Texte à méditer :   Qu'un potage soit immangeable, cela ne tient parfois qu'à un cheveu.   Jules Romain
Texte à méditer :   Lorsque la marmite bout, l'amitié fleurit.   A. B. Cheales
Texte à méditer :   Je suis gourmet. VOUS êtes gourmands. Il est obèse.   Graig Brown
Texte à méditer :   La bonne chair et le bon vin réjouissent le coeur du gastronome.   Antoine Carême
Texte à méditer :   L'ail est à la santé ce que le parfum est à la rose.   Proverbe provençal
Texte à méditer :   Cuisiner suppose une tête légère, un esprit généraux et un coeur large.   Paul Gaugin
Texte à méditer :   Un repas est insipide, s'il n'est assaisonné d'un brin de folie.   Erasme
Texte à méditer :   L'homme pauvre fait sa cuisine avec de l'eau.   Proverbe magyar
Texte à méditer :   Le vin est un lubrifiant social.   Jean Clavel
Texte à méditer :   Les rires éclatent mieux lorsque la nourriture est bonne.   Proberbe irlandais
Texte à méditer :   L'amour et la faim sont les deux moteurs existentiels de tout homme censé.   John Van A
Texte à méditer :   Tous les champignons sont comestibles, certains une fois seulement.   Coluche
Texte à méditer :   Une truite dans la marmite vaut mieux que deux saumons dans la rivière.   Proverbe irlandais
Texte à méditer :   L'appétit vient en mangeant.   Mielot
Texte à méditer :   La vraie cuisine est une forme d'art. Un cadeau à partager.   Oprah Winfrey
Texte à méditer :   Sans la participation de l'odorat, il n'y a point de dégustation complète.   Brillat-Savarin
Texte à méditer :   Bonum Vinum laeteficat cor hominis (Le bon vin réjouit le coeur de l'homme).   Psaume 104,15
Texte à méditer :   Neuf personnes sur dix aiment le chocolat, la dixième ment.   John Tellius
Texte à méditer :   Une bonne cuisinière est une sorcière qui dispense le bonheur.   Elsa Schiapparelli
Texte à méditer :   D'où que viennent mes hôtes, c'est ma cuisine qu'ils semblent préférer.   Dicton de Pensylvanie
Texte à méditer :   On ne vieillit point à table.   Quitard
Texte à méditer :   Greffez des plants de rosiers sur des plants de vigne, ça fera du vin rosé naturel.   Pierre Dac
Texte à méditer :   Manger est un besoin, savoir manger est un art.   La Rochefoucauld
Texte à méditer :   Le présomptueux devient raisin sec avant d'avoir été raisin mûr.   Proverbe berbère
Texte à méditer :   Qui regarde l'orange amère a l'eau à la bouche, qui la goûte, fait la grimace.   Proverbe turc
Texte à méditer :   Il faut mettre de l'eau dans son vin pour qu'il n'y ait pas d'eau dans le gaz !   Christelle Heurtault
Texte à méditer :   Si le boeuf est beau, c'est que le pré est gras.   Proverbe antillais
Texte à méditer :   Quand le vin est tiré, il faut le boire.   Marcel Pagnol
Texte à méditer :   Faute de grives, on mange du merle.   Proverbe français
Texte à méditer :   La faim chasse le loup du bois.   Proverbe français
Texte à méditer :   Donner un oeuf pour avoir un boeuf.   Proverbe français
Texte à méditer :   A bon vin ne faut point d'enseigne.   Proverbe français
Texte à méditer :   Il est bien tard d'épargner sur le tonneau quand le vin est à la lie.   Hésiode
Texte à méditer :   On donne des noix à manger à quelqu'un qui n'a pas de dents.   Proverbe populaire
Texte à méditer :   On ne fait pas d'omelette sans casser d'oeufs.   Proverbe français
Texte à méditer :   Si vous voulez savoir le goût d'une pomme, il faut y croquer.   Proverbe chinois
Texte à méditer :   Il ne faut pas mettre du vinaigre dans ses écrits, il faut y mettre du sel.   Montesquieu
Texte à méditer :   Vous oubliez que les fruits sont à tous et que la terre n'est à personne.   Jean-Jacques Rousseau
Texte à méditer :   La gourmandise commence quand on n'a plus faim.   Alphonse Daudet
Texte à méditer :   Plus il y a de marches, meilleure est la cave.   Dicton bourguignon
Texte à méditer :   La cuisine, c'est quand les choses ont le goût de ce qu'elles sont.   Curnonsky
Texte à méditer :   Qu'importe le flacon, pourvu qu'on ait l'ivresse.   Alfred de Musset
Texte à méditer :   Les noix ont fort bon goût mais il faut les ouvrir...   Florian
Texte à méditer :   L'appétit vient en mangeant, la soif s'en va en buvant.   François Rabelais
Texte à méditer :   Le poireau, c'est l'asperge du pauvre.   Anatole France
Texte à méditer :   Tout âge porte ses fruits, il faut savoir les cueillir.   Raymond Rodiguet
Texte à méditer :   Un repas sans fromage est une belle à qui il manque un œil !   Brillat-Savarin
Texte à méditer :   L'homme est de glace aux trésors qu'il possède; il est de feu pour tout ce qu'il n'a pas.   Abbé Aubert
Texte à méditer :   L'alcool change un homme. Mais son effet est éphémère comme celui de la volupté.   Roger Lemein
Texte à méditer :   L'amour vit d'inanition et meurt de nourriture.   Alfred de Musset
Texte à méditer :   Trop de colle ne colle plus, trop de sucre n'adoucit plus.   Proverbe chinois
Texte à méditer :   La ponctuation c'est le sel de la phrase.   Jean-Baptiste Rousseau
Texte à méditer :   Miel à la bouche, dard à la queue.   Proverbe malais
Texte à méditer :   Parler ne fait cuire le riz.   Proverbe Chinois
Texte à méditer :   La science qui nourrit l'âme, vaut le pain qui nourrit le corps.   Pierre Lachambeaudie
Texte à méditer :   L'expérience ne s'achète pas. Elle est le fruit du temps et de la bêtise.   Andrée Hallée
Texte à méditer :   La vérité de la vie est une graine de piment.   Jean-Marie Adiaffi
Texte à méditer :   Le sel de l'existence est essentiellement dans le poivre qu'on y met.   Alphonse Allais
Texte à méditer :   Le fromage est le supplément d'un bon repas et le complément d'un mauvais.   Eugène Briffault
Texte à méditer :   Une période d'échec est un moment rêvé pour semer.   Paramahansa Yogananda
Texte à méditer :   Mieux vaut être la paille de blé que la graine de mauvaise herbe.   Proverbe français
Texte à méditer :   La gourmandise est l'apanage exclusif de l'homme.   Brillat-Savarin
Texte à méditer :   Il n'y a si laide marmite qu'elle ne trouve son couvercle.   Miguel de Cervantès
Texte à méditer :   L'impatience est le vinaigre des supplices.   Beaumarchais
Texte à méditer :   De tous les arts, l'art culinaire est celui qui nourrit le mieux son homme.   Pierre Dac
Texte à méditer :   Tout a une fin sauf le saucisson qui en a deux.   Citation danoise
Texte à méditer :   Qui ne pétrit, bon pain ne mange.   Jean Antoine de Baïf
Texte à méditer :   La gastronomie est l'art d'utiliser la nourriture pour créer le bonheur.   Théodore Zeldin
Texte à méditer :   Dieu n'a fait que l'eau, mais l'homme a fait le vin.   Victor Hugo
Texte à méditer :   Qui a bu ! boira chicorée Pacha.   Publicité gratuite
Texte à méditer :   Du pain, du vin et du boursin.   Publicité gratuite
Texte à méditer :   Des recettes sans un seul pépin.   BigrementBon.com
Texte à méditer :   Le potage est au dîner ce qu'est le portique à un édifice.   Grimod de la Revnière
Texte à méditer :   Le potage réussi est un signe de bonne éducation.   Grimod de la Revnière
Texte à méditer :   Celui qui est sot à table est sot partout.   Proverbe Gascon
Texte à méditer :   Quand on a mangé beaucoup d'ail il vaut mieux ne plus parler qu'à la troisième personne.   Curnonsky
Texte à méditer :   Le poisson naît dans l'eau mais il doit mourir dans l'huile.   Proverbe provençal
Texte à méditer :   Pour bien cuisiner il faut de bons ingrédients, un palais, du coeur et des amis.   Pierre Perret
Texte à méditer :   Tout âge porte ses fruits, il faut savoir les cueillir.   Raymond Rodiguet
Texte à méditer :   Le goût est un mystère qui trouve indéniablement sa meilleure expression dans le vin.   Jim Harrison
Texte à méditer :   Lire c'est boire et manger. L'esprit qui ne lit pas maigrit comme le corps qui ne mange pas.   Victor Hugo
Texte à méditer :   Quand la poule a des oeufs, ne la mettez pas dans la marmite.   Proverbe antillais
Texte à méditer :  Deux crabes mâles ne vivent pas dans le même trou.  Proverbe antillais
Texte à méditer :   Qui regarde l'orange amère a l'eau à la bouche, qui la goûte fait la grimace.   Proverbe turque
Texte à méditer :   Le vin est un professeur de goût, il est le libérateur de l'esprit et l'illuminateur de l'intelligence.   Paul Claudel
Texte à méditer :   De toutes les passions, la seule vraiment respectable me paraît être la gourmandise.   Guy de Monpassant
Texte à méditer :   Pour connaître l'origine et la qualité d'un vin, il n'est pas nécessaire de boire le tonneau entier.   Oscar Wilde
Texte à méditer :   Nos repas sont charmants encore que modestes, grâce à ton art d'accommoder les restes.   Paul Verlaine
Texte à méditer :   Neuf personnes sur dix aiment le chocolat, la dixième ment.   John Tellius
Texte à méditer :   Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement. Ce qu'on mange avec goût se digère aisément.   Georges Courteline
Texte à méditer :   Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet.   Georges Courteline
Texte à méditer :   La cuisine, c'est comme l'amour, on y pénètre avec abandon ou pas du tout.   Hariet Van Horne
Texte à méditer :   Impossible de bien réfléchir, de bien aimer, de bien dormir, si on n'a pas mangé.   Virginia Woolf
Texte à méditer :   D'où que viennent mes hôtes, c'est ma cuisine qu'ils semblent préférer.   Dicton de Pensylvanie
Texte à méditer :   La cuisine c'est un art qui, pour ne pas s'abâtardir, a besoin de fantaisie, d'un petit grain de folie.   Yves Courrière
Texte à méditer :   Le gourmet est l'indispensable et trop rare collaborateur du cuisinier.   Béatrice Dussane
Texte à méditer :   Le fromage est le complément d'un bon dîner, mais c'est aussi le supplément d'un mauvais repas.   Jan Mara
Texte à méditer :   Tout a meilleur goût en plein air.   Claudia Roden
Texte à méditer :   La culture, c'est comme la confiture, moins on en a, plus on l'étale.   Françoise Sagan
Texte à méditer :   A la fin d'un bon repas, la pâtisserie est comme le bouquet d'un beau feu d'artifice.   Talleyrand
Texte à méditer :   Un verre de vin vaut un habit de velours.   Proverbe français
Texte à méditer :   Bonne chair rend le coeur joyeux.   Proverbe français
Texte à méditer :   Je boirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin.   Jean Gabin
Texte à méditer :   Entre la crise et la catastrophe, autant boire un verre de champagne.   Paul Claudel
Texte à méditer :   L'alcool tue lentement. On s'en fout. On n'est pas pressé.   Georges Courteline
Texte à méditer :   En voyage, je regarde la carte des vins pour éviter les bouchons.   Raymond Devos
Texte à méditer :   Le whisky ! Rien de plus rude à avaler. Dans les pays civilisés, on boit du vin.   Charlie Chaplin

