Texte à méditer :   Le fromage est le complément d'un bon dîner, mais c'est aussi le supplément d'un mauvais repas.   Jan Mara

Farfalle au poulet et aux tomates cerise

Toujours la farine et l'eau... mais ces pâtes-là sont desséchées, moulées ou coupées et ont pour destin une consommation différée. Qui eut en premier l'idée de ce type de pâtes ? On raconte que Marco Polo vit les Chinois manger quelque chose qui ressemblait à ce que furent, plus tard, les spaghetti. Il en aurait rapporté la recette en Europe. Les Italiens mettent fort en doute cette origine. Des documents d'archives prouvent, en effet, que les pâtes étaient déjà populaires bien avant le 13e siècle. A moins que les pâtes ne soient nées en Allemagne. Mais en ce cas, il s'agit de nouilles... Nuance !
Les pâtes en Italie comme dans les régions de l'est se consomment souvent « fraîches » c'est-à-dire pétries à la maison. Nous n'avons pas, comme l'Italien ou l'Allemand l'habitude de cette préparation familiale. Dommage ! Les « pâtes fraîches » sont tellement bonnes. Au fond, pourquoi ne pas vous y mettre ?

  


  

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 300 g de farfalle
- 400 g de blancs de poulet sans peau coupés en gros cubes
- 400 g de tomates cerise en conserve
- 4 c. à s. de vermouth sec
- 1 oignon finement émincé
- 100 g de salami italien coupé en dés
- 1 c. à s. de vinaigre balsamique
- 1 pincée de piment rouge en poudre
- 2 c. à s. de romarin frais haché
- 2 c. à s. d'huile d'olive
- Sel - Poivre noir du moulin

Technique :
1. Placer les dés de poulet dans un saladier, arroser du vermouth et parsemer de la moitié du romarin ; saler et poivrer ; réserver.
2. Dans une grande casserole faire chauffer l'huile ; ajouter l'oignon et le salami, faire revenir durant minutes, remuer souvent.
3. Ajouter le poulet à l'oignon et au salami, augmenter le feu et faire revenir 3 minutes jusqu'à ce que le poulet soit blanc de tous les côtés ; arroser de vinaigre ; ajouter les tomates cerise et le piment, bien remuer et laisser frémir 5 minutes ; goûter, rectifier l'assaisonnement si nécessaire.
4. Cuire les pâtes 'al dente' (tendres mais encore fermes sous la dent) dans une grande casserole d'eau bouillante salée : pour le temps de cuisson, se référer aux indications portées sur l'emballage ; égoutter.
5. Transvaser les pâtes dans la sauce, ajouter le reste de romarin haché ; servir aussitôt dans des assiettes creuses chaudes.


Date de création : 15/12/2014 08:40
Catégorie : - Pâtes-Farfalle
Page lue 2214 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !