En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
Texte à méditer :   Qu'un potage soit immangeable, cela ne tient parfois qu'à un cheveu.   Jules Romain
Texte à méditer :   Lorsque la marmite bout, l'amitié fleurit.   A. B. Cheales
Texte à méditer :   Je suis gourmet. VOUS êtes gourmands. Il est obèse.   Graig Brown
Texte à méditer :   La bonne chair et le bon vin réjouissent le coeur du gastronome.   Antoine Carême
Texte à méditer :   L'ail est à la santé ce que le parfum est à la rose.   Proverbe provençal
Texte à méditer :   Cuisiner suppose une tête légère, un esprit généraux et un coeur large.   Paul Gaugin
Texte à méditer :   Un repas est insipide, s'il n'est assaisonné d'un brin de folie.   Erasme
Texte à méditer :   L'homme pauvre fait sa cuisine avec de l'eau.   Proverbe magyar
Texte à méditer :   Le vin est un lubrifiant social.   Jean Clavel
Texte à méditer :   Les rires éclatent mieux lorsque la nourriture est bonne.   Proberbe irlandais
Texte à méditer :   L'amour et la faim sont les deux moteurs existentiels de tout homme censé.   John Van A
Texte à méditer :   Tous les champignons sont comestibles, certains une fois seulement.   Coluche
Texte à méditer :   Une truite dans la marmite vaut mieux que deux saumons dans la rivière.   Proverbe irlandais
Texte à méditer :   L'appétit vient en mangeant.   Mielot
Texte à méditer :   La vraie cuisine est une forme d'art. Un cadeau à partager.   Oprah Winfrey
Texte à méditer :   Sans la participation de l'odorat, il n'y a point de dégustation complète.   Brillat-Savarin
Texte à méditer :   Bonum Vinum laeteficat cor hominis (Le bon vin réjouit le coeur de l'homme).   Psaume 104,15
Texte à méditer :   Neuf personnes sur dix aiment le chocolat, la dixième ment.   John Tellius
Texte à méditer :   Une bonne cuisinière est une sorcière qui dispense le bonheur.   Elsa Schiaparelli
Texte à méditer :   D'où que viennent mes hôtes, c'est ma cuisine qu'ils semblent préférer.   Dicton de Pensylvanie
Texte à méditer :   On ne vieillit point à table.   Quitard
Texte à méditer :   Greffez des plants de rosiers sur des plants de vigne, ça fera du vin rosé naturel.   Pierre Dac
Texte à méditer :   Manger est un besoin, savoir manger est un art.   La Rochefoucauld
Texte à méditer :   Le présomptueux devient raisin sec avant d'avoir été raisin mûr.   Proverbe berbère
Texte à méditer :   Qui regarde l'orange amère a l'eau à la bouche, qui la goûte, fait la grimace.   Proverbe turc
Texte à méditer :   Il faut mettre de l'eau dans son vin pour qu'il n'y ait pas d'eau dans le gaz !   Christelle Heurtault
Texte à méditer :   Si le boeuf est beau, c'est que le pré est gras.   Proverbe antillais
Texte à méditer :   Quand le vin est tiré, il faut le boire.   Marcel Pagnol
Texte à méditer :   Faute de grives, on mange du merle.   Proverbe français
Texte à méditer :   La faim chasse le loup du bois.   Proverbe français
Texte à méditer :   Donner un oeuf pour avoir un boeuf.   Proverbe français
Texte à méditer :   A bon vin ne faut point d'enseigne.   Proverbe français
Texte à méditer :   Il est bien tard d'épargner sur le tonneau quand le vin est à la lie.   Hésiode
Texte à méditer :   On donne des noix à manger à quelqu'un qui n'a pas de dents.   Proverbe populaire
Texte à méditer :   On ne fait pas d'omelette sans casser d'oeufs.   Proverbe français
Texte à méditer :   Si vous voulez savoir le goût d'une pomme, il faut y croquer.   Proverbe chinois
Texte à méditer :   Il ne faut pas mettre du vinaigre dans ses écrits, il faut y mettre du sel.   Montesquieu
Texte à méditer :   Vous oubliez que les fruits sont à tous et que la terre n'est à personne.   Jean-Jacques Rousseau
Texte à méditer :   La gourmandise commence quand on n'a plus faim.   Alphonse Daudet
Texte à méditer :   Plus il y a de marches, meilleure est la cave.   Dicton bourguignon
Texte à méditer :   La cuisine, c'est quand les choses ont le goût de ce qu'elles sont.   Curnonsky
Texte à méditer :   Qu'importe le flacon, pourvu qu'on ait l'ivresse.   Alfred de Musset
Texte à méditer :   Les noix ont fort bon goût mais il faut les ouvrir...   Florian
Texte à méditer :   L'appétit vient en mangeant, la soif s'en va en buvant.   François Rabelais
Texte à méditer :   Le poireau, c'est l'asperge du pauvre.   Anatole France
Texte à méditer :   Tout âge porte ses fruits, il faut savoir les cueillir.   Raymond Rodiguet
Texte à méditer :   Un repas sans fromage est une belle à qui il manque un œil !   Brillat-Savarin
Texte à méditer :   L'homme est de glace aux trésors qu'il possède; il est de feu pour tout ce qu'il n'a pas.   Abbé Aubert
Texte à méditer :   L'alcool change un homme. Mais son effet est éphémère comme celui de la volupté.   Roger Lemein
Texte à méditer :   L'amour vit d'inanition et meurt de nourriture.   Alfred de Musset
Texte à méditer :   Trop de colle ne colle plus, trop de sucre n'adoucit plus.   Proverbe chinois
Texte à méditer :   La ponctuation c'est le sel de la phrase.   Jean-Baptiste Rousseau
Texte à méditer :   Miel à la bouche, dard à la queue.   Proverbe malais
Texte à méditer :   Parler ne fait cuire le riz.   Proverbe Chinois
Texte à méditer :   La science qui nourrit l'âme, vaut le pain qui nourrit le corps.   Pierre Lachambeaudie
Texte à méditer :   L'expérience ne s'achète pas. Elle est le fruit du temps et de la bêtise.   Andrée Hallée
Texte à méditer :   La vérité de la vie est une graine de piment.   Jean-Marie Adiaffi
Texte à méditer :   Le sel de l'existence est essentiellement dans le poivre qu'on y met.   Alphonse Allais
Texte à méditer :   Le fromage est le supplément d'un bon repas et le complément d'un mauvais.   Eugène Briffault
Texte à méditer :   Une période d'échec est un moment rêvé pour semer.   Paramahansa Yogananda
Texte à méditer :   Mieux vaut être la paille de blé que la graine de mauvaise herbe.   Proverbe français
Texte à méditer :   La gourmandise est l'apanage exclusif de l'homme.   Brillat-Savarin
Texte à méditer :   Il n'y a si laide marmite qu'elle ne trouve son couvercle.   Miguel de Cervantès
Texte à méditer :   L'impatience est le vinaigre des supplices.   Beaumarchais
Texte à méditer :   De tous les arts, l'art culinaire est celui qui nourrit le mieux son homme.   Pierre Dac
Texte à méditer :   Tout a une fin sauf le saucisson qui en a deux.   Citation danoise
Texte à méditer :   Qui ne pétrit, bon pain ne mange.   Jean Antoine de Baïf
Texte à méditer :   La gastronomie est l'art d'utiliser la nourriture pour créer le bonheur.   Théodore Zeldin
Texte à méditer :   Dieu n'a fait que l'eau, mais l'homme a fait le vin.   Victor Hugo
Texte à méditer :   Qui a bu ! boira chicorée Pacha.   Publicité gratuite
Texte à méditer :   Du pain, du vin et du boursin.   Publicité gratuite
Texte à méditer :   Des recettes sans un seul pépin.   BigrementBon.com
Texte à méditer :   Le potage est au dîner ce qu'est le portique à un édifice.   Grimod de la Revnière
Texte à méditer :   Le potage réussi est un signe de bonne éducation.   Grimod de la Revnière
Texte à méditer :   Celui qui est sot à table est sot partout.   Proverbe Gascon
Texte à méditer :   Quand on a mangé beaucoup d'ail il vaut mieux ne plus parler qu'à la troisième personne.   Curnonsky
Texte à méditer :   Le poisson naît dans l'eau mais il doit mourir dans l'huile.   Proverbe provençal
Texte à méditer :   Pour bien cuisiner il faut de bons ingrédients, un palais, du coeur et des amis.   Pierre Perret
Texte à méditer :   Tout âge porte ses fruits, il faut savoir les cueillir.   Raymond Rodiguet
Texte à méditer :   Le goût est un mystère qui trouve indéniablement sa meilleure expression dans le vin.   Jim Harrison
Texte à méditer :   Lire c'est boire et manger. L'esprit qui ne lit pas maigrit comme le corps qui ne mange pas.   Victor Hugo
Texte à méditer :   Quand la poule a des oeufs, ne la mettez pas dans la marmite.   Proverbe antillais
Texte à méditer :  Deux crabes mâles ne vivent pas dans le même trou.  Proverbe antillais
Texte à méditer :   Qui regarde l'orange amère a l'eau à la bouche, qui la goûte fait la grimace.   Proverbe turque
Texte à méditer :   Le vin est un professeur de goût, il est le libérateur de l'esprit et l'illuminateur de l'intelligence.   Paul Claudel
Texte à méditer :   De toutes les passions, la seule vraiment respectable me paraît être la gourmandise.   Guy de Monpassant
Texte à méditer :   Pour connaître l'origine et la qualité d'un vin, il n'est pas nécessaire de boire le tonneau entier.   Oscar Wilde
Texte à méditer :   Nos repas sont charmants encore que modestes, grâce à ton art profond d'accommoder les restes.   Paul Verlaine
Texte à méditer :   Neuf personnes sur dix aiment le chocolat, la dixième ment.   John Tellius
Texte à méditer :   Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement. Ce qu'on mange avec goût se digère aisément.   Georges Courteline
Texte à méditer :   Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet.   Georges Courteline
Texte à méditer :   La cuisine, c'est comme l'amour, on y pénètre avec abandon ou pas du tout.   Hariet Van Horne
Texte à méditer :   Impossible de bien réfléchir, de bien aimer, de bien dormir, si on n'a pas mangé.   Virginia Woolf
Texte à méditer :   D'où que viennent mes hôtes, c'est ma cuisine qu'ils semblent préférer.   Dicton de Pensylvanie
Texte à méditer :   La cuisine c'est un art qui, pour ne pas s'abâtardir, a besoin de fantaisie, d'un petit grain de folie.   Yves Courrière
Texte à méditer :   Le gourmet est l'indispensable et trop rare collaborateur du cuisinier.   Béatrice Dussane
Texte à méditer :   Le fromage est le complément d'un bon dîner, mais c'est aussi le supplément d'un mauvais repas.   Jan Mara
BigrementBon en ABC

  Déplier A
  Déplier B
  Déplier C
  Déplier D
  Déplier E
  Déplier F
  Déplier G
  Déplier H
  Déplier I
  Déplier J
  Déplier K
  Déplier L
  Déplier M
  Déplier N
  Déplier O
  Déplier P
  Déplier Q
  Déplier R
  Déplier S
  Déplier T
  Déplier V
  Déplier W
  Déplier Y
  Déplier Z

BigrementBébé
BigrementMinceur
BigrementSaucé
Les 10 dernières recettes
BigrementSaucé : Sauce au madère - le 17.11.2019 » 19:23 par Chantal_Belgique

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 1 oignon
- 100 g de champignons de Paris
- 40 g de beurre
- 1 c. à s. bombé de farine
- 1/3 de litre de liquide : 1 verre de vin blanc + eau
- 1 petit verre à apéritif de madère
- Sel - Poivre

Technique :
1. Hacher très finement l'oignon et les champignons de Paris.
2. Faire dorer dans le beurre ; saupoudrer ensuite avec la cuillère bombée de farine ; mélanger avec une cuillère en bois jusqu'à ce que la préparation blondisse.
3. Incorporer le mélange vin blanc/eau petit à petit ; saler et poivrer ; remuer jusqu'à ébullition ; laisser mijoter, sur feu très doux, pendant 15 minutes.
4. En fin de cuisson, hors du feu, ajouter le verre de madère préalablement chauffé sans l'avoir laissé bouillir.
5. Servir sans attendre.


sauce au madère


Purée de flageolets - le 13.11.2019 » 17:44 par Chantal_Belgique

Il fit une timide apparition en Espagne au 16 siècle, rapporté sans doute dans la besace d’un soldat-paysan qui avait accompagné les conquistadores en Amérique du Sud. Les guerres les plus atroces ont parfois des résultats positifs assez inattendus et le haricot sec, tout comme la tomate et la pomme de terre, a eu pour le bien-être de l'humanité, plus d'importance que tout l'or des Incas ! L'or a disparu mais le haricot a conquis l'Europe où il sert de base à des recettes riches en couleurs, en odeurs, en saveurs, en originalité.
Il en existe de multiples espèces que l'on peut regrouper en 3 grandes familles : les haricots blancs, les haricots rouges et les flageolets.

  

Le flageolet que l'étymologie fait remonter au latin populaire « flabeolum » (souffle, vent) est une petite flûte agreste, tandis que le haricot de couleur verte qui nous intéresse dérive du mot picard « flageole », lui-même issu d'un croisement entre la « fabeolus » petite fève et « faseolus », haricot. Toute plaisanterie, d'un goût douteux, sur les propriétés plus ou moins flatulentes du flageolet dépasserait donc les limites permises par la science du langage. La science diététique, en revanche, a sûrement quelque chose à dire. La gastronomie elle, chante les louanges du flageolet dès lors qu'il s'agit d'accompagner une pièce d'agneau ou de mouton. Elle prône aussi la très délicate purée et la savoureuse salade de flageolets.

Ingrédients pour personnes) :
- 300 g de flageolets secs
- 1 oignon
- 1 carotte
- 1 bouquet garni
- Sel - Poivre
- 50 g de beurre
- 100 ml de crème fraîche soit un petit berlingot

Technique :
1. Laver les flageolets ; les plonger dans une casserole d'eau froide non salée, amener à ébullition ; laisser bouiller 15 minutes puis égoutter.
2. Remettre les flageolets dans une casserole d'eau bouillante toujours non salée avec l'oignon en quartiers, la carotte coupée en 2 et le bouquet garni ; couvrir et laisser mijoter 1 heure, 25 minutes en autocuiseur.
3. Au bout de ce temps, saler et poivrer ; poursuivre la cuisson encore 30 minutes, 15 minutes en autocuiseur.
4. Egoutter les flageolets puis les passer au tamis ou au moulin à légumes grille fine ; y incorporer rapidement le beurre et la crème fraîche ; rectifier l'assaisonnement en sel et poivre.
5. Servir aussitôt pour que la purée n'ait pas le temps de refroidir.

Suggestion : La purée de flageolets accompagne parfaitement un gigot d'agneau, une épaule de mouton. Elle convient également pour un rôti de porc.


purée de flageolets


Tarte choco-poires - le 09.11.2019 » 11:02 par Ondine_Belgique

C'est, bien évidemment, le fruit du poirier, un arbre qui pousse spontanément dans toutes les forêts et qui est connu depuis fort longtemps. Nos ancêtres les gaulois, au début de la Tène (5e siècle av. J.-C.), récoltaient les poires et les conservaient en les faisant sécher, après les avoir coupées en deux. Quant aux Romains, qui furent de grands arboriculteurs, ils surent en diversifier les variétés. Pline l'Ancien (23-79) en énumère une quarantaine ! Aujourd'hui, on en dénombre plusieurs milliers.
La tradition rapporte que les souverains venant se faire sacrer dans la Cathédrale Notre-Dame de Reims, recevaient en cadeau une poire et une coupe de champagne. Louis XV, Louis XVI et même Marie-Louise d'Autriche en furent gratifiés. Charles X en dégusta également lors de son sacre en 1825 tandis que le maire de Reims lui disait : « Nous vous offrons ce que nous avons de meilleur : nos vins, nos poires et nos coeurs ».

  

Ingrédients (pour 4 personnes) :
Pour la pâte à tarte :
- 50 g de farine
- 50 g d'amandes en poudre
- 100 g de sucre
- 1 paquet de sucre vanillé
- 2 oeufs
- 50 g de beurre fondu
- 100 g de chocolat noir fondu
- 2 c. à s. de cacao non sucré
- 1 poire au sirop
- 400 l de lait
Pour la garniture :
- 1 boîte de 400 g de poires au sirop

Technique :
1. Dans un blender, placer tous les éléments de la pâte à tarte ; mixer rapidement.
2. Verser dans un moule à manqué beurré voire dans une platine à bords hauts de 23 cm de diamètre ; y disposer régulièrement les poires.
3. Enfourner dans un four chaud à 180°C (th 6) pour 25 minutes ; en fin de cuisson piquer le centre de la tarte avec la lame d'un couteau : elle doit en ressortir sèche.
4. Laisser refroidir.


tarte choco-poires


Chili con carne - le 06.11.2019 » 15:21 par Chantal_Belgique

Le chili est un tout petit piment très violent, appelé aussi piment enragé, piment-oiseau, piment-Caraïbes... Il est très utilisé dans la cuisine mexicaine et particulièrement dans le « chili corn carne » qui en est la spécialité la plus connue.
Vous pouvez l'utiliser frais quand il est encore vert. Il fait alors merveille dans les omelettes. Mais le plus souvent, vous le trouvez au rayon des épices, soit sec en flacon, soit réduit en poudre, sous le nom de « Cayenne ».

  

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 1 bol de haricots secs rouges
- 500 g de steak haché
- 2 oignons
- 2 gousses d'ail
- 1 poivron vert
- 4 tomates
- 1/2 à 1 c. à c. de chili (piment de Cayenne)
- 3 c. à s. d'huile d'olive
- Sel - Poivre
- 1 pincée de carvi*
- 1 c. à s. de farine

Technique :
1. Si nécessaire, mettre à tremper les haricots rouges quelques heures dans de l'eau froide.
2. Après avoir rincé les haricots, les plonger dans une casserole d'eau froide à hauteur ; cuire durant 1 heure ; égoutter.
3. Eplucher, hacher fin les oignons et l'ail ; dans une cocotte, faire blondir dans l'huile d'olive.
4. Epépiner puis couper le poivron en lanières, éplucher puis couper la chair des tomates ; ajouter aux oignons et à l'ail, laisser dorer.
5. Ajouter la viande hachée, bien mélanger ; assaisonner avec le chili, saler et poivrer très légèrement, bien mélanger.
6. Ajouter enfin les haricots ; mouiller avec 1/2 litre d'eau et couvrir ; cuire, sur feu doux, 1 heure.
7. Piler les graines de carvi, malaxer la poudre obtenue avec la farine, délayer avec un peu de jus de cuisson ; 5 minutes avant la fin de la cuisson, verser ce mélange dans la cocotte, laisser épaissir légèrement 5 minutes.
8. Servir chaud.

*carvi : Epice extraite des graines de cette plante, au goût légèrement anisé et citronné, assez souvent confondue avec le cumin, et qui est utilisée pour parfumer les pains et pâtisseries allemandes ou viennoises, les charcuteries scandinaves, les viandes en sauce, mais aussi les fromages à pâte molle comme le munster, ou encore dans la préparation de tartes aux fromages généralement forts comme le maroilles.


Filets de canard, émincé de légumes d'hiver - le 03.11.2019 » 15:23 par Chantal_Belgique

En 1606, le dictionnaire Jean Nicot définit le canard comme étant : « Une espèce d'oye bas en jambe, de bec plat, aimant les eaues, ainsi appelé par onomatopée du cry qu'il fait, Anas ».
A la chasse ou à la ferme...
Le canard sauvage est très apprécié des gourmets. Sa chair exquise se consomme fraîche rôtie à la broche ou au four. Quant au canard issu de l'élevage, il se consomme toute l'année. Pour un repas festif entre amis, un déjeuner en famille, un dîner en amoureux ou encore un simple dîner au cours de la semaine, le canard saura toujours vous surprendre !
La noblesse de cette volaille nous donne des spécialités succulentes avec les magrets de canard simplement grillés au barbecue. Découpés en fines lamelles et parfois fumés, les magrets sont un véritable régal dans une salade complète composée de laitue, d'oeufs mollets et de noix. Les confits de canard cuits dans de la graisse se dégustent dans le cassoulet ou avec des pommes de terre sautées. Et puis, une autre spécialité, le foie gras de canard est réputé pour sa délicatesse autant que pour sa tenue à la cuisson. Ce foie gras s'utilise volontiers en cuisine, plus fondant et onctueux sous l'effet de la chaleur que son homologue, l'oie.

  

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 2 filets de canard
- 3 betteraves rouges
- 3 carottes
- 3 navets jaunes
- 2 panais
- 2 branches de thym frais
- 1 pincée de curry en poudre
- 1 pincée de chili en poudre
- 2 dl de bouillon de volaille
- 3 c. à s. de sauce soja
- 4 c. à s. de miel
- 80 g de beurre
- Sel - Poivre

Technique :
1. Peler les betteraves, les carottes, les navets et les panais ; couper chaque légume en brunoise soit en petits cubes de 1 cm sur 1 cm.
2. Blanchir chaque légume 2 minutes dans de l'eau bouillante séparément, question de garder leur couleur ; égoutter, refroidir aussitôt dans de l'eau glacée.
3. Faire revenir toujours séparément chaque légume en variant l'assaisonnement pour chacun d'eux :
- Pour les betteraves : les faire revenir dans 15 g de beurre soit une noix de beurre, dans 2 cuillères à soupe de sauce soja et dans 2 cuillères à soupe de miel ; assaisonner de sel et de 1 pincée de chili.
- Pour les carottes : les faire revenir dans 15 g de beurre et 1 cuillère à soupe de miel ; assaisonner de sel et de poivre.
- Pour les navets : les faire revenir dans 15 g de beurre : assaisonner de sel et d'une pincée de curry en poudre.
- Pour les panais : les faire revenir dans 15 g de beurre ; assaisonner de sel et de poivre ; ajouter un peu de thym frais effeuillé.
Veiller à laisser les légumes légèrement croquants.
4. Cuisiner la sauce : retirer la brunoise de betterave de la poêle et tenir chaud ; déglacer la poêle avec le bouillon de volaille ainsi que le restant de sauce soja et de miel ; laisser réduire jusqu'à la consistance désirée.
5. Saisir les filets de canard de chaque côté dans 20 g de beurre noisette ; poursuivre la cuisson 8 minutes dans un four chaud à 220°C (th 8) ; sortir les filets et les laisser reposer 5 minutes sous une feuille d'aluminium avant de les découper en tranches.
6. Répartir les légumes sur 4 assiettes chaudes, disposer 2 tranches de filet de canard sur la brunoise de légumes ; entourer d'un filet de sauce et décorer d'une petite branche de thym.


Tartines aux dés de tomate, jambon de Parme et mozzarella - le 28.10.2019 » 15:42 par Ondine_Belgique

Le canapé est un incontournable de l'apéritif dinatoire. Avec comme base du pain, un biscuit, du pain d'épice, des blinis... il y en a pour tous les goûts ! Et puis vous, oui vous, laissez votre imaginaire vous emporter et concoctez des canapés originaux où les ingrédients rivalisent entre eux... tout est permis !

  

Ingrédients (pour 4 tartines) :
- 4 tranches de pain de campagne
- 4 tomates 'olivette'
- 4 fines tranches de jambon de Parme
- 2 boules de mozzarella 'di bufala'
- 1 gousse d'ail pelée
- 2 c. à s. d'huile d'olive
- Fleur de sel - Poivre
- Une poignée de basilic finement ciselée

Technique :
1. Plonger les tomates 10 secondes dans de l'eau bouillante, question de faciliter l'épluchage ; peler, épépiner et tailler les tomates en petits dés ; les placer dans un saladier, saler à la fleur de sel, poivrer et arroser d'huile d'olive, bien mélanger.
2. Toaster légèrement les tranches de pain sous le gril du four puis les frotter avec la gousse d'ail ; couper les mozzarellas en rondelles.
3. Poser les 4 tranches de pain sur la plaque du four, y répartir la garniture de tomates, ajouter les tranches de jambon par dessus ainsi que les rondelles de mozzarella.
4. Passer les tartines quelques minutes sous le gril ou jusqu'à ce que le fromage fonde ; à la sortie du four, parsemer les tartines de basilic ciselé ; servir aussitôt.

Suggestion : Remplacez les tartines de pain de campagne par des morceaux de baguettes coupée en 2 dont vous ferez juste griller le côté mie avant de les frotter à l'ail. Le basilic peut être remplacé par de la ciboulette ciselée ou du thym frais effeuillé.


Crème de potimarron, châtaignes et lardons fumés - le 19.10.2019 » 08:34 par Ondine_Belgique

J'ai été tranquillement vous rechercher une définition précise dont les mots sont pesés « au gramme près » sur les sites des grandes écoles de cuisine française. Tous les sites semblent se référer au guide de l'Escoffier de 1902, je m'en réfère donc à lui également. Une « crème serait donc un potage lié avec de la crème fraîche pour lui apporter une texture et une saveur plus agréables ». Je me permettrais quand même aujourd'hui de compléter la définition d'Escoffier et je rajouterais « un potage lié avec de le crème fraîche ou du fromage le plus souvent fondu ».

  

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 1,2 kg de potimarron ou 2 petits potimarrons
- 200 g de châtaignes au naturel en bocal ou sous vide
- 150 g de lardons allumettes fumés
- 1 oignon
- 4 pommes de terre
- 20 cl de crème fraîche épaisse
- 30 g de beurre
- Sel - Poivre

Technique :
1. Couper les potimarrons en tranches épaisses puis en gros cubes ; peler et hacher grossièrement l'oignon ; peler les pommes de terre, les détailler en morceaux.
2. Faire fondre le beurre dans une grande cocotte ; y mettre l'oignon, les cubes de potimarron et les pommes de terre à revenir 5 minutes, mélanger régulièrement puis ajouter les 3/4 des châtaignes concassées ; couvrir d'eau « à fleur », saler et poivrer et laisser cuire à petits bouillons 30 minutes ou jusqu'à ce que les cubes de potimarron soient tendres.
3. Faire griller les lardons à sec, sur feu vif, pendant 5 minutes ; ajouter le reste des châtaignes finement concassées et mélanger durant 2 minutes.
4. Les cubes de potimarrons cuits, mixer le potage finement ; remettre sur feu doux, ajouter le crème fraîche, goûter et rectifier l'assaisonnement si nécessaire ; aux premiers bouillons, retirer du feu.
5. Verser la crème de potimarron dans une soupière ou dans 4 assiettes chaudes, parsemer de lardons fumés grillés et d'éclats de châtaignes ; servir aussitôt.


crème de potimarron, châtaignes et lardons fumés


Mini madeleines au coeur de châtaigne - le 10.10.2019 » 17:44 par Chantal_Belgique

« Elle envoya chercher un de ces gâteaux courts et dodus, appelés petites madeleines, qui semblent avoir été moulés dans la valve rainurée d'une coquille de Saint-Jacques... ».
Comment décrire, mieux que Marcel Proust, le fameux petit gâteau qu'avait popularisé la ville de Commercy en France ? Ainsi donc, la madeleine est devenue célèbre partout où il existe des amateurs de littérature !!!
Cependant la légende veut que cette gourmandise ait été introduite en France par Stanislas Leczinski, ancien roi de Pologne devenu duc de Lorraine et beau-père de Louis XV. C'est lui qui, dit-on, la mit à la mode. Le secret de fabrication fut ensuite vendu très cher aux fabricants de Commercy. Et puis ce secret qui n'en n'était plus un se répartit partout dans le monde.

  

Ingrédients (pour 14 mini madeleines) :
- 2 oeufs
- 150 g de cassonade blonde
- 150 g de farine tamisée
- 1 c. à s. de levure en poudre
- 150 g de beurre ramolli
- 2 c. à s. de lait
- 1 c. à c. d'extrait de vanille
- 100 g de carottes râpées
- 4 c. à s. de crème de marrons
- 2 c. s. de sucre en poudre pour la déco

Technique :
1. Fouetter les oeufs et la cassonade jusqu'à ce que l'ensemble blanchisse.
2. Ajouter progressivement la farine et la levure en poudre, bien mélanger ; ajouter le beurre ramolli, le lait, l'extrait de vanille, les carottes râpées et 2 cuillères à soupe de crème de marrons.
3. Graisser les empreintes d'une plaque à madeleines ; les remplir avec une cuillère à café de pâte ; ajouter une touche de crème de marrons au centre ; réserver au frigo minimum 30 minutes.
4. Enfourner à 180°C (th 6) et cuire pendant 6 à 8 minutes; à la sortie du four, les démouler et les saupoudrer de sucre en poudre.
5. Servir aussitôt.


BigrementMinceur : Haricots verts à l'orange - le 06.10.2019 » 08:31 par Chantal_Belgique

Valeur calorique par personne : 80 kcal

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 500 g de haricots verts
- 80 ml de jus d'orange
- 30 g de noisettes grillées et hachées grossièrement
- Sel - Poivre

Technique :
1. Laver, équeuter, cuire les haricots dans un grand volume d'eau salée durant 12 minutes ; ne pas couvrir question de garder la couleur des légumes, égoutter.
2. Placer les haricots dans un saladier et poivrer ; les arroser du jus d'orange, ajouter les noisettes, bien mélanger ; servir aussitôt.


haricots verts à l'orange


Potage de patates douce à la coriandre - le 01.10.2019 » 09:43 par Ondine_Belgique

« Aliments cuits au pot ». C'est la définition qu'au 13e siècle on donnait au mot « potage ». Pots de terre, pots de fer et aussi pots de cuivre, il est bien certain que dès lors qu'il y eut « pot », il y eut « potage ». Les moyens de chauffage étant rudimentaires quoi de plus naturel que de faire cuire dans le pot toutes les nourritures qui s'offrent : viandes, poissons, légumes, aromates... et si l'on a du vin, mettons-y du vin ! Si bien que les premiers potages ont donné les bouillabaisses, les matelotes, les potées et même les ragoûts.
« Le potage est au dîner ce qu'est le portique à un édifice ; c'est-à-dire que non seulement il en est la première pièce mais qu'il doit être combiné de manière à donner un des Amphitryons destiné aux nouveaux riches... » Signé : Grimod de la Revnière, gastronome rival de Brillat-Savarin. Grimod de la Revnière disait encore ceci : « Le potage réussi est un signe de bonne éducation. »
Il est certain qu'aujourd'hui encore le potage revêt une modestie de grand seigneur. Sa noblesse n'est pas proclamée mais discrètement susurrée et ce sont d'insoupçonnables petits riens qui peuvent la révéler.

  

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 1 kg de patates douces
- 2 carottes
- 1 oignon
- 2 gousses d'ail
- 1 c. à s. rase de cumin en poudre
- 2 cubes de bouillon de légumes
- 20 cl de lait de coco
- 1 c. à s d'huile d'olive
- 2 c. à s. de coriandre ciselée fraiche
- Sel - Poivre

Technique :
1. Peler et couper les patates douces et les carottes en morceaux.
2. Eplucher, hacher grossièrement l'oignon et l'ail ; faire revenir l'oignon dans l'huile d'olive jusqu'à ce qu'il soit transparent ; ajouter l'ail et la poudre de cumin, bien remuer.
3. Ajouter les patates douces, les carottes et les cubes de bouillon ; mouiller avec 1 litre d'eau ; porter à ébullition ; couvrir et laisser mijoter 20 à 30 minutes ou jusqu'à ce que les patates douces et les carottes soient cuites.
4. Mixer puis porter sur le feu ; ajouter le lait de coco et la coriandre ; ajuster l'assaisonnement en sel et poivre.
5. Servir aussitôt.


potage de patates douces à la coriandre


BigrementAncien
BigrementP'titChef
HistoiresInsolites.com

 
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Recopier le code :