Les viandes


  

Il faut manger de la viande tous les jours.
Non.   La viande n'est pas la seule source de protéines, il n'est donc obligatoire d'en mettre chaque jour aux repas. Par ailleurs, il existe une quantité recommandée de protéines, pour un équivalent de 100 g d'aliments riches en protéines par jour comme la viande, le poisson et les oeufs.
Le Fonds Mondial de recherche contre le cancer recommande de manger de la viande rouge avec modération, avec un maximum de 300 g à 500 g par semaine. Par ailleurs, pour les nutritionnistes, avec une consommation de 2 à 3 fois par semaine de viande tous types confondus, c'est déjà un très bon apport en protéines et en fer.
Tout est donc question d'équilibre.


Il faut éviter de consommer de la viande quand on a du cholestérol*.
Non.   Beaucoup de facteurs entrent dans la diététique du cholestérol. Le cholestérol alimentaire doit être limité à 300 mg par jour. L'apport d'un morceau de viande est variable et compris entre 45 et 80 mg aux 100 g. Toutefois le contenu en cholestérol des viandes est moins préoccupant que leur contenu en acides gras saturés qui augmentent plus le niveau du cholestérol sanguin.
En pratique, les morceaux de viande à privilégier sont ceux sans gras visible, c'est-dire ceux qui ne sont pas lardés, ni persillés ou ceux dont les parties grasses peuvent être facilement enlevées. Les morceaux à éviter voire à supprimer sont les abats et principalement la cervelle, le foie et les rognons où le cholestérol est particulièrement concentré.

