Texte à méditer :   Qu'un potage soit immangeable, cela ne tient parfois qu'à un cheveu.   Jules Romain
Texte à méditer :   Lorsque la marmite bout, l'amitié fleurit.   A. B. Cheales
Texte à méditer :   Je suis gourmet. VOUS êtes gourmands. Il est obèse.   Graig Brown
Texte à méditer :   La bonne chair et le bon vin réjouissent le coeur du gastronome.   Antoine Carême
Texte à méditer :   L'ail est à la santé ce que le parfum est à la rose.   Proverbe provençal
Texte à méditer :   Cuisiner suppose une tête légère, un esprit généraux et un coeur large.   Paul Gaugin
Texte à méditer :   Un repas est insipide, s'il n'est assaisonné d'un brin de folie.   Erasme
Texte à méditer :   L'homme pauvre fait sa cuisine avec de l'eau.   Proverbe magyar
Texte à méditer :   Le vin est un lubrifiant social.   Jean Clavel
Texte à méditer :   Les rires éclatent mieux lorsque la nourriture est bonne.   Proberbe irlandais
Texte à méditer :   L'amour et la faim sont les deux moteurs existentiels de tout homme censé.   John Van A
Texte à méditer :   Tous les champignons sont comestibles, certains une fois seulement.   Coluche
Texte à méditer :   Une truite dans la marmite vaut mieux que deux saumons dans la rivière.   Proverbe irlandais
Texte à méditer :   L'appétit vient en mangeant.   Mielot
Texte à méditer :   La vraie cuisine est une forme d'art. Un cadeau à partager.   Oprah Winfrey
Texte à méditer :   Sans la participation de l'odorat, il n'y a point de dégustation complète.   Brillat-Savarin
Texte à méditer :   Bonum Vinum laeteficat cor hominis (Le bon vin réjouit le coeur de l'homme).   Psaume 104,15
Texte à méditer :   Neuf personnes sur dix aiment le chocolat, la dixième ment.   John Tellius
Texte à méditer :   Une bonne cuisinière est une sorcière qui dispense le bonheur.   Elsa Schiaparelli
Texte à méditer :   D'où que viennent mes hôtes, c'est ma cuisine qu'ils semblent préférer.   Dicton de Pensylvanie
Texte à méditer :   On ne vieillit point à table.   Quitard
Texte à méditer :   Greffez des plants de rosiers sur des plants de vigne, ça fera du vin rosé naturel.   Pierre Dac
Texte à méditer :   Manger est un besoin, savoir manger est un art.   La Rochefoucauld
Texte à méditer :   Le présomptueux devient raisin sec avant d'avoir été raisin mûr.   Proverbe berbère
Texte à méditer :   Qui regarde l'orange amère a l'eau à la bouche, qui la goûte, fait la grimace.   Proverbe turc
Texte à méditer :   Il faut mettre de l'eau dans son vin pour qu'il n'y ait pas d'eau dans le gaz !   Christelle Heurtault
Texte à méditer :   Si le boeuf est beau, c'est que le pré est gras.   Proverbe antillais
Texte à méditer :   Quand le vin est tiré, il faut le boire.   Marcel Pagnol
Texte à méditer :   Faute de grives, on mange du merle.   Proverbe français
Texte à méditer :   La faim chasse le loup du bois.   Proverbe français
Texte à méditer :   Donner un oeuf pour avoir un boeuf.   Proverbe français
Texte à méditer :   A bon vin ne faut point d'enseigne.   Proverbe français
Texte à méditer :   Il est bien tard d'épargner sur le tonneau quand le vin est à la lie.   Hésiode
