel

Technique :
1. Préparer le court bouillon : porter à ébullition l'eau et le vin blanc avec le bouquet garni, la branche de céleri, l'oignon piqué des clous de girofle, le piment fort, le poivre et le sel ; laisser 5 minutes.
2. Décortiquer les pouces-pieds : les pouces-pieds se décortiquent comme des crevettes, la fine enveloppe qui les recouvre est donc détachée avec les doigts laissant apparaître la chair du crustacé.
3. Laver les pouces-pieds ; les plonger dans le court-bouillon frémissant, couvrir et laisser frémir 15 minutes ; le court-bouillon ne doit pas bouillir réellement sinon les pouces-pieds durciraient.
4. Présenter les pouces-pieds nature simplement égouttés, soit chauds, soit froids.


Date de création : 29/01/2015 10:42
Catégorie : - Fruits de mer-Pouce-pied
Page lue 1946 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !