Texte à méditer :   Qu'un potage soit immangeable, cela ne tient parfois qu'à un cheveu.   Jules Romain
Texte à méditer :   Lorsque la marmite bout, l'amitié fleurit.   A. B. Cheales
Texte à méditer :   Je suis gourmet. VOUS êtes gourmands. Il est obèse.   Graig Brown
Texte à méditer :   La bonne chair et le bon vin réjouissent le coeur du gastronome.   Antoine Carême
Texte à méditer :   L'ail est à la santé ce que le parfum est à la rose.   Proverbe provençal
Texte à méditer :   Cuisiner suppose une tête légère, un esprit généraux et un coeur large.   Paul Gaugin
Texte à méditer :   Un repas est insipide, s'il n'est assaisonné d'un brin de folie.   Erasme
Texte à méditer :   L'homme pauvre fait sa cuisine avec de l'eau.   Proverbe magyar
Texte à méditer :   Le vin est un lubrifiant social.   Jean Clavel
Texte à méditer :   Les rires éclatent mieux lorsque la nourriture est bonne.   Proberbe irlandais
Texte à méditer :   L'amour et la faim sont les deux moteurs existentiels de tout homme censé.   John Van A
Texte à méditer :   Tous les champignons sont comestibles, certains une fois seulement.   Coluche
Texte à méditer :   Une truite dans la marmite vaut mieux que deux saumons dans la rivière.   Proverbe irlandais
Texte à méditer :   L'appétit vient en mangeant.   Mielot
Texte à méditer :   La vraie cuisine est une forme d'art. Un cadeau à partager.   Oprah Winfrey
Texte à méditer :   Sans la participation de l'odorat, il n'y a point de dégustation complète.   Brillat-Savarin
Texte à méditer :   Bonum Vinum laeteficat cor hominis (Le bon vin réjouit le coeur de l'homme).   Psaume 104,15
Texte à méditer :   Neuf personnes sur dix aiment le chocolat, la dixième ment.   John Tellius
Texte à méditer :   Une bonne cuisinière est une sorcière qui dispense le bonheur.   Elsa Schiaparelli
Texte à méditer :   D'où que viennent mes hôtes, c'est ma cuisine qu'ils semblent préférer.   Dicton de Pensylvanie
Texte à méditer :   On ne vieillit point à table.   Quitard
Texte à méditer :   Greffez des plants de rosiers sur des plants de vigne, ça fera du vin rosé naturel.   Pierre Dac
Texte à méditer :   Manger est un besoin, savoir manger est un art.   La Rochefoucauld
Texte à méditer :   Le présomptueux devient raisin sec avant d'avoir été raisin mûr.   Proverbe berbère
Texte à méditer :   Qui regarde l'orange amère a l'eau à la bouche, qui la goûte, fait la grimace.   Proverbe turc
Texte à méditer :   Il faut mettre de l'eau dans son vin pour qu'il n'y ait pas d'eau dans le gaz !   Christelle Heurtault
Texte à méditer :   Si le boeuf est beau, c'est que le pré est gras.   Proverbe antillais
Texte à méditer :   Quand le vin est tiré, il faut le boire.   Marcel Pagnol
Texte à méditer :   Faute de grives, on mange du merle.   Proverbe français
Texte à méditer :   La faim chasse le loup du bois.   Proverbe français
Texte à méditer :   Donner un oeuf pour avoir un boeuf.   Proverbe français
Texte à méditer :   A bon vin ne faut point d'enseigne.   Proverbe français
Texte à méditer :   Il est bien tard d'épargner sur le tonneau quand le vin est à la lie.   Hésiode
Texte à méditer :   On donne des noix à manger à quelqu'un qui n'a pas de dents.   Proverbe populaire
Texte à méditer :   On ne fait pas d'omelette sans casser d'oeufs.   Proverbe français
Texte à méditer :   Si vous voulez savoir le goût d'une pomme, il faut y croquer.   Proverbe chinois
Texte à méditer :   Il ne faut pas mettre du vinaigre dans ses écrits, il faut y mettre du sel.   Montesquieu
Texte à méditer :   Vous oubliez que les fruits sont à tous et que la terre n'est à personne.   Jean-Jacques Rousseau
Texte à méditer :   La gourmandise commence quand on n'a plus faim.   Alphonse Daudet
Texte à méditer :   Plus il y a de marches, meilleure est la cave.   Dicton bourguignon
Texte à méditer :   La cuisine, c'est quand les choses ont le goût de ce qu'elles sont.   Curnonsky
Texte à méditer :   Qu'importe le flacon, pourvu qu'on ait l'ivresse.   Alfred de Musset
Texte à méditer :   Les noix ont fort bon goût mais il faut les ouvrir...   Florian
Texte à méditer :   L'appétit vient en mangeant, la soif s'en va en buvant.   François Rabelais
Texte à méditer :   Le poireau, c'est l'asperge du pauvre.   Anatole France
Texte à méditer :   Tout âge porte ses fruits, il faut savoir les cueillir.   Raymond Rodiguet
Texte à méditer :   Un repas sans fromage est une belle à qui il manque un œil !   Brillat-Savarin
Texte à méditer :   L'homme est de glace aux trésors qu'il possède; il est de feu pour tout ce qu'il n'a pas.   Abbé Aubert
Texte à méditer :   L'alcool change un homme. Mais son effet est éphémère comme celui de la volupté.   Roger Lemein
Texte à méditer :   L'amour vit d'inanition et meurt de nourriture.   Alfred de Musset
Texte à méditer :   Trop de colle ne colle plus, trop de sucre n'adoucit plus.   Proverbe chinois
Texte à méditer :   La ponctuation c'est le sel de la phrase.   Jean-Baptiste Rousseau
Texte à méditer :   Miel à la bouche, dard à la queue.   Proverbe malais
Texte à méditer :   Parler ne fait cuire le riz.   Proverbe Chinois
Texte à méditer :   La science qui nourrit l'âme, vaut le pain qui nourrit le corps.   Pierre Lachambeaudie
Texte à méditer :   L'expérience ne s'achète pas. Elle est le fruit du temps et de la bêtise.   Andrée Hallée
Texte à méditer :   La vérité de la vie est une graine de piment.   Jean-Marie Adiaffi
Texte à méditer :   Le sel de l'existence est essentiellement dans le poivre qu'on y met.   Alphonse Allais
Texte à méditer :   Le fromage est le supplément d'un bon repas et le complément d'un mauvais.   Eugène Briffault
Texte à méditer :   Une période d'échec est un moment rêvé pour semer.   Paramahansa Yogananda
Texte à méditer :   Mieux vaut être la paille de blé que la graine de mauvaise herbe.   Proverbe français
Texte à méditer :   La gourmandise est l'apanage exclusif de l'homme.   Brillat-Savarin
Texte à méditer :   Il n'y a si laide marmite qu'elle ne trouve son couvercle.   Miguel de Cervantès
Texte à méditer :   L'impatience est le vinaigre des supplices.   Beaumarchais
Texte à méditer :   De tous les arts, l'art culinaire est celui qui nourrit le mieux son homme.   Pierre Dac
Texte à méditer :   Tout a une fin sauf le saucisson qui en a deux.   Citation danoise
Texte à méditer :   Qui ne pétrit, bon pain ne mange.   Jean Antoine de Baïf
Texte à méditer :   La gastronomie est l'art d'utiliser la nourriture pour créer le bonheur.   Théodore Zeldin
Texte à méditer :   Dieu n'a fait que l'eau, mais l'homme a fait le vin.   Victor Hugo
Texte à méditer :   Qui a bu ! boira chicorée Pacha.   Publicité gratuite
Texte à méditer :   Du pain, du vin et du boursin.   Publicité gratuite
Texte à méditer :   Des recettes sans un seul pépin.   BigrementBon.com
Texte à méditer :   Le potage est au dîner ce qu'est le portique à un édifice.   Grimod de la Revnière
Texte à méditer :   Le potage réussi est un signe de bonne éducation.   Grimod de la Revnière
Texte à méditer :   Celui qui est sot à table est sot partout.   Proverbe Gascon
Texte à méditer :   Quand on a mangé beaucoup d'ail il vaut mieux ne plus parler qu'à la troisième personne.   Curnonsky
Texte à méditer :   Le poisson naît dans l'eau mais il doit mourir dans l'huile.   Proverbe provençal
Texte à méditer :   Pour bien cuisiner il faut de bons ingrédients, un palais, du coeur et des amis.   Pierre Perret
Texte à méditer :   Tout âge porte ses fruits, il faut savoir les cueillir.   Raymond Rodiguet
Texte à méditer :   Le goût est un mystère qui trouve indéniablement sa meilleure expression dans le vin.   Jim Harrison
Texte à méditer :   Lire c'est boire et manger. L'esprit qui ne lit pas maigrit comme le corps qui ne mange pas.   Victor Hugo
Texte à méditer :   Quand la poule a des oeufs, ne la mettez pas dans la marmite.   Proverbe antillais
Texte à méditer :  Deux crabes mâles ne vivent pas dans le même trou.  Proverbe antillais
Texte à méditer :   Qui regarde l'orange amère a l'eau à la bouche, qui la goûte fait la grimace.   Proverbe turque
Texte à méditer :   Le vin est un professeur de goût, il est le libérateur de l'esprit et l'illuminateur de l'intelligence.   Paul Claudel
Texte à méditer :   De toutes les passions, la seule vraiment respectable me paraît être la gourmandise.   Guy de Monpassant
BigrementBon en ABC

  Déplier A
  Déplier B
  Déplier C
  Déplier D
  Déplier E
  Déplier F
  Déplier G
  Déplier H
  Déplier I
  Déplier J
  Déplier K
  Déplier L
  Déplier M
  Déplier N
  Déplier O
  Déplier P
  Déplier Q
  Déplier R
  Déplier S
  Déplier T
  Déplier V
  Déplier W
  Déplier Y
  Déplier Z

BigrementBébé
BigrementMinceur
BigrementSaucé

Les Grecs les appréciaient et en consommaient beaucoup. La puissante Rome n'envisageait pas un banquet sans plateaux d'huîtres. Les nobles au Moyen Âge les consommaient abondamment.


  

L'élevage des huîtres
Vers 150 av. J.-C., l'idée d'élever des huîtres germa dans l'esprit de ces gourmets sans vraiment se concrétiser. Durant plusieurs siècles, seules les huîtres des bans sauvages alimentaient les tables. Cette pêche menaça l'huître d'extermination. Il a fallu attendre Napoléon III pour que la culture de l'huître supplante la récolte des huîtres sauvages. Jusqu'en 1868, l'huître plate « Ostrea edulis » autochtone de Marennes-Oléron était principalement cultivée et consommée. Un évènement funeste fût à l'origine de sa disparition. Un jour de tempête, le capitaine du Morlaisien jeta sa cargaison d'huîtres portugaises « Crassostreas Angulata » dans l'estuaire de la Gironde, pensant qu'elles étaient mortes. Loin de mourir, les huîtres se sont adaptées à l'environnement et ont supplanté les espèces locales. Dans les années 70, l'huître portugaise fut décimée par une maladie et cette fois, c'est l'action consciente de l'homme qui la remplaça par des huîtres creuses du Canada et du Japon « Crassostrea gigas ». C'est celles-ci que nous dégustons actuellement.
Les huîtres comestibles sont de la famille des « Ostreidae ». L'huître creuse représente la majeure partie de la production et de la consommation. Les huîtres plates ne réalisent que 10% de celles-ci. L'huître plate est connue sous le nom de « Ostrea edulis », gravette du bassin d'Arcachon ou belon en Bretagne.
Les huîtres spéciales de claires ou fines de claires ont mûris dans d'anciens marais salants, ce qui leur donne un goût caractéristique. Certaines ont une couleur verte prononcée due à l'ingestion d'une micro algue. L'algue n'agit que sur la couleur de l'huître, pas sur son goût.
L'huître est vendue sous différents calibres indiqué par des chiffres. Les chiffres de 5 à 0 définissent la taille de l'huître : plus le chiffre est petit plus l'huître est grosse. La taille courante est le 4 ou le 3. L'huître a besoin de 2 à 3 ans en moyenne pour atteindre sa taille commerciale.

  

En consommateur averti
Afin d'éviter les mauvaises surprises, achetez les huîtres dans un commerce sérieux et à haut débit et choisissez de préférence celles présentées dans l'emballage d'origine fermé portant l'étiquette sanitaire d'origine. Les huîtres doivent être vivantes, fermées et lourdes au moment de l'achat. Le poids de l'huître est un bon indicateur de sa fraîcheur. Pour son confort, le consommateur demande parfois au poissonnier d'ouvrir les huîtres à l'avance. C'est une fâcheuse habitude. Il est préférable de les ouvrir au dernier moment, ainsi l'huître reste dans son eau jusqu'au moment du service. Les huîtres doivent être conservées à plat côté bombé vers le bas afin qu'elles gardent leur eau. Les huîtres peuvent se conserver 8 à 10 jours hors de l'eau, au froid (de 5 à 10°C) dans le bac à légumes du frigo. Pour éviter qu'elles ne s'ouvrent, mettez un poids sur la bourriche. Il est déconseillé de surgeler des huîtres.
La qualité de l'huître ne se reconnaît qu'après son ouverture. Elle doit baigner dans son eau, être vivante et se rétracter sous la pointe du couteau ou au contact de quelques gouttes de citron. A l'ouverture de l'huître, jetez la première eau. Déposez l'huître bien à plat sur un plateau de service. Elle produira une deuxième eau, que vous aurez soin de garder cette fois-ci.

  

Et les risques...
C'est connu de tous, une huître peut être responsable d'une intoxication alimentaire. Elle peut être contaminée par des bactéries, mais aussi par des virus, des parasites, certaines algues ainsi que des polluants tels que les métaux lourds.
Evitez de consommer les huîtres sauvages qui ne sont pas contrôlées par les services sanitaires. Le premier contaminant de l'huître est l'eau du bassin d'élevage. Cette eau est surveillée par les services de santé publique des pays producteurs. Lors de problèmes de contamination, les productions sont retirées de la vente.
L'amateur d'huîtres veillera à les consommer les plus fraîches possible. Si dans votre assiette, une huître est ouverte ou sèche ou si elle ne montre plus de signe de vie, ne la consommez pas.

  

Classification des huîtres creuses
- N° 0 > 150 g
- N° 1 de 111 à 150 g
- N° 2 de 86 à 110 g
- N° 3 de 66 à 85 g
- N° 4 de 46 à 65 g
- N° 5 de 30 à 45 g

  

Article tiré du Bulletin de l'Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire (AFSCA)


Date de création : 18.05.2017 » 14:49
Catégorie : -
Page lue 117 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

BigrementAncien
HistoiresInsolites.com

 
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
TY9r
Recopier le code :