*cholestérol : Le cholestérol est une graisse naturelle indispensable à l'organisme. Il est pour l'essentiel produit par le foie (3/4) et le reste provient de l'alimentation. Le cholestérol n'est pas soluble dans le sang, il fait donc appel à des transporteurs spécifiques : les lipoprotéines. Mais ces particules sont de deux types :
- Les Lipoprotéines à Haute Densité (HDL) ou « bon cholestérol » qui a pour fonction de transporter l'excédent de cholestérol dans le sang vers le foie et de participer ainsi à l'élimination de cette graisse par l'organisme.
- Les lipoprotéines à basse densité (LDL > Low Density Protein) ou « mauvais cholestérol » qui transportent le cholestérol provenant des aliments vers les tissus. Cependant un apport excessif de cholestérol ne peut être éliminé. Il se dépose alors sur les parois des artères notamment celles du coeur (artères coronaires), formant des plaques graisseuses qui s'épaississent au fil des ans contribuant ainsi à la formation de caillots de sang. Ces caillots de sang peuvent boucher complètement une artère et provoquer un Accident Vasculaire Cérébral (AVC).


Toutes les viandes contiennent du fer.
Oui.   Toutes le viandes contiennent du fer mais leur teneur varie significativement selon les espèces de viandes. Se distinguent pour leur teneur élevée en fer :
- le boudin noir > 28 mg/100 g
- les abats (coeur, foie, rognons) > 5 à 14 mg/100 g
- les viandes rouges (boeuf, agneau) > 3 à 5 mg/100 g
C'est d'ailleurs le fer qui confèrent à la viande rouge cette couleur rouge caractéristique.
La viande blanche (porc, veau, volaille) contient nettement moins de fer > 1 à 2 mg/100 g.


La viande rouge saignante est meilleure pour la santé.
Non.   La valeur nutritive ne change pas avec la cuisson. Au contraire, celle-ci permet d'éliminer les parasites et les bactéries qui peuvent s'y trouver. La cuisson intervient très peu sur la teneur en macronutriments (protéines, lipides) des viandes. La quantité de protéines reste la même que la viande soit bleue ou archi-cuite !
Cependant, certains micronutriments comme les vitamines peuvent être réduites lorsqu'elles sont soumises à des cuissons longues (braisé) ou en présence d'eau (bouilli).
Quant à la présence de fer d'origine héminique*, très bien assimilable, consommer de la viande rouge saignante ou bien cuite est avant tout une affaire de goût et non une affaire de fer, la cuisson altérant très peu la teneur en fer.

* Le fer d'origine héminique autrement dit d'origine animale est le plus assimilable : 20 à 25% peuvent être absorbés au niveau intestinal. Quant au fer non héminique autrement dit d'origine végétale, l'absorption est infiniment réduite, 5% environ.


La viande rouge est cancérigène.
Oui.   Attention aux consommations excessives de viandes rouges (boeuf, agneau) c'est-à-dire au-delà de 500 g par semaine. Cela dit, le cancer est plurifactoriel et les facteurs nutritionnels comptent beaucoup jusqu'à 30% dans certains cancers. A côté de cela, la génétique et l'environnement jouent un rôle important. Il faut donc regarder l'alimentation d'un individu dans sa globalité plutôt que de jeter l'anathème dur un aliment en particulier.


La viande grillée fait moins grossir.
Oui.   Quand on a peur de grossir, on doit surtout choisir des viandes maigres et éliminer le gras visible des viandes. La majorité des morceaux de boeuf, de porc, de veau et les abats sont peu gras. Ils contiennent en moyenne moins de 6% de lipides, juste la quantité pour donner saveur et fondant.
Maintenant, opter pour le gril ou la plancha évite l'ajout de matières grasses et donc l'assurance de ne pas augmenter l'apport énergétique des viandes choisies. Mais quelle viande et quelle quantité ? Ainsi – à titre d'exemple – le rumsteck apporte 116 kcal aux 100 g. Une escalope de veau grillée fournit quant à elle 91 kcal pour 100 g. Le rôti de porc au barbecue ou sur la plancha est aussi acceptable côté calories : 158 kcal aux 100 g. Pensez aussi au steak haché de boeuf : 125 kcal pour 100 g.


Le barbecue est cancérigène.
Oui.   S'il s'agit d'un barbecue classique avec la graisse de la viande qui tombent sur les braises. Des composés cancérigènes (hydrocarbures polycycliques) se forment. Ils favorisent le développement du cancer car ils endommagent l'ADN. Dès lors la « répétition » de ce type de cuisson n'est pas souhaitable.


Le viande « bio » est meilleure pour la santé.
Oui.   Aucune étude scientifique ne prouve à ce jour que manger de la viande bio est meilleur pour la santé de l’homme. Par contre, les bénéfices environnementaux sont incontestables. L'élevage bio garantit la préservation et le respect de l'environnement par le biais de l'autonomie alimentaire (ce sont les cultures qui nourrissent les animaux) et le recyclage des matières organiques (les déjections des animaux nourrissent les plantes). L'animal fait partie intégrante d'un système global qui travaille avec la nature.


Date de création : 02/03/2020 07:26
Catégorie : - Les viandes
Page lue 2184 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !