Texte à méditer :   Qu'un potage soit immangeable, cela ne tient parfois qu'à un cheveu.   Jules Romain
Texte à méditer :   Lorsque la marmite bout, l'amitié fleurit.   A. B. Cheales
Texte à méditer :   Je suis gourmet. VOUS êtes gourmands. Il est obèse.   Graig Brown
Texte à méditer :   La bonne chair et le bon vin réjouissent le coeur du gastronome.   Antoine Carême
Texte à méditer :   L'ail est à la santé ce que le parfum est à la rose.   Proverbe provençal
Texte à méditer :   Cuisiner suppose une tête légère, un esprit généraux et un coeur large.   Paul Gaugin
Texte à méditer :   Un repas est insipide, s'il n'est assaisonné d'un brin de folie.   Erasme
Texte à méditer :   L'homme pauvre fait sa cuisine avec de l'eau.   Proverbe magyar
Texte à méditer :   Le vin est un lubrifiant social.   Jean Clavel
Texte à méditer :   Les rires éclatent mieux lorsque la nourriture est bonne.   Proberbe irlandais
Texte à méditer :   L'amour et la faim sont les deux moteurs existentiels de tout homme censé.   John Van A
Texte à méditer :   Tous les champignons sont comestibles, certains une fois seulement.   Coluche
Texte à méditer :   Une truite dans la marmite vaut mieux que deux saumons dans la rivière.   Proverbe irlandais
Texte à méditer :   L'appétit vient en mangeant.   Mielot
Texte à méditer :   La vraie cuisine est une forme d'art. Un cadeau à partager.   Oprah Winfrey
Texte à méditer :   Sans la participation de l'odorat, il n'y a point de dégustation complète.   Brillat-Savarin
Texte à méditer :   Bonum Vinum laeteficat cor hominis (Le bon vin réjouit le coeur de l'homme).   Psaume 104,15
Texte à méditer :   Neuf personnes sur dix aiment le chocolat, la dixième ment.   John Tellius
Texte à méditer :   Une bonne cuisinière est une sorcière qui dispense le bonheur.   Elsa Schiaparelli
Texte à méditer :   D'où que viennent mes hôtes, c'est ma cuisine qu'ils semblent préférer.   Dicton de Pensylvanie
Texte à méditer :   On ne vieillit point à table.   Quitard
Texte à méditer :   Greffez des plants de rosiers sur des plants de vigne, ça fera du vin rosé naturel.   Pierre Dac
Texte à méditer :   Manger est un besoin, savoir manger est un art.   La Rochefoucauld
Texte à méditer :   Le présomptueux devient raisin sec avant d'avoir été raisin mûr.   Proverbe berbère
Texte à méditer :   Qui regarde l'orange amère a l'eau à la bouche, qui la goûte, fait la grimace.   Proverbe turc
Texte à méditer :   Il faut mettre de l'eau dans son vin pour qu'il n'y ait pas d'eau dans le gaz !   Christelle Heurtault
Texte à méditer :   Si le boeuf est beau, c'est que le pré est gras.   Proverbe antillais
Texte à méditer :   Quand le vin est tiré, il faut le boire.   Marcel Pagnol
Texte à méditer :   Faute de grives, on mange du merle.   Proverbe français
Texte à méditer :   La faim chasse le loup du bois.   Proverbe français
Texte à méditer :   Donner un oeuf pour avoir un boeuf.   Proverbe français
Texte à méditer :   A bon vin ne faut point d'enseigne.   Proverbe français
Texte à méditer :   Il est bien tard d'épargner sur le tonneau quand le vin est à la lie.   Hésiode
Texte à méditer :   On donne des noix à manger à quelqu'un qui n'a pas de dents.   Proverbe populaire
Texte à méditer :   On ne fait pas d'omelette sans casser d'oeufs.   Proverbe français
Texte à méditer :   Si vous voulez savoir le goût d'une pomme, il faut y croquer.   Proverbe chinois
Texte à méditer :   Il ne faut pas mettre du vinaigre dans ses écrits, il faut y mettre du sel.   Montesquieu
Texte à méditer :   Vous oubliez que les fruits sont à tous et que la terre n'est à personne.   Jean-Jacques Rousseau
Texte à méditer :   La gourmandise commence quand on n'a plus faim.   Alphonse Daudet
Texte à méditer :   Plus il y a de marches, meilleure est la cave.   Dicton bourguignon
Texte à méditer :   La cuisine, c'est quand les choses ont le goût de ce qu'elles sont.   Curnonsky
Texte à méditer :   Qu'importe le flacon, pourvu qu'on ait l'ivresse.   Alfred de Musset
Texte à méditer :   Les noix ont fort bon goût mais il faut les ouvrir...   Florian
Texte à méditer :   L'appétit vient en mangeant, la soif s'en va en buvant.   François Rabelais
Texte à méditer :   Le poireau, c'est l'asperge du pauvre.   Anatole France
Texte à méditer :   Tout âge porte ses fruits, il faut savoir les cueillir.   Raymond Rodiguet
Texte à méditer :   Un repas sans fromage est une belle à qui il manque un œil !   Brillat-Savarin
Texte à méditer :   L'homme est de glace aux trésors qu'il possède; il est de feu pour tout ce qu'il n'a pas.   Abbé Aubert
Texte à méditer :   L'alcool change un homme. Mais son effet est éphémère comme celui de la volupté.   Roger Lemein
Texte à méditer :   L'amour vit d'inanition et meurt de nourriture.   Alfred de Musset
Texte à méditer :   Trop de colle ne colle plus, trop de sucre n'adoucit plus.   Proverbe chinois
Texte à méditer :   La ponctuation c'est le sel de la phrase.   Jean-Baptiste Rousseau
Texte à méditer :   Miel à la bouche, dard à la queue.   Proverbe malais
Texte à méditer :   Parler ne fait cuire le riz.   Proverbe Chinois
Texte à méditer :   La science qui nourrit l'âme, vaut le pain qui nourrit le corps.   Pierre Lachambeaudie
Texte à méditer :   L'expérience ne s'achète pas. Elle est le fruit du temps et de la bêtise.   Andrée Hallée
Texte à méditer :   La vérité de la vie est une graine de piment.   Jean-Marie Adiaffi
Texte à méditer :   Le sel de l'existence est essentiellement dans le poivre qu'on y met.   Alphonse Allais
Texte à méditer :   Le fromage est le supplément d'un bon repas et le complément d'un mauvais.   Eugène Briffault
Texte à méditer :   Une période d'échec est un moment rêvé pour semer.   Paramahansa Yogananda
Texte à méditer :   Mieux vaut être la paille de blé que la graine de mauvaise herbe.   Proverbe français
Texte à méditer :   La gourmandise est l'apanage exclusif de l'homme.   Brillat-Savarin
Texte à méditer :   Il n'y a si laide marmite qu'elle ne trouve son couvercle.   Miguel de Cervantès
Texte à méditer :   L'impatience est le vinaigre des supplices.   Beaumarchais
Texte à méditer :   De tous les arts, l'art culinaire est celui qui nourrit le mieux son homme.   Pierre Dac
Texte à méditer :   Tout a une fin sauf le saucisson qui en a deux.   Citation danoise
Texte à méditer :   Qui ne pétrit, bon pain ne mange.   Jean Antoine de Baïf
Texte à méditer :   La gastronomie est l'art d'utiliser la nourriture pour créer le bonheur.   Théodore Zeldin
Texte à méditer :   Dieu n'a fait que l'eau, mais l'homme a fait le vin.   Victor Hugo
Texte à méditer :   Qui a bu ! boira chicorée Pacha.   Publicité gratuite
Texte à méditer :   Du pain, du vin et du boursin.   Publicité gratuite
Texte à méditer :   Des recettes sans un seul pépin.   BigrementBon.com
Texte à méditer :   Le potage est au dîner ce qu'est le portique à un édifice.   Grimod de la Revnière
Texte à méditer :   Le potage réussi est un signe de bonne éducation.   Grimod de la Revnière
Texte à méditer :   Celui qui est sot à table est sot partout.   Proverbe Gascon
Texte à méditer :   Quand on a mangé beaucoup d'ail il vaut mieux ne plus parler qu'à la troisième personne.   Curnonsky
Texte à méditer :   Le poisson naît dans l'eau mais il doit mourir dans l'huile.   Proverbe provençal
Texte à méditer :   Pour bien cuisiner il faut de bons ingrédients, un palais, du coeur et des amis.   Pierre Perret
Texte à méditer :   Tout âge porte ses fruits, il faut savoir les cueillir.   Raymond Rodiguet
Texte à méditer :   Le goût est un mystère qui trouve indéniablement sa meilleure expression dans le vin.   Jim Harrison
Texte à méditer :   Lire c'est boire et manger. L'esprit qui ne lit pas maigrit comme le corps qui ne mange pas.   Victor Hugo
Texte à méditer :   Quand la poule a des oeufs, ne la mettez pas dans la marmite.   Proverbe antillais
Texte à méditer :  Deux crabes mâles ne vivent pas dans le même trou.  Proverbe antillais
Texte à méditer :   Qui regarde l'orange amère a l'eau à la bouche, qui la goûte fait la grimace.   Proverbe turque
Texte à méditer :   Le vin est un professeur de goût, il est le libérateur de l'esprit et l'illuminateur de l'intelligence.   Paul Claudel
Texte à méditer :   De toutes les passions, la seule vraiment respectable me paraît être la gourmandise.   Guy de Monpassant
Texte à méditer :   Pour connaître l'origine et la qualité d'un vin, il n'est pas nécessaire de boire le tonneau entier.   Oscar Wilde
Texte à méditer :   Nos repas sont charmants encore que modestes, grâce à ton art profond d'accommoder les restes.   Paul Verlaine
Texte à méditer :   Neuf personnes sur dix aiment le chocolat, la dixième ment.   John Tellius
Texte à méditer :   Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement. Ce qu'on mange avec goût se digère aisément.   Georges Courteline
Texte à méditer :   Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet.   Georges Courteline
Texte à méditer :   La cuisine, c'est comme l'amour, on y pénètre avec abandon ou pas du tout.   Hariet Van Horne
Texte à méditer :   Impossible de bien réfléchir, de bien aimer, de bien dormir, si on n'a pas mangé.   Virginia Woolf
Texte à méditer :   D'où que viennent mes hôtes, c'est ma cuisine qu'ils semblent préférer.   Dicton de Pensylvanie
Texte à méditer :   La cuisine c'est un art qui, pour ne pas s'abâtardir, a besoin de fantaisie, d'un petit grain de folie.   Yves Courrière
BigrementBon en O
Les 10 dernières recettes
Kefta aux pommes de terre - par Chantal_Belgique le 15.07.2018 » 09:31

Kefta ? Kofta ? Kufta ? Kefté ? Keftedes ? On croirait une déclinaison. Non ! Ce sont les variantes de cette sorte de plat selon le pays. Il semble que l'origine soit magyare. Ainsi en Hongrie, le keftedes désigne un apprêt de viandes hachées. Bien relevé d'aromates, le hachis est ensuite façonné en boulettes aplaties qui seront sautées ou frites. Constatez en somme que ces boulettes sont des bitock !!!

  

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 750 g de pommes de terre
- 2 oignons finement hachés
- 2 c. à s. de persil hachée
- 4 oeufs
- 4 c à s. de farine
- 250 m d'huile d'olive
- 1/2 c à c. de paprika
- 1/2 c à c. de poivre moulu
- Sel

Technique :
1. Faire cuire les pommes de terre, avec leur peau, 20 minutes dans de l'eau bouillante salée ; égoutter.
2. Refroidies, peler les pommes de terre et les passer en purée au moulin à légumes.
3. Malaxer cette purée très sèche avec les oignons et le persil, le sel, le paprika et le poivre ; incorporer les oeufs entiers et travailler vigoureusement à la spatule.
4. Façonner la purée en forme de boulettes de la grosseur d'un oeuf ; aplatir légèrement et passer dans la farine.
5. Laisser chauffer l'huile dans une grande poêle ; faire frire les kefta sur feu moyen, 2 à 3 minutes par face, jusqu'à ce qu'elles soient bien dorées.
6. Egoutter sur du papier absorbant avant de servir.


kefta aux pommes de terre


Rougail de lieu - par Chantal_Belgique le 14.07.2018 » 09:32


lieu

C'est un poisson de la famille des gades, un poisson osseux, comme le cabillaud, le colin ou le merlan. On distingue le lieu noir et le lieu jaune. Le lieu noir peut atteindre 1 mètre 30 de long contrairement au lieu jaune qui lui n'atteint généralement guère plus de 1 mètre. Il est plus fin que le lieu noir... mais plus rare également.
Le lieu est un poisson délicat. Pour apprécier toutes ses qualités, il est souhaitable de le consommer le plus frais possible car il supporte mal l'attente même au froid.

  

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 4 tranches de lieu épaisses fraîches
- 4 oignons
- 4 gousses d'ail
- 500 g de tomates fermes mais mûres
- 8 c. à s. d'huile d'olive
- 2 pincées de poivre de Cayenne
- Sel

Technique :
1. Eplucher, couper les oignons en fines rondelles ; peler, presser les gousses d'ail.
2. Peler, épépiner et couper les tomates en quartiers.
3. Faire chauffer l'huile dans une grande cocotte ; ajouter les oignons, l'ail et les tomates ; laisser mijoter 25 minutes, sans couvrir, jusqu'à obtenir une sorte de fondue assez épaisse.
4. Ajouter le Cayenne, mélanger ; disposer les tranches de lieu sur la fondue de tomates et saler ; couvrir et laisser cuire 15 minutes sur feu doux ; retourner délicatement à mi-cuisson.
5. Servir avec du riz nature.


Gaspacho de concombre et poivron vert - par Chantal_Belgique le 12.07.2018 » 18:24

« Garçon, mon gaspacho est froid !!! »
Le gaspacho très répandu dans le sud de l'Espagne et le sud du Portugal, est un potage servi froid, à base de légumes ou de fruits crus, cuits ou les deux à fois, avec ou sans tomate, le tout lié très souvent avec de la mie de pain puis émulsionné à l'huile.
A l'origine, le gaspacho était une recette préparée par les paysans pauvres d'Andalousie. Ils récupéraient la mie du pain dur de la veille pour fabriquer une soupe consistante. La mie était malaxée avec du vinaigre, des fruits secs et de l'ail. Le Gaspacho des origines ne connaissait pas la tomate puisque de fait, cette dernière n'est arrivée du Nouveau Monde à Séville que dans le courant du 16e siècle. La soupe préparée avant l'arrivée de la tomate était donc blanche.

  

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 1 concombre
- 1 petit poivron vert
- 100 g de pain rassis
- 1 gousse d'ail
- Des herbes à adapter selon le goût voire le contenu du frigo : Ciboulette - Coriandre - Menthe - Persil
- 1 c. à s. d'huile d'olive
- 1 c. à s. de vinaigre de Xeres
- 250 g de kéfir ou de yaourt
- Un peu de paprika en poudre
- Sel

Technique :
1. Retirer la croûte du pain et faire tremper la mie dans l'eau jusqu'à ce qu'elle soit molle ; égoutter.
2. Eplucher le concombre, le couper en 2 dans le sens de la longueur et retirer les graines ; couper la chair en dés grossiers.
3. Laver, couper le poivron en 2 et retirer les graines et les membranes blanches ; le couper en dés grossiers.
4. Eplucher, dégermer et couper l'ail grossièrement ; laver, effeuiller les herbes : attention à les utiliser avec parcimonie !
5. Mixer le pain, les légumes, l'ail, le(s) herbe(s) choisie(s), l'huile d'olive, le vinaigre, quelques glaçons et un peu d'eau ; poivrer et saler ; réserver au frigo.
6. Servir dans des verres ou des petits bols ; garnir éventuellement d'herbes ciselées ou de petits dés de concombres réservés.


gaspacho de concombre et poivron vert


BigrementMalin › Thermostat : 6 = 180°C - par Chantal_Belgique le 09.07.2018 » 08:41

Pour établir la correspondance entre les chiffres du thermostat d'un four et les températures en degrés, il suffit de multiplier les chiffres du thermostat par 30. Ainsi un thermostat réglé sur 6 correspondra à une température de 180°C.


Mug cake chocolat noir - par Chantal_Belgique le 08.07.2018 » 10:09

Le mug cake est un petit gâteau individuel qui est préparé, cuit quelques minutes au micro-ondes et servi directement dans un « mug » voire une tasse. C'est très rapide, original, sympa et très tendance ! Arrivé tout droit des Etats-Unis, il peut être préparé et servi très rapidement à toute occasion : en entrée ou en dessert, pour un goûter d'anniversaire, au retour de l'école ou simplement pour satisfaire une petite envie de salé ou de sucré.
Les avantages de ce petit gâteau individuel est que sa préparation se fait à la dernière minute et que vous n'aurez pas de vaisselle mis à part le mug bien entendu !

  

Ingrédients (pour 1 mug) :
- 30 g de beurre
- 40 g de chocolat noir
- 1 c. à s. rase de farine
- 1 c. à s. rase de sucre
- 1 oeuf

Technique :
1. Dans un mug, faire fondre le beurre et le chocolat en morceaux 30 secondes au micro-ondes à 800 watts ; mélanger pour obtenir un mélange bien lisse.
2. Ajouter la farine et le sucre, mélanger ; terminer en ajoutant l'oeuf entier, mélanger de nouveau.
3. Placer au micro-ondes, puissance 800 watts pendant 1:00 minute ; si la consistance semble trop molle, rajouter 15 secondes.
4. Déguster tiède.


mug cake chocolat noir


Salsa d'avocats - par Chantal_Belgique le 04.07.2018 » 08:14

Fruit d'un arbre appartenant à la famille des lauriers, l'avocat est originaire des forêts tropicales du Mexique. On en a trouvé des traces dans des fouilles datant de 8000 ans avant notre ère. Mayas et Aztèques le consommaient couramment, et il figure parmi les présents offerts à l'explorateur Cortez. On le nommait alors « ahua qualt », d'où dérive son appellation « aguagate », puis « avocat ».
Importé en Europe par les Espagnols dès le 18e siècle, il faudra malgré tout attendre 300 ans de plus pour qu'enfin il s'installe de façon définitive dans la gastronomie française.
Le saviez-vous...
- En langue aztèque, « ahua qualt » signifie « testicule ». Une dénomination qui rappelle la forme du fruit !!!
- Considéré longtemps comme un produit de luxe en Europe, l'avocat avait une toute autre réputation en Amérique, où on le surnomma longtemps « le beurre du pauvre ».

  

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 2 avocats mûrs
- 2 oignons nouveaux
- 2 petits oignons rouges
- 1 piment vert
- 8 tiges de persil plat effeuillées
- 8 feuilles de menthe
Pour la sauce au citron :
- Le jus de 2 citrons verts
- 2 c. à s. d'huile d'olive
- Sel marin - Poivre noir

Technique :
1. Débarrasser les jeunes oignons de leurs tiges vertes ; couper les bulbes en 2 dans le sens de la longueur et émincer en diagonale.
2. Peler les oignons rouges ; les couper en pétales autrement dit, couper les oignons en 4 et défaire les quartiers en pétales.
3. Couper le piment vert en 2 dans le sens de la longueur, l'épépiner et l'émincer.
4. Laver, sécher les feuilles de persil et de menthe séparément ; hacher grossièrement.
5. Dans un saladier, verser tous les éléments de la sauce au citron ; ajouter les oignons, le piment, le persil et la menthe ; mélanger le tout.
6. Couper les avocats en 2, les dénoyauter ; à l'aide d'une cuillère parisienne ou à la limite d'une cuillère à café, évider les avocats en façonnant de petites billes ; les mélanger délicatement à la sauce.
7. Servir aussitôt.


BigrementMalin › Vinaigre balsamique : Réduisons de 2/3 - par Chantal_Belgique le 01.07.2018 » 11:13

Pour obtenir un vinaigre balsamique correct à partir de vinaigre balsamique « bon marché », portez-le à ébullition et puis laissez-le frissonner jusqu'à ce que le liquide ait la consistance d'un sirop.


Gaspacho au céleri perpétuel - par Chantal_Belgique le 30.06.2018 » 10:38

« Garçon, mon gaspacho est froid !!! »
Le gaspacho très répandu dans le sud de l'Espagne et le sud du Portugal, est un potage servi froid, à base de légumes ou de fruits crus, cuits ou les deux à fois, avec ou sans tomate, le tout lié très souvent avec de la mie de pain puis émulsionné à l'huile.
A l'origine, le gaspacho était une recette préparée par les paysans pauvres d'Andalousie. Ils récupéraient la mie du pain dur de la veille pour fabriquer une soupe consistante. La mie était malaxée avec du vinaigre, des fruits secs et de l'ail. Le Gaspacho des origines ne connaissait pas la tomate puisque de fait, cette dernière n'est arrivée du Nouveau Monde à Séville que dans le courant du 16e siècle. La soupe préparée avant l'arrivée de la tomate était donc blanche.

  

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 1 petite branche de céleri perpétuel*
- 1 gros oignon
- 1 gousse d'ail
- 1 poivron rouge
- 1 concombre
- 2 tomates
- Eau plate
- 1 ou 2 c. à s. de concentré de tomates
- 5 feuilles de basilic
- Tabasco
- Gros sel

Technique :
1. Effeuiller la branche de céleri perpétuel ; hacher grossièrement l'oignon et l'ail ; épépiner et couper le poivron en morceaux ; éplucher, épiner et couper le concombre en tronçons ; éplucher, épépiner et couper la chair des tomates en morceaux ; ajouter les feuilles de basilic.
2. Recouvrir à hauteur d'eau plate ; mixer jusqu'à obtenir la texture d'un potage ; passer au tamis.
3. Ajouter plus ou moins de concentré de tomates en vue d'épaissir le gaspacho ; épicer avec quelques gouttes de Tabasco et du gros sel ; goûter et rectifier l'épaississement et/ou l'assaisonnement si nécessaire.
4. Servir dans des assiettes profondes voire des verrines.

*céleri perpétuel : C'est une plante condimentaire vivace herbacée qui ressemble à un céleri géant. C'est l'ancêtre de tous les céleris branches et raves, qui ont tous gardé cet arôme si caractéristique. Les feuilles de céleri perpétuel sont à utiliser avec parcimonie, le goût étant plus prononcé que le goût du céleri branche.


gaspacho au céleri perpétuel


Confiture de framboises congelée - par Chantal_Belgique le 27.06.2018 » 20:09

Au Moyen-âge, l'appellation « confitures » désignait toutes les confiseries réalisées à partir d'aliments cuits dans du miel ou du sucre : bonbons, fruit confits... C'était à l'origine une méthode de conservation des fruits et une préparation à caractère médicinal. Les confitures étaient alors utilisées comme traitement, nommé « letuaire » au 12e siècle.
Puis, peu à peu ces préparations de fruits trouvèrent leur place en fin des repas seigneuriaux, dans le « boutehors ». Terme des pratiques de la table au Moyen Âge, le boutehors désigne le tout dernier élément d'un repas, précédé des services de la première assiette, de la deuxième assiette, des entremets, de la dorure, du dessert et de l'issue de table.
Longtemps considérées comme un produit de luxe, les confitures se banalisèrent au début du 19e siècle grâce à la découverte du sucre de betterave. Aujourd'hui, la confiture est considérée comme un aliment quasi quotidien et est devenue un emblème de la culture française avec le « French toast », pain-beurre-confiture.

  

Les confitures congelées ne sont pas cuites. Elles ont par conséquent une saveur fraîche et naturelle. Leur couleur est plus claire.

Ingrédients (pour 3 pots) :
- 700 g de framboises
- 1 kg de sucre
- 125 ml de pectine liquide

Technique :
1. Placer les framboises dans un saladier et ajouter progressivement le sucre en mélangeant le tout à l'aide d'une fourchette tout en écrasant légèrement les fruits.
2. Laisser reposer 20 minutes en remuant de temps en temps.
3. Verser la pectine liquide et mélanger sans arrêt pendant 3 minutes.
4. Filtrer la confiture dans des récipients supportant la congélation ; les remplir jusqu'à 1,5 cm du bord ; fermer et étiqueter ; congeler.
5. Pour servir, laisser dégeler la confiture à température ambiante pendant 1 heure voire plus selon la taille du récipient.

Durée de conservation : 6 mois


framboises congelées


BigrementMalin › Crevette - par Chantal_Belgique le 25.06.2018 » 07:06

Quand vous achetez des crevettes cuites, veillez à ce que leurs queues soient rabattues sur l'abdomen preuve qu'elles ont été cuites vivantes. Si les queues sont flasques et détendues c'est la preuve que les crevettes n'étaient déjà plus en « grande forme » au moment de leur cuisson.


crevette cuite


 
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
w6FH
Recopier le code :