Texte à méditer :   On donne des noix à manger à quelqu'un qui n'a pas de dents.   Proverbe populaire
Texte à méditer :   On ne fait pas d'omelette sans casser d'oeufs.   Proverbe français
Texte à méditer :   Si vous voulez savoir le goût d'une pomme, il faut y croquer.   Proverbe chinois
Texte à méditer :   Il ne faut pas mettre du vinaigre dans ses écrits, il faut y mettre du sel.   Montesquieu
Texte à méditer :   Vous oubliez que les fruits sont à tous et que la terre n'est à personne.   Jean-Jacques Rousseau
Texte à méditer :   La gourmandise commence quand on n'a plus faim.   Alphonse Daudet
Texte à méditer :   Plus il y a de marches, meilleure est la cave.   Dicton bourguignon
Texte à méditer :   La cuisine, c'est quand les choses ont le goût de ce qu'elles sont.   Curnonsky
Texte à méditer :   Qu'importe le flacon, pourvu qu'on ait l'ivresse.   Alfred de Musset
Texte à méditer :   Les noix ont fort bon goût mais il faut les ouvrir...   Florian
Texte à méditer :   L'appétit vient en mangeant, la soif s'en va en buvant.   François Rabelais
Texte à méditer :   Le poireau, c'est l'asperge du pauvre.   Anatole France
Texte à méditer :   Tout âge porte ses fruits, il faut savoir les cueillir.   Raymond Rodiguet
Texte à méditer :   Un repas sans fromage est une belle à qui il manque un œil !   Brillat-Savarin
Texte à méditer :   L'homme est de glace aux trésors qu'il possède; il est de feu pour tout ce qu'il n'a pas.   Abbé Aubert
Texte à méditer :   L'alcool change un homme. Mais son effet est éphémère comme celui de la volupté.   Roger Lemein
Texte à méditer :   L'amour vit d'inanition et meurt de nourriture.   Alfred de Musset
Texte à méditer :   Trop de colle ne colle plus, trop de sucre n'adoucit plus.   Proverbe chinois
Texte à méditer :   La ponctuation c'est le sel de la phrase.   Jean-Baptiste Rousseau
Texte à méditer :   Miel à la bouche, dard à la queue.   Proverbe malais
Texte à méditer :   Parler ne fait cuire le riz.   Proverbe Chinois
Texte à méditer :   La science qui nourrit l'âme, vaut le pain qui nourrit le corps.   Pierre Lachambeaudie
Texte à méditer :   L'expérience ne s'achète pas. Elle est le fruit du temps et de la bêtise.   Andrée Hallée
Texte à méditer :   La vérité de la vie est une graine de piment.   Jean-Marie Adiaffi
Texte à méditer :   Le sel de l'existence est essentiellement dans le poivre qu'on y met.   Alphonse Allais
Texte à méditer :   Le fromage est le supplément d'un bon repas et le complément d'un mauvais.   Eugène Briffault
Texte à méditer :   Une période d'échec est un moment rêvé pour semer.   Paramahansa Yogananda
Texte à méditer :   Mieux vaut être la paille de blé que la graine de mauvaise herbe.   Proverbe français
Texte à méditer :   La gourmandise est l'apanage exclusif de l'homme.   Brillat-Savarin
Texte à méditer :   Il n'y a si laide marmite qu'elle ne trouve son couvercle.   Miguel de Cervantès
Texte à méditer :   L'impatience est le vinaigre des supplices.   Beaumarchais
Texte à méditer :   De tous les arts, l'art culinaire est celui qui nourrit le mieux son homme.   Pierre Dac
Texte à méditer :   Tout a une fin sauf le saucisson qui en a deux.   Citation danoise
Texte à méditer :   Qui ne pétrit, bon pain ne mange.   Jean Antoine de Baïf
Texte à méditer :   La gastronomie est l'art d'utiliser la nourriture pour créer le bonheur.   Théodore Zeldin
Texte à méditer :   Dieu n'a fait que l'eau, mais l'homme a fait le vin.   Victor Hugo
Texte à méditer :   Qui a bu ! boira chicorée Pacha.   Publicité gratuite
Texte à méditer :   Du pain, du vin et du boursin.   Publicité gratuite
Texte à méditer :   Des recettes sans un seul pépin.   BigrementBon.com
Texte à méditer :   Le potage est au dîner ce qu'est le portique à un édifice.   Grimod de la Revnière
Texte à méditer :   Le potage réussi est un signe de bonne éducation.   Grimod de la Revnière
Texte à méditer :   Celui qui est sot à table est sot partout.   Proverbe Gascon
Texte à méditer :   Quand on a mangé beaucoup d'ail il vaut mieux ne plus parler qu'à la troisième personne.   Curnonsky
Texte à méditer :   Le poisson naît dans l'eau mais il doit mourir dans l'huile.   Proverbe provençal
Texte à méditer :   Pour bien cuisiner il faut de bons ingrédients, un palais, du coeur et des amis.   Pierre Perret
Texte à méditer :   Tout âge porte ses fruits, il faut savoir les cueillir.   Raymond Rodiguet
Texte à méditer :   Le goût est un mystère qui trouve indéniablement sa meilleure expression dans le vin.   Jim Harrison
Texte à méditer :   Lire c'est boire et manger. L'esprit qui ne lit pas maigrit comme le corps qui ne mange pas.   Victor Hugo
Texte à méditer :   Quand la poule a des oeufs, ne la mettez pas dans la marmite.   Proverbe antillais
Texte à méditer :  Deux crabes mâles ne vivent pas dans le même trou.  Proverbe antillais
Texte à méditer :   Qui regarde l'orange amère a l'eau à la bouche, qui la goûte fait la grimace.   Proverbe turque
Texte à méditer :   Le vin est un professeur de goût, il est le libérateur de l'esprit et l'illuminateur de l'intelligence.   Paul Claudel
Texte à méditer :   De toutes les passions, la seule vraiment respectable me paraît être la gourmandise.   Guy de Monpassant
Texte à méditer :   Pour connaître l'origine et la qualité d'un vin, il n'est pas nécessaire de boire le tonneau entier.   Oscar Wilde
Texte à méditer :   Nos repas sont charmants encore que modestes, grâce à ton art profond d'accommoder les restes.   Paul Verlaine
Texte à méditer :   Neuf personnes sur dix aiment le chocolat, la dixième ment.   John Tellius
Texte à méditer :   Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement. Ce qu'on mange avec goût se digère aisément.   Georges Courteline
Texte à méditer :   Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet.   Georges Courteline
Texte à méditer :   La cuisine, c'est comme l'amour, on y pénètre avec abandon ou pas du tout.   Hariet Van Horne
Texte à méditer :   Impossible de bien réfléchir, de bien aimer, de bien dormir, si on n'a pas mangé.   Virginia Woolf
Texte à méditer :   D'où que viennent mes hôtes, c'est ma cuisine qu'ils semblent préférer.   Dicton de Pensylvanie
Texte à méditer :   La cuisine c'est un art qui, pour ne pas s'abâtardir, a besoin de fantaisie, d'un petit grain de folie.   Yves Courrière
BigrementBon en ABC

  Déplier A
  Déplier B
  Déplier C
  Déplier D
  Déplier E
  Déplier F
  Déplier G
  Déplier H
  Déplier I
  Déplier J
  Déplier K
  Déplier L
  Déplier M
  Déplier N
  Déplier O
  Déplier P
  Déplier Q
  Déplier R
  Déplier S
  Déplier T
  Déplier V
  Déplier W
  Déplier Y
  Déplier Z

BigrementBébé
BigrementMinceur
BigrementSaucé

Les 10 dernières recettes
Cheeseburgers - par Chantal_Belgique le 23.07.2018 » 11:36

Un hamburger − initialement hamburg-er, soit galette de Hambourg en allemand − ou par aphérèse burger, est un sandwich d'origine allemande. Composé d'un pain de forme ronde dit bun coupé en deux, il est généralement garnis de viande hachée généralement du boeuf et de salade, de tomate, d'oignon, de cornichons, de fromage, et de sauce... Ce plat célèbre dans le monde entier, est depuis les années 1950, un des emblèmes de la culture et de la cuisine américaine, ainsi que de la restauration rapide.

  

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 4 pains pour hamburger
- 4 steaks hachés de boeuf
- 4 tranches de cheddar
- 2 oignons rouges
- 2 gros cornichons
- 1 tomate
- 4 c. à s. de ketchup
- 2 c. à c. de moutarde
- 4 feuilles de salade lavées et essorées
- 2 c. à s. d'huile d'olive
- Sel - Poivre

Technique :
1. Peler et couper les oignons en tranches fines ; couper les cornichons en tranches ; laver, trancher la tomate en rondelles.
2. Faire cuire les steaks hachés dans l'huile d'olive : adapter le temps de cuisson en fonction des goûts de chacun ; saler, poivrer en cours de cuisson.
3. Préparer la sauce : mélanger ketchup et moutarde ; ouvrir les pains et tartiner l'équivalent d'une cuillère à café de sauce sur chaque moitié de pain.
4. Préparer les hamburgers : empiler successivement sur un fond de pain, un steak, une tranche de cheddar, une cuillère à café de sauce, une rondelle de tomate, quelques tranches d'oignons rouges et de cornichons, une feuille de salade et le dessus de pain.
5. Passer au micro-ondes 30 secondes pour les 4 hamburgers, juste pour chauffer les pains et pour que le fromage fonde légèrement.
6. Servir les cheeseburgers avec des frites... ou pas !

Suggestion : Pour un cheeseburger plus croustillant, pensez à toaster le pain avant d'y ajouter les ingrédients. Dans ce cas, faites fondre le fromage directement sur le steak en fin de cuisson de celui-ci, ce qui vous évitera le passage au micro-ondes qui ramollira indéniablement le pain.

cheeseburger


Burgers de poulet mexicain - par Chantal_Belgique le 22.07.2018 » 18:34

Un hamburger − initialement hamburg-er, soit galette de Hambourg en allemand − ou par aphérèse burger, est un sandwich d'origine allemande. Composé d'un pain de forme ronde dit bun coupé en deux, il est généralement garnis de viande hachée généralement du boeuf et de salade, de tomate, d'oignon, de cornichons, de fromage, et de sauce... Ce plat célèbre dans le monde entier, est depuis les années 1950, un des emblèmes de la culture et de la cuisine américaine, ainsi que de la restauration rapide.

  

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 4 pains à hamburger
- 450 g de viande de poulet haché
- 2 jeunes oignons
- 1 piment rouge
- 1 poignée de feuilles de coriandre
- 1 petit pot de guacamole prêt à être consommé
- 1/2 oignon rouge
- 1/2 mangue
- 8 tranches de fromage fumé
- 1 c. à s. d'huile de pépins de raisins
- Sel - Poivre

Technique :
1. Couper les tiges vertes, éliminer les racines situés sous le bulbe, retirer la première pellicule de peau puis trancher en fines rondelles.
2. Couper le piment rouge en 2, ôter les graines et les parties blanches ; hacher très finement ; l'ajouter aux oignons
3. Ciseler très finement les feuilles de coriandre, l'ajouter aux oignons et au piment ; mélanger l'ensemble
4. Ajouter la moitié du mélange précédent au hachis de volaille, saler et poivrer ; pétrir puis façonner 4 burgers.
5. Mélanger le mélange oignons, piment et coriandre restant au guacamole.
6. Peler la mangue et la couper en fines tranches ; faire de même avec l'oignon rouge.
7. Faire chauffer l'huile de pépins dans une poêle ; saisir les burgers 3 à 4 minutes de chaque côté ; réserver.
8. Couper les pains à hamburger en 2 ; tartiner la partie inférieure de guacamole et déposer le burger ; déposer ensuite 2 tranches de fromage et des tranches de mangues ; ajouter enfin l'oignon rouge ; refermer le pain et servir aussitôt.


Gelée de grenade - par Chantal_Belgique le 21.07.2018 » 11:20

La gelée, à la différence de la confiture*, est préparée à partir du jus extrait, même parfois après une première cuisson. Après être filtré, on ajoute à ce jus une part égale de sucre et on le met à courte ébullition, entre 5 et 10 minutes. La gelée doit contenir au minimum 35 % de fruits et sa teneur totale en sucre après cuisson (sucre ajouté et sucre des fruits), est de 60 % minimum.

  

Ingrédients (pour 2 pots) :
- 3 grenades
- Même poids de sucre gélifiant* que le poids de jus des grenades

Technique :
1. Couper les grenades en 2 et en retirer toutes les graines.
2. Mettre les graines des grenades dans une casserole avec 20 cl d'eau et porter à ébullition ; faire cuire 5 minutes sur feu vif tout en écrasant les graines avec une cuillère en bois.
3. Transférer les graines dans une passoire posée au-dessus d'un saladier ; bien appuyer avec le dos de la cuillère en bois pour en extraire le maximum de jus.
4. Peser le jus et préparer le même poids en sucre gélifiant ; verser jus et sucre dans une casserole, porter à ébullition et laisser cuire 5 à 7 minutes en remuant sans cesse.
5. Vérifier si la gelée est prise : déposer quelques gouttes sur une assiette très froide : si elles se figent, mettre en pots sinon poursuivre la cuisson quelques minutes supplémentaires sans cesser de remuer.

*sucre gélifiant : Le sucre gélifiant est un sucre additionné de pectine de fruit et d'acide citrique naturel. Il est utilisé pour une prise plus rapide des confitures et des gelées. Il raccourcit aussi considérablement le temps nécessaire à leur préparation.


gelée de grenade


Barbecue : Hot-dogs autrement - par Chantal_Belgique le 19.07.2018 » 14:14

L'étymologie populaire prétend que ce mot viendrait de « barbe au cul », que les anglais au 16e siècle avaient été séduits par cette expression désignant la manière d'embrocher l'animal en fin de partie de chasse et l'avaient ramené chez eux. Il n'en n'est rien...
C'est dans l'Isthme de Panama, ou du moins aux civilisations pré-caribéennes chez les Arawak que l'on retrouve des traces du mot originel « barbacoa » dès 1518 désignant « une claie en bois servant à rôtir ou fumer la viande ».
Alors à vous, à présent, de remettre les choses en place en étalant votre pédanterie autour d'une saucisse-merguez lorsque tonton Jacques vous dira que barbecue vient de « barbe au cul ».

  

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 8 saucisses de Francfort
- 8 lamelles de gruyère de la taille des saucisses
- 8 fines tranches de lard
- 1 c. à s. d'huile d'olive

Technique :
1. Fendre les saucisses dans le sens de la longueur, sans séparer complètement les deux moitiés.
2. Dans chacune d'elle, glisser une lamelle de gruyère ; ceinturer chaque saucisse avec une tranche de lard ; maintenir l'ensemble avec un bâtonnet de bois ; badigeonner d'huile d'olive.
3. Disposer les saucisses sur la grille du barbecue côté fendu vers le haut ; laisser cuire 5 à 7 minutes ou jusqu'à ce que le fromage fonde.
4. Servir aussitôt... avec des chips éventuellement.

Conseil : Ne retournez surtout pas les saucisses en cours de cuisson car le gruyère qu'elles renferment s'écoulerait dans les braises.


BigrementMinceur › Samoussas de cabillaud, sauce à l'orange - par Chantal_Belgique le 17.07.2018 » 14:37

Valeur calorique par personne : 222 kcal

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 600 g de cabillaud en tranches
- 4 feuilles de brick
- 1 oignon
- 4 carottes
- Sel - Poivre
Pour la sauce à l'orange :
- 1 orange
- 2 c. à s. d'huile d'olive
- 1 c. à c. de cumin
- Sel - Poivre

Technique :
1. Couper le cabillaud en dés ; réserver au frais.
2. Peler et hacher finement l'oignon ; peler, couper les carottes en fine julienne.
3. Dans une poêle antiadhésive, faire revenir les oignons puis ajouter la julienne de carottes ; saler et poivrer ; laisser fondre quelques minutes.
4. Couper les feuilles de brick en 2 avec des ciseaux ; plier ensuite chaque feuille en 2 en rabattant le côté arrondi sur le côté droit ; déposer un peu de légumes et quelques dés de cabillaud à l'une des extrémités puis rabattre le coin en biais sur la farce de façon à former un triangle ; rabattre ensuite le triangle sur lui-même presque jusqu'au bout de la feuille ; rentrer le petit bout de la feuille qui dépasse à l'intérieur.

pliage du samoussa

5. Chemiser une plaque de cuisson d'un papier sulfurisé ; déposer les 8 triangles obtenus sur la plaque du four ; faire cuire à 210°C (th 7) pendant 15 minutes en les retournant à mi-cuisson.
6. Préparer la sauce à l'orange : presser l'orange puis mélanger le jus avec l'huile d'olive le cumin le sel et le poivre.
7. Servir les samoussas tièdes avec la sauce à l'orange.


samoussas de cabillaud, sauce à l'orange


Kefta aux pommes de terre - par Chantal_Belgique le 15.07.2018 » 09:31

Kefta ? Kofta ? Kufta ? Kefté ? Keftedes ? On croirait une déclinaison. Non ! Ce sont les variantes de cette sorte de plat selon le pays. Il semble que l'origine soit magyare. Ainsi en Hongrie, le keftedes désigne un apprêt de viandes hachées. Bien relevé d'aromates, le hachis est ensuite façonné en boulettes aplaties qui seront sautées ou frites. Constatez en somme que ces boulettes sont des bitock !!!

  

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 750 g de pommes de terre
- 2 oignons finement hachés
- 2 c. à s. de persil hachée
- 4 oeufs
- 4 c à s. de farine
- 250 m d'huile d'olive
- 1/2 c à c. de paprika
- 1/2 c à c. de poivre moulu
- Sel

Technique :
1. Faire cuire les pommes de terre, avec leur peau, 20 minutes dans de l'eau bouillante salée ; égoutter.
2. Refroidies, peler les pommes de terre et les passer en purée au moulin à légumes.
3. Malaxer cette purée très sèche avec les oignons et le persil, le sel, le paprika et le poivre ; incorporer les oeufs entiers et travailler vigoureusement à la spatule.
4. Façonner la purée en forme de boulettes de la grosseur d'un oeuf ; aplatir légèrement et passer dans la farine.
5. Laisser chauffer l'huile dans une grande poêle ; faire frire les kefta sur feu moyen, 2 à 3 minutes par face, jusqu'à ce qu'elles soient bien dorées.
6. Egoutter sur du papier absorbant avant de servir.


kefta aux pommes de terre


Rougail de lieu - par Chantal_Belgique le 14.07.2018 » 09:32


lieu

C'est un poisson de la famille des gades, un poisson osseux, comme le cabillaud, le colin ou le merlan. On distingue le lieu noir et le lieu jaune. Le lieu noir peut atteindre 1 mètre 30 de long contrairement au lieu jaune qui lui n'atteint généralement guère plus de 1 mètre. Il est plus fin que le lieu noir... mais plus rare également.
Le lieu est un poisson délicat. Pour apprécier toutes ses qualités, il est souhaitable de le consommer le plus frais possible car il supporte mal l'attente même au froid.

  

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 4 tranches de lieu épaisses fraîches
- 4 oignons
- 4 gousses d'ail
- 500 g de tomates fermes mais mûres
- 8 c. à s. d'huile d'olive
- 2 pincées de poivre de Cayenne
- Sel

Technique :
1. Eplucher, couper les oignons en fines rondelles ; peler, presser les gousses d'ail.
2. Peler, épépiner et couper les tomates en quartiers.
3. Faire chauffer l'huile dans une grande cocotte ; ajouter les oignons, l'ail et les tomates ; laisser mijoter 25 minutes, sans couvrir, jusqu'à obtenir une sorte de fondue assez épaisse.
4. Ajouter le Cayenne, mélanger ; disposer les tranches de lieu sur la fondue de tomates et saler ; couvrir et laisser cuire 15 minutes sur feu doux ; retourner délicatement à mi-cuisson.
5. Servir avec du riz nature.


Gaspacho de concombre et poivron vert - par Chantal_Belgique le 12.07.2018 » 18:24

« Garçon, mon gaspacho est froid !!! »
Le gaspacho très répandu dans le sud de l'Espagne et le sud du Portugal, est un potage servi froid, à base de légumes ou de fruits crus, cuits ou les deux à fois, avec ou sans tomate, le tout lié très souvent avec de la mie de pain puis émulsionné à l'huile.
A l'origine, le gaspacho était une recette préparée par les paysans pauvres d'Andalousie. Ils récupéraient la mie du pain dur de la veille pour fabriquer une soupe consistante. La mie était malaxée avec du vinaigre, des fruits secs et de l'ail. Le Gaspacho des origines ne connaissait pas la tomate puisque de fait, cette dernière n'est arrivée du Nouveau Monde à Séville que dans le courant du 16e siècle. La soupe préparée avant l'arrivée de la tomate était donc blanche.

  

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 1 concombre
- 1 petit poivron vert
- 100 g de pain rassis
- 1 gousse d'ail
- Des herbes à adapter selon le goût voire le contenu du frigo : Ciboulette - Coriandre - Menthe - Persil
- 1 c. à s. d'huile d'olive
- 1 c. à s. de vinaigre de Xeres
- 250 g de kéfir ou de yaourt
- Un peu de paprika en poudre
- Sel

Technique :
1. Retirer la croûte du pain et faire tremper la mie dans l'eau jusqu'à ce qu'elle soit molle ; égoutter.
2. Eplucher le concombre, le couper en 2 dans le sens de la longueur et retirer les graines ; couper la chair en dés grossiers.
3. Laver, couper le poivron en 2 et retirer les graines et les membranes blanches ; le couper en dés grossiers.
4. Eplucher, dégermer et couper l'ail grossièrement ; laver, effeuiller les herbes : attention à les utiliser avec parcimonie !
5. Mixer le pain, les légumes, l'ail, le(s) herbe(s) choisie(s), l'huile d'olive, le vinaigre, quelques glaçons et un peu d'eau ; poivrer et saler ; réserver au frigo.
6. Servir dans des verres ou des petits bols ; garnir éventuellement d'herbes ciselées ou de petits dés de concombres réservés.


gaspacho de concombre et poivron vert


BigrementMalin › Thermostat : 6 = 180°C - par Chantal_Belgique le 09.07.2018 » 08:41

Pour établir la correspondance entre les chiffres du thermostat d'un four et les températures en degrés, il suffit de multiplier les chiffres du thermostat par 30. Ainsi un thermostat réglé sur 6 correspondra à une température de 180°C.


Mug cake chocolat noir - par Chantal_Belgique le 08.07.2018 » 10:09

Le mug cake est un petit gâteau individuel qui est préparé, cuit quelques minutes au micro-ondes et servi directement dans un « mug » voire une tasse. C'est très rapide, original, sympa et très tendance ! Arrivé tout droit des Etats-Unis, il peut être préparé et servi très rapidement à toute occasion : en entrée ou en dessert, pour un goûter d'anniversaire, au retour de l'école ou simplement pour satisfaire une petite envie de salé ou de sucré.
Les avantages de ce petit gâteau individuel est que sa préparation se fait à la dernière minute et que vous n'aurez pas de vaisselle mis à part le mug bien entendu !

  

Ingrédients (pour 1 mug) :
- 30 g de beurre
- 40 g de chocolat noir
- 1 c. à s. rase de farine
- 1 c. à s. rase de sucre
- 1 oeuf

Technique :
1. Dans un mug, faire fondre le beurre et le chocolat en morceaux 30 secondes au micro-ondes à 800 watts ; mélanger pour obtenir un mélange bien lisse.
2. Ajouter la farine et le sucre, mélanger ; terminer en ajoutant l'oeuf entier, mélanger de nouveau.
3. Placer au micro-ondes, puissance 800 watts pendant 1:00 minute ; si la consistance semble trop molle, rajouter 15 secondes.
4. Déguster tiède.


mug cake chocolat noir


BigrementAncien
BigrementP'titChef
HistoiresInsolites.com

 
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
9zLhy
Recopier